Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Mahana Beach : Edouard Fritch mise sur les investisseurs polynésiens



PAPEETE, le 16 septembre 2016. Edouard Fritch souhaite qu'une société, regroupant des investisseurs polynésiens et le Pays, soit créée afin de lancer le projet Mahana Beach.

Face aux difficultés du Pays de trouver des investisseurs capables de financer le projet pharaonique du Mahana Beach (plus de 200 milliards de Fcfp), le Pays mise désormais sur un autre mode de fonctionnement. "Des groupes polynésiens sont venus et nous ont dit : 'Pourquoi ne nous mettrions-nous pas tous ensemble ? On fait le premier investissement avec vous'", expliquait vendredi Edouard Fritch à l'occasion du bilan des deux ans du gouvernement. "On ne vendra plus un plan mais des carrés à lotir. On pourra demander qui est intéressé pour la contruction d'un hôtel cinq étoiles, une salle de conférence... La conduite de cette opération se fera par des Polynésiens."

"Cela peut aller très vite", assure le président du Pays, qui envisage la création d'une société, regroupant des investisseurs polynésiens et le Pays. "La société privée sera chargée d'amortir ces investissements."

Samedi soir, le président du Pays a rendez-vous avec une délégation de China Railway. En début de semaine, Edouard Fritch les avait déjà rencontrés.

Les dirigeants de China Railway ont effectué cette semaine des visites sur les sites de Tahiti, de Moorea et dans les îles, durant leur séjour. "Ces visites leur permettront d’avoir une meilleure idée des projets possibles en Polynésie", indique la présidence dans un communiqué mardi.

En décembre dernier, le Pays avait signé un protocole d’accord avec le consortium chinois. Il était composé de Recas Glogal Limited, China Railway international et R&F Properties. Le Pays devait signer au plus tard le 30 juin un contrat définitif avec le groupement d’investisseurs pour le financement du projet Tahiti Mahana Beach, sa construction, et son exploitation pour les 70 ans à venir.

Mais le groupement chinois n'avait pas pu réunir la caution demandée par le Pays.Le Chinois Recas avait été mis définitivement hors-jeu pour le projet Tahiti Mahana Beach.


Rédigé par Mélanie Thomas le Vendredi 16 Septembre 2016 à 17:40 | Lu 4963 fois

Tags : FRITCH, POLYNESIE






1.Posté par mathius le 16/09/2016 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faudrait par commencer de faire de veritables études de faisabilité avant de parler d'investisseurs privés. A moins que cela soit comme sous Flosse la politique des petits copains qui s'en mettent pleins les poches avec l'argent publique et le pays ne vois rien, exemple type Faratea.

2.Posté par Xenos le 16/09/2016 20:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Mahana Beach n'est pas une bonne idée.

D'ailleurs, et ça suffirait à le prouver, c'est une idée à GF, dont toutes les autres idées se sont révélées des catastrophes économiques mégalomaniaques à commencer par ATN, d'ailleurs.

Les touristes, comme les Polynésiens eux-mêmes, ont besoin d’authenticité, de gaité, de simplicité, de sécurité, de calme. Ce que l'on ne trouve plus ailleurs. C'est cela, le rêve devenu réalité que Tahiti "vend" depuis le 17ème siècle.

Des Disneyland, il y en a partout. Pourquoi viendrait-on les chercher ici ? C'est si difficile à comprendre ?

3.Posté par tenauru le 17/09/2016 05:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Xenos tu as mille fois raison. Gardons notre authenticité, c,est ça que les gens viennent chercher

4.Posté par uwe le 17/09/2016 07:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout a fais d'accord avec mathius et xenos ^^

greets from a german fellow from berlin ;)



5.Posté par Pascal le 17/09/2016 08:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Déjà pourquoi ne revoir ce projet à la baisse et avec des investisseurs français. On possède un savoir- faire et le côté juridique en serait grandement facilité. Même législation, même loi , transparence. Mais c''est peut-être ce dernier point qu''on

6.Posté par Pascal le 17/09/2016 08:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cherche à éviter...

7.Posté par boran le 17/09/2016 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui tenauru garder votre authenticite ,

la bringue et les bagarres a coups de hache,et fusil sous-marin la violence sur les femmes , le pakalolo dans les ecoles, les chiens hurlant toute la nuit , les cheins galeux sur les routes a bora bora les dechets sur les plages des motu ,les poubelles renversees et j'en passe 'le mahoi est sale tres sale que tu le veuilles ou pas.( j'ai constate et beaucoup de gens exterieurs -touristes-le confirment .
ps. le politiquement correcte ,voir sakosi , valse, holande.

8.Posté par etienne le 17/09/2016 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un grand foutage de gueule ce projet!!!! Faut il rappeler que le Tahoeraa a axé sa campagne territoriale sur ce projet en promettant de résorber le chômage???

9.Posté par Pavlova le 17/09/2016 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nouveau projet Mahana Beach...nouveaux appels d'offres et donc encore du boulot pour nos vaillants policiers ou gendarmes, Allez Solia et TNAD au travail tu as du pain sur la planche MDR

10.Posté par luc le 17/09/2016 16:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si on veut que nos fonctionnaires continuent a bien gagner leurs vies ! Il va falloir se battre pour que ce pays ait de grandes ambitions. On va pas continuer a plumer indéfiniment le peuple. Allez Edouard vas toi montre nous que tu peux vraiment...

11.Posté par mathius le 17/09/2016 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lorsqu'a l'annonce de ce projet j'avais affirmé, en commentaires de tahiti infos, c'était un effet d'annonce que pour enrichir quelques copains de Flosse, tout le monde m'a pratiquement insulté. Et aujourd'hui il serait élégants par les memes disent qu'ils étaient trompés sur la démarche de Gaston Flosse et s'excusent.... Hummm, en voila encore une qui va pas plaire.😜😋🎉🤑😘

12.Posté par APfenua le 17/09/2016 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je partage cet avis, la Polynésie se doit de proposer sa griffe : du local, de la gentillesse, de l'esprit Polynésien. Pas une copie de ce l'on propose partout. Venir en Polynésie, c'est avant tout rechercher ce décor, ce rythme de vie au contact de sa population. Le Fenua fait rêver alors il faut que ce rêve soit offert et pour commencer le prix du billet d'avion doit être revu à la baisse.

13.Posté par bob le 17/09/2016 21:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

encore des études de projet à 200 millions à venir pour aider les copains sur des projets qui n' aboutiront pas et une affaire de plus au tribunal dans quelques temps , alors que plein de projet fiable pour l'environnement n'aboutissent pas la sauvegarde de certaine espèce et autres ... vous êtes des minables.

14.Posté par XenosBis le 17/09/2016 23:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Xenos... c'est bien ce que tu dis.. le problème c'est que ton "authenticité" ne crée pas d'emploi et malheureusement n'attire que les mega riches a la retraite ou en lune de miel, une minorité bien évidemment! Nous les jeunes de Fenua nous retrouvons avec un pays vide de dynamisme et d'attractivité économique. Et puis, c'est vraie que c'est tout le monde a Tahiti qui ont les sous pour voyager et profiter de ces attractions a l'étrangers. Apres, le Fenua s'étonne de se vider de sa jeunesse avec diplômes en poche... on nous demande de revenir aux fenua pour nous satisfaire du monotone et vivre le 17eme siècle aux 21eme siècles... non merci!

15.Posté par tortue verte le 18/09/2016 06:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le financement n'est pas encore bouclé, qu'il y a déjà des mises en examen. Ce sera un juteux projet pour les avocats et un feuilleton judiciaire à n'en plus finir...

16.Posté par emere cunning le 19/09/2016 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Xenos, Pascal, Boran et toute votre clique,
Il nous faut nous résoudre à l’évidence, vous êtes opposés à tout ce qui peut faire évoluer ce pays et ses populations. Elles doivent continuer à piétiner et vous servir comme au bon vieux temps où la France en était le seul maître. Inutile de dire que G Flosse qui a tenté de changer le cours des choses est votre ennemi N° 1. Vous ne voulez pas d’ATN et du Mahana Beach qui n'a que le tort d'intéresser les chinois. Les polynésiens doivent se satisfaire d’Air France et de votre Maeva Beach en ruines, autant dire rester chez eux vu ses tarifs à la portée des seuls nantis que vous êtes et croupir dans la misère à attendre vos investisseurs… frrrrançais, tout ce qu’il y a de transparent, sans blague !!! Fais-moi pas rire, Pascal.

17.Posté par emere cunning le 19/09/2016 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Xenos & co,
Si difficile de comprendre que nos jeunes ont besoin de travailler, que le tourisme est une porte de sortie, Xénos ? Voilà que vous vous souciez de nous voir conserver notre authenticité, gaieté, sécurité et calme !!! E 'ha hoa ia... Et vous êtes venus ici faire péter vos bombes !
Ola, ça suffit les mensonges, vous n’en avez rien à faire (hormis les rares d’entre vous qui ont "posé la valise"). Merci Boran d'être assez honnête pour dire tout haut ce que vous pensez et n’y voir que des "MA’OHI SALES, TRES SALES" en bringue, violents avec leurs chiens galeux et leurs déchets, et j’en passe. Quel cri du cœur ! Votre trip est et ne sera jamais que de préserver votre tranquillité dans ce pays devenu votre résidence secondaire comme vos retraites indexées vous y obligent.

18.Posté par Xenos le 19/09/2016 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@XenosBis

Ce que vous appelez, toi et quelques autres, "dynamisme et attractivité économique" d'aucuns l’appellent "malheur et destruction". Si vous voyez votre bonheur dans des emplois d'amuseur dans un waterpark, vous n'aurez que l'embarras du choix dans les pays dits développés, où en réalité tout le monde est malheureux, sauf dans les feuilletons de télé (et encore...).

Mais ce n'est pas le seul choix possible, voyez le Costa Rica, par exemple.

Pssst, Emere... les retraites indexées ont disparu depuis presque une dizaine d'années - réveilles-toi. La seule chose qui soit restée, c'est la cupidité sans bornes des commerçants locaux !

19.Posté par emere cunning le 20/09/2016 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ola Xenos,
Pas assez bien pour toi d'être "amuseur dans un water park" ! On s'en serait douté.
Quant aux retraites indexées, à d'autres mais pas à moi. Je doute qu'il y ait un seul élu qui s'amuse à les supprimer ; c'est une chose de l'annoncer, autre chose de le faire. Le plus marrant, et triste, ce sont tous ces fonctionnaires qui se plaignent d'être privés de leurs enfants et petits-enfants restés en France (entre autres doléances) et qui disent faire le "sacrifice" de vivre ici à cause de leur retraite indexée. Le choix devrait pourtant être vite fait... encore que la différence de traitement était tel qu'ils ne renonceraient pour rien au monde à leur belle retraite.
Money, money, money, not so funny, in your rich men's world....

20.Posté par XenosBis le 20/09/2016 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Xenos
Mais bien sûr, Tahiti vit dans une grande prospérité économique et sociale a l'heure du maintenant. Aucun jeune de Tahiti ne souhaite avoir un travail pendant les vacances d'été, aucun étudiant ne souhaite ne plus avoir a mendier de l'argent a sa famille. Je remercie les grands et humbles penseur comme vous, monsieur Xenos, avec cette capacité d'étiqueter les travails, ex: "amuseur dans les waterpark", quel respect pour la profession en générale. Avec cette attitude et mentalité, votre opinion prend encore plus de valeur. Mais après tout, c'est une grande majorité de la population qui gradue des universités et tout de suite trouve un travail dans le secteur voulut. Tahiti, paradis où l'authenticité encourage et entretien les jeunes rester dépendent de l'économie familiale (pour ceux qui ont la chance d'en bénéficier) et où le 17eme siècle est encore d'actualité!

21.Posté par Xenos le 20/09/2016 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Emere : Laissons parler GF (A.T. du 18 nov 2008)

"Tous nos fonctionnaires seront touchés. Même les retraités actuels, qui auraient dû pouvoir compter sur la sécurité juridique d’une pension légalement acquise, seront plafonnés, sans considération pour leurs différentes fonctions antérieures. Un fonctionnaire qui prendra sa retraite à partir de 2009 perdra, du jour au lendemain, la moitié de ses revenus. Celui qui partira en retraite dans vingt ans perdra 60 % de ses revenus. Est-ce légitime ? Est-ce équitable ? "

Bah voilà, c'est fait, depuis fin 2008.

22.Posté par emere cunning le 21/09/2016 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Xenos,
So what ? G Flosse redoutait la suppression sèche de ces traitements et retraites indexés qui participent au dynamisme économique local et coûtent une bagatelle à l’Etat comparés à ses mammouths, mais il a prouvé avoir d’autres ambitions pour les siens que de les ajouter aux assistés de la République.
Si l’ITR de nos enseignants est supprimé progressivement, je doute que cette mesure étalée à 2028 (pas besoin de décodeur pour comprendre) affecte d’ores et déjà les retraites des hauts fonctionnaires et cadres supérieurs d’Etat, magistrature, etc. Comme disait H Guaino (bien placé pour savoir), même les impôts des grosses fortunes de France se négocient !!! Mais bon, je ne suis pas dans le secret des dieux, et s’il en va autrement, au temps pour moi.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance