Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L’AFD accompagne la rénovation du réseau d’eau de Teva i Uta



PAPEETE - Mercredi, l'Agence française de développement et la commune de Teva I Uta ont signé deux conventions de prêt pour un montant total de 70 millions de francs avec un taux d'intérêt de 0,03% à rembourser sur 15 ans. Le but est de rénover le réseau d'eau de la commune et de mettre en place la potabilité de l'eau pour les habitants.

Mercredi Tearii Alpha, le maire de Teva I Uta et Thierry Paulais ont signé deux conventions de prêt pour un montant total de 70 millions de Francs avec un taux d'intérêt de 0,03% sur 15 ans. Teva I Uta est une des commune les plus riche en eau, cependant les administrés n'ont toujours pas accès à l'eau potable.

C'est pourquoi, la commune a pour projet de refaire son réseau hydraulique situé le long de la route territoriale. " Nous sommes une commune où il y a beaucoup d'eau mais malheureusement l'eau ne coule pas dans les tuyaux. C'est un projet très lourd en termes de dossier et de budget. Nous avons estimé à plusieurs centaines de millions la rénovation de réseau. La première estimation s'élevait à 2 milliards CFP, il fallait tout refaire et aller jusqu'aux compteurs", indique tavana.

Pour cette opération, la commune a bénéficié en 2016 d’une subvention du contrat de projets Etat‐Pays‐Commune à hauteur de 134 MF, soit 85 % du montant total de l’investissement. La commune a fait le choix de refinancer les 15 % qui lui reviennent par un emprunt auprès de l’AFD. " La part communale s'élève à 23 millions pour ce projet. Nous allons contracter un emprunt et nous allons contracter également un crédit relais pour 46 millions pour que l'opération soit supportable en termes de trésorerie."

"Afin de faire bénéficier la commune de ces deux emprunts, l’AFD a auparavant travaillé avec les équipes municipales afin de s’assurer de leur soutenabilité. Comme la plupart des communes de Polynésie française, Teva i Uta est très peu endettée et possède des marges de manœuvre pour
diversifier encore davantage le financement de ses investissements
", indique l'AFD.

Le maire de Teva I Uta ajoute, "Dans une commune tout est construit autour du citoyen, du contribuable et le réseau d'eau est le réseau le plus attendu par la population. On peut vivre sans électricité mais ne pas avoir d'eau dans sa maison ce n'est plus possible en Polynésie"

Le dernier emprunt de la commune date de 1999. Ainsi, avec moins de 10 millions de francs à rembourser sur les trois prochaines années. "Nous sommes une commune très peu endettées. C'est le premier emprunt de notre mandature, c'est aussi historique pour la commune de se réengager dans des constructions avec l'emprunt. Au vu des enjeux et des calendriers à respecter, la prochaine phase on va la proposer avec une participation un peu plus grande de la commune", indique le maire, il ajoute par a suite "on va lancer notre opération de potabilisation, dans quelques jours, quelques semaines. Le projet est prêt."

L'eau potable doit être disponible dans les 48 communes de Polynésie française avant 2024. En effet, les amendements du Sénateur Vincent Dubois avaient été votés au Sénat puis à l'Assemblée, les obligations des maires en matière d'eau potable ou d'assainissement initialement prévues au 31 décembre 2015 et 31 décembre 2020 ont dû être reportées à 2024.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mercredi 14 Juin 2017 à 15:03 | Lu 386 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Juin 2017 - 16:15 Bulibasha : le Patriarche maori

Samedi 24 Juin 2017 - 14:33 Un week-end pour fêter l'orange à Punaauia

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance