TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Course à Pied : Saint Valentin : Teiva Izal et Karine Voiturin au top


La course de la Saint Valentin a réuni plus de 500 personnes malgré la chaleur écrasante de la fin de journée de samedi. C’est Teiva Izal et Karine Voiturin qui ont été les plus rapides sur ce parcours sur route de 5 km, effectué en 20’04. Cédric Wane a participé pour le fun, déguisé en femme.



Guy et Evelyne Ramon, le couple organisateur a également participé
Guy et Evelyne Ramon, le couple organisateur a également participé
ARUE, le 16 février 2016. Pas moins de 240 couples ont pris le départ de la 20e édition de la course Saint Valentin samedi dernier, en fin d’après midi. Cette course est proposée depuis une vingtaine d’année par l’Acep, l’association courir en Polynésie. Malgré la chaleur, l’ambiance était au rendez vous pour cette fête des amoureux.
 
C’est Teiva Izal et Karine Voiturin qui se sont imposés en 20’04 devant le tandem Florent Poli/Sophie Bouchonnet suivis du duo Samuel Aragaw/Wacila Tellier. Cédric Wane a participé pour le fun, il est arrivé 98e,  déguisé en femme, accompagné de la coach sportive Rahera Vairaaroa.

resultat_presse_saint_valentin_2016.xls Resultat Presse Saint Valentin 2016.xls  (80.5 Ko)


Karine Voiturin et Teiva Izal
Karine Voiturin et Teiva Izal
Karine Voiturin au micro de Tahiti Infos :
 
Ton analyse de la course ?
 
« C’est une course, comme toujours, très agréable mais très difficile parce qu’il faut aller à fond tout le long sans réfléchir. Les binômes nous talonnent, donc on a pas le temps de s’arrêter, de boire. En grand gentleman, Teiva prenait deux verres et m’en apportait un, chapeau. J’ai pas vu le chrono mais j’ai tout donné, grâce à Teiva. »
 
« J’avais une appréhension, puisque c’est la première fois que je courais avec Teiva, et je suis très agréablement surprise. C’est un vrai gentleman, il a encouragé tout le monde. Une course très dure mais au moins j’ai couru pour quelqu’un, car en plus il m’a offert l’inscription, gentleman jusqu’au bout. »

Il fallait participer à deux et arriver main dans la main
Il fallait participer à deux et arriver main dans la main
Teiva Izal s’est également exprimé :
 
Il n’a pas fait trop chaud ?
 
« C’était une première pour moi, c’est vrai que la haute température n’est pas favorable à la course à pied. Il fallait être au taquet tout le temps. Je remercie Karine d’avoir accepté mon invitation, demain c’est mon anniversaire donc c’est un beau cadeau. Merci aux organisateurs. Et bonne Saint Valentin à tous. »
 
Content d’avoir renoué avec la victoire ?
 
« Cédric est l’homme à battre aujourd’hui, l’homme en forme. C’est vrai que j’ai eu cet heureux événement avec l’arrivée de mon fils, ce qui n’est pas idéal pour le repos avec quelques nuits blanches mais ce n’est pas de sa faute. Ceci dit je m’entraine bien, je m’alimente bien, je m’hydrate bien. »
 
« En tous cas, je n’ai pas dis mon dernier mot, Cédric a 30 ans, j’en ai 32, je ne lâcherais pas car j’aime la compétition, j’aime la course à pied et j’essayerai de suivre les pas de Georges Richmond qui est quand même le ‘king’ en Polynésie dans la durabilité de la course à pied. Un gros coucou à lui et à sa petite famille. Maururu te atua. » SB

Rédigé par SB le Mardi 16 Février 2016 à 14:56 | Lu 1195 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki