Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Lyon: des jeunes poursuivis pour un tournage sans autorisation avec des armes factices



LYON, 3 mai 2014 (AFP) - Des poursuites pour "participation armée à un attroupement" ont été engagées par le parquet de Lyon à l'encontre d'un groupe de jeunes qui avait été surpris par la police alors qu'il tournait un clip sans autorisation, armé de sabres et d'armes de poing factices, a-t-on appris samedi de source policière.

"Ils n'avaient prévenu personne, ni la préfecture, ni la police, ni le propriétaire des lieux. Cela aurait pû très mal finir si la police n'avait pas très vite compris qu'il s'agissait d'une mise en scène", a souligné cette même source, confirmant une information du quotidien Le Progrès.

Dimanche 27 avril, une dizaine de jeunes âgés entre 20 et 25 ans, originaires de la région lyonnaise, avaient entrepris le tournage d'un vidéoclip de rap sur le parking d'un supermarché situé dans la proche banlieue de Lyon lorsqu'ils ont été stoppés par l'arrivée de la police vers 18 heures.

Les jeunes gens, qui ne disposaient pas d'autorisation de filmer dans un lieu public, s'étaient rassemblés pour ce tournage avec de fausses armes, d'épaules et de poing, "mais aussi avec de vrais katanas, une arme prohibée", a ajouté la police, qui est intervenue après un coup de téléphone du service de sécurité du magasin.

Tous ont été auditionnés cette semaine et seront convoqués prochainement dans une maison de justice locale pour un simple rappel à la loi. Les armes ont quant à elles été saisies et détruites.

"Ce genre d'intervention est fréquente et constitue un vrai souci pour les forces de l'ordre. Elles peuvent prêter à confusion et engager la légitime défense", a tenu à rappeler la police, soulignant la nature "exemplaire" de la sanction encourue par le groupe.

bp/but/jag

Rédigé par () le Samedi 3 Mai 2014 à 07:03 | Lu 334 fois






1.Posté par alvaro le 03/05/2014 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La police devrait plutôt se pencher sur tous les points chauds de France où la violence règne d'une manière permanente, là où elle évite toujours de s'aventurer plutôt que de s'attarder stupidement sur un petit tournage de jeunes qui ne font rien de mal, en y réclamant en plus "une sanction exemplaire". Quelques remontrances bien placées suffisaient largement. On s'enfonce dans le minable!

2.Posté par Farani le 04/05/2014 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon pauvre Alvaro, évidemment, toi tu savais à priori que les armes étaient factices et que ces jeunes ne feraient rien de mal....
Les vigiles du magasin et les policiers ont bien moins le sens des devinettes que toi!
Au minimum se balader avec des katanas est répréhensible d'où la peine exemplaire qui ne me choque pas plus que ça, bien au contraire.

3.Posté par alvaro le 05/05/2014 00:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sacré Farani, je ne parle pas de l'action sur le vif mais des constatations après-coup qui ont été faites par la police et qui aurait du se rendre compte qu'il fallait dégonfler l'affaire. Je maintiens que quelques remontrances, voire une petite amende, auraient largement suffi.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance