TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Floating Island Project : "ce projet ne coûtera rien au Pays", assure Bouissou




Une esquisse de ce à quoi pourrait ressembler le Floating island project.
Une esquisse de ce à quoi pourrait ressembler le Floating island project.
PAPEETE, 1er décembre 2017 - Le président Edouard Fritch est mandaté par le gouvernement pour signer un protocole d’entente avec l’organisation non gouvernementale Seasteading Institute, en vue de la concrétisation du Floating Island Project en Polynésie française.

Même s’il paraît fantaisiste de prime abord, le projet est très sérieux : le Seasteading Institute envisage, au cours de la prochaine décennie, de développer des villes flottantes à travers les océans du monde. Avec le soutien financier de plusieurs fortunes de la silicon valley, ce think tank californien a jeté son dévolu sur la Polynésie française, pour établir son projet pilote d’îlot flottant, qui devra servir de base de lancement et d’exemple au développement de son projet futuriste.

> Lire aussi : La Polynésie accueillera-t-elle la première cité-Etat flottante ?

Le ministre du Tourisme, Jean-Christophe Bouissou a précisé jeudi la nature de l’engagement que s’apprêtait à conclure la collectivité, à travers la signature prochaine d’un protocole d’entente : "Il s’agit de l’autorisation donnée par le gouvernement, au président, de signer ce que l’on appelle un MOU, pour Memorandum of understanding, avec la société qui envisage de construire ce prototype de ville flottante en Polynésie française. C’est un choix de leur part, compte tenu de la situation de la Polynésie et de la problématique d’élévation du niveau de la mer. Il s’agit d’autoriser le démarrage d’une étude. (…) Ce projet ne coûtera rien au Pays. L'étude doit porter sur la faisabilité du projet, la situation économique du Pays, l’évolution, éventuellement de nos règles en termes de fiscalité – c’est ce que nous faisons pour le projet de Hao, comme pour le Mahana Beach, donc il n’y a rien de particulier", a aussi souligné le porte-parole du gouvernement concernant la création de zones économiques spéciales souhaitées par la Seasteading Institute.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 1 Décembre 2016 à 15:52 | Lu 2513 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par REY Ethode le 01/12/2016 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien sûr
c'est NOEL

2.Posté par TEORE le 01/12/2016 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bande de Mongoliens, laissez notre zone maritime tranquille et essayez de trouver quelque chose de plus utile afin d 'aider le nuna'a!!!!! A quoi servira ce genre de projet???? franchement

3.Posté par Te ferurira'a le 01/12/2016 19:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut pas rêver, Eiaha e moemoea !!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance