Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La rotonde de l’hôpital évacuée



PIRAE, 1er mars 2017 - La décision a été prise mercredi d’évacuer la rotonde du CHPF. Les opérations de déménagement doivent démarrer jeudi et pourraient prendre une semaine.

Des carottages effectués sur les maçonneries de la rotonde de l’hôpital, en marge de travaux actuellement en cours, ont révélé de possibles problèmes de structure du bâtiment, tandis que les résultats d’une contre-expertise ont confirmé ces craintes mercredi.

> Lire aussi : Doutes sur la solidité de la rotonde de l'hôpital

La décision de déménager les locaux de la rotonde a été prise par principe de précaution. Des difficultés logistiques se présentent pour le relogement des 65 agents administratifs qui travaillent dans ce bâtiment, où est également hébergé le centre l’appel du SAMU.

La rotonde du CHPF avait été livrée en 2011, après avoir obtenu une conformité et le classement en ERP (Etablissement recevant du public). Le bâtiment a été réalisé sous la responsabilité de l'établissement public Tahiti nui aménagement et développement (TNAD).

Rédigé par JPV le Mercredi 1 Mars 2017 à 17:48 | Lu 2434 fois

Tags : CHPF






1.Posté par faafaro le 01/03/2017 18:30 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après les termites de la gare maritime, wala le béton fait a la brouette de l'hôpital. ... que des arnaques z linsu du contribuable! !! Aller faut encore augmenter les impôts pour casser tout ça et refaire

2.Posté par tiare le 01/03/2017 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ben finalement c'est pire que le groupe électrogène de Paofai :-)

3.Posté par Papounetdu70 le 01/03/2017 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Décidément ce Pays part en morceaux : les hommes politiques tous voleurs, menteurs et pourris, les constructions qui coûtent une fortune non conforme, la délinquance grandissante !!!! Pauvre Polynésie !!!

4.Posté par Xenos le 02/03/2017 07:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ont examiné les autres parties de l'hôpital ?
Ou bien ils préfèrent se fermer les yeux et laisser le personnel et les malades prendre le risque ?

Car tout a été construit de la même manière...

Que font les syndicats ? Complices aussi ?

5.Posté par One love le 02/03/2017 07:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Peux t'on enquêter (tahitiinfos et autres medias) sur le système TNAD?
Beaucoup d'argents y circulent et beaucoup d'erreurs sont faites...

6.Posté par CITRUS le 02/03/2017 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

comme dab...........................;
'''on''' fait comme si '''on'' ne savaient pas
FOUTAISE....tous les '''grand'''travaux sont fait par les copains des coquins
1/3 pour le donneur d'ordres
1/3 pour celui qui effectue les travaux
1/3 pour le travail a effectuer
après ,.....on s’étonnent que les
ponts ,routes , caniveaux , hôpital,enrochements de cours d'eau , écoles , E.T.C
s’écroulent, s'effondrent , a la moindres intempéries ,.......

7.Posté par simone grand le 02/03/2017 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alors que le vieil hôpital colonial de Vaiami est toujours intact...

8.Posté par Lily JONES le 02/03/2017 14:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'avoue ne pas très bien comprendre : par ses contrôles originaux (généralement facturés à prix d'or), le bureau de contrôle SOCOTEC n'est-il pas responsable de ce qui n'est pas conforme à ses dires et examens, au même titre qu'un commissaire aux comptes peut l'être de la véracité des comptes d'une société ? Et dans ce cas, pourquoi aucune poursuite à leur égard ? Car, soit ce bureau de contrôle a été très laxiste ou "généreux", voire même incompétent, soit on leur a menti sans qu'ils s'en aperçoivent. Dans les 2 cas ce n'est guère rassurant pour tous les contrôles qu'ils ont effectué depuis... Faut-il alors TOUS le revérifier ?
Pire, je suppose qu'on continuera à leur en confier de nouveaux, au nom de l'expression "le passé est le passé"...

9.Posté par Le Vieux le 02/03/2017 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sourires a simone grand

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 15:28 Ohana Tahiti, c’est reparti !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance