Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Ciseaux exhibés à l'audience : le détenu Dias sera jugé pour détention d'arme



Une enquête a été ouverte après l'incident d'audience de mardi.
Une enquête a été ouverte après l'incident d'audience de mardi.
PAPEETE, le 13 avril 2016 - Condamné à 1 an ferme, mardi, pour sa rocambolesque tentative d'évasion de Nuutania en janvier 2015, le boss de la Mexican connection avait créé l'émoi en exhibant en pleine audience une paire de ciseaux, "arme" qu'il avait fait passer à travers tous les filtres depuis son extraction de la maison d'arrêt jusqu'au palais de justice.


L'incident a mis toute la chaîne de sécurité mal à l'aise : administration pénitentiaire, escorte de gendarmerie, jusqu'au personnel chargé de la sécurité au tribunal de Papeete. Alors qu'il était interrogé par le président de l'audience, mardi, sur les raisons profondes qui avaient motivé sa rocambolesque tentative d'évasion de la maison d'arrêt de Nuutania, le 13 janvier 2015, le cerveau de la Mexican connection Adelino Dias Nogueira, condamné à 10 ans de prison en 2014 pour trafic d'ice, s'était plaint des conditions de sa détention affirmant même craindre pour sa vie et "ne pas vouloir mourir en prison".

Jusque-là rien d'anormal, mais c'était sans compter sur un effet de manche inattendu de la part de ce détenu pas comme les autres. Comme pour illustrer son propos et la facilité avec laquelle il serait possible de se procurer des objets pouvant servir d'arme au sein de la prison, le quinquagénaire d'origine portugaise a sorti de sa poche, et à la surprise générale, une enveloppe contenant de petits ciseaux obligeant les gendarmes qui l'encadrait dans le box des prévenus à lui saisir le poignet.

Comparution immédiate la semaine prochaine

Connu pour ses penchants manipulateurs, Dias Nogueira ne s'est pas montré agressif, sûrement content de son effet. Mais la justice n'a pas l'intention de laisser passer "l'incident". Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de gendarmerie de Faa'a, a-t-on appris ce mercredi de sources judiciaires, et le trafiquant d'ice devrait être jugé dès la semaine prochaine pour "détention d'arme de catégorie D" dans le cadre d'une procédure de comparution immédiate.

La petite paire de ciseaux avait été glissée dans une enveloppe sur laquelle la mention "pour l'avocat" avait été inscrite. Libérable en 2026, Adelino Dias Nogueira connaît bien les failles du système et semble parfois en jouer. Il avait réussi le tour de force d'organiser avec des complicités extérieures un trafic d'ice depuis la prison où il était détenu dans le cadre d'une autre affaire. Il est à l’isolement depuis sa tentative d'évasion avortée.

Rédigé par Raphaël Pierre le Mercredi 13 Avril 2016 à 13:48 | Lu 976 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Septembre 2017 - 08:53 Le foyer Bon Pasteur de la Mission fête ses 50 ans

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance