TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Accord Tahoera’a-Les Républicains : "Nous sommes des hommes de parole" (Flosse)




Gaston Flosse : "Nous voterons pour le candidat qui sera élu par les Républicains. C’est ça l’association. Si Juppé sort vainqueur nous ferons campagne et nous voterons pour lui après. Si c’est autre, il en ira de même".
Gaston Flosse : "Nous voterons pour le candidat qui sera élu par les Républicains. C’est ça l’association. Si Juppé sort vainqueur nous ferons campagne et nous voterons pour lui après. Si c’est autre, il en ira de même".
PAPEETE, 18 octobre 2016 - La dernière intervention de Gaston Flosse en conférence de presse, au siège du Tahoera’a Huiraatira, c’était en mars dernier pour la présentation du projet de statut de Pays associé. Mardi, entouré des cadres de son parti le leader autonomiste a présenté le contenu des promesses que lui a faites Nicolas Sarkozy en contrepartie du soutien localement de sa candidature à la primaire de la droite. Brièvement évoquée également, une convention d’association entre les Républicains et le Tahoera’a Huiraatira "en cours d’élaboration".

> Lire aussi : Les promesses de Nicolas Sarkozy à Gaston Flosse

"Cette convention d’association accorde au Tahoera’a Huiraatira la représentation exclusive des Républicains en Polynésie française ainsi que l’investiture des Républicains aux candidats du Tahoera’a Huiraatira aux élections législatives de juin 2017. Une fois prête, cette convention sera signée à Papeete. Ainsi, le plus grand parti de France sera associé au plus grand parti de Polynésie française", clame le communiqué remis mardi à la presse. Reste que pour l’heure tout cela repose sur des fondements pour le moins incertains.

Pour le Tahoera’a, le premier contact avec la réalité se jouera au fond des urnes, lors du premier tour de la primaire en Polynésie française le 19 novembre prochain, à l’inventaire des suffrages "Sarkozy".

Combien de voix pensez-vous amener au Tahoera’a en faveur du candidat Sarkozy à la primaire de la droite ?

Gaston Flosse : C’est difficile à dire. Nous avons vu par exemple une première fiche qui comportait 88 bureaux de vote en Polynésie française, dans pratiquement toutes les communes. Et même, dans certaines communes trois à quatre bureaux. Et puis nous avons vu un autre document où il ne reste plus que 13 bureaux de vote. Par exemple aux Australes, il n’y aurait qu’un bureau de vote à Rurutu. Donc les gens de Tubuai, de Rimatara, de Raivavae et de Rapa comment vont-ils se déplacer pour voter ? De même qu’aux Marquises, de même qu’aux îles Sous-le-vent…

Sur Tahiti, combien pensez-vous peser à ce scrutin ?

Gaston Flosse : Si nous sommes à 88 bureaux de vote et si les choses sont faites régulièrement, je pense que le Tahoera’a Huiraatira pourra apporter près de 20 000 voix.

Avez-vous conscience que les promesses de Nicolas Sarkozy, loin d’être favori à la primaire de la droite, ont une valeur toute relative ?

Gaston Flosse : C’est vrai qu’il est en retard dans les sondages (…). Je pense que les sondages, les chiffres annoncés par la presse, c’est une chose mais la réaction de la population c’est autre chose. (…).

Mais, n’avez-vous pas l’impression d’être en possession de promesses d’un candidat donné perdant dès la primaire et d’une convention que vous avouez être en "cours d'élaboration" avec le parti Les Républicain ? N’avez-vous pas le sentiment de n’être en possession que de promesses, de paroles ?

Gaston Flosse : Oui ce sont des promesses qui sont faites par un homme de parole, par un groupe d’hommes de parole. Nous sommes des hommes de parole. (…) Si le parti politique Les Républicains acceptait de s’associer au Tahoera’a Huiraatira c’est qu’il y a sur ce plan un accord sur nos demandes et sur la politique que nous voulons mener en Polynésie. (…) Et puis ce ne sont pas que des paroles, c’est écrit et c’est signé : Nicolas Sarkozy s’est engagé en signant la lettre. Bien sûr, s’il n’est pas élu, est-ce que ça tient, me direz-vous. Ces engagements sont pris par Sarkozy, c’est vrai, mais également par Les Républicains, c’est le parti.

Comptez-vous vraiment sur ces paroles ?

Gaston Flosse : Oui, je compte vraiment. Il n’est pas seul. Il y a des poids lourds avec lui. Il y a Dominique de Villepin. Il y a François Baroin, Laurent Wauquiez… Non, je crois que l’on a affaire à des gens honnêtes, sincères et qui tiendront leur parole.

Vous y croyez vraiment au candidat Sarkozy ou est-ce un choix par défaut après l’échec avec Alain Juppé ?

Gaston Flosse : Pas du tout, parce que notre choix après le rejet par Juppé était d’attendre le résultat de la primaire. Mais ce n’est pas dans notre état d’esprit, ce n’est pas dans la culture du Tahoera’a Huiraatira. Nous sommes des personnes qui prenons nos responsabilités et qui voulons marquer notre choix. Nous avons foi en notre force et c’est également une élection importante sur le plan local, de savoir qui, du Tahoera’a Huiraatira ou du Tapura Huiraatira, aura eu plus de voix pour ces primaires.

Mais si Nicolas Sarkozy échoue à la primaire le 27 novembre, tout s’effondre.

Gaston Flosse : Nous voterons pour le candidat qui sera élu par les Républicains. C’est ça l’association. Si Juppé sort vainqueur nous ferons campagne et nous voterons pour lui après. Si c’est un autre, il en ira de même.

Quel est le contenu de cette convention de partenariat en cours de rédaction ?

Gaston Flosse : Je ne sais pas. La convention est élaborée à Paris. Elle nous sera transmise le moment venu. On verra à ce moment-là s’il faut y apporter des corrections.

Quel sera l’esprit de cet accord ?

Gaston Flosse : Un accord de confiance mutuelle, de dialogue entre les uns et les autres, de discipline de groupe…

S’agira-t-il d’une investiture des candidats Tahoera’a pour les législatives ?

Gaston Flosse : Pas encore. Nous n’avons pas encore présenté. Mais nous les présenterons. Nous avons obtenu l’accord du parti d’obtenir leur investiture.

Le fait que vous soyez inéligible à la tête d’un parti politique n’a pas gêné l’entourage de Nicolas Sarkozy ?

Gaston Flosse : Non, pas du tout. A aucun moment cette inéligibilité n’a été évoquée.

Etes-vous à l’aise avec le fait d’avoir négocié tout cela à Paris sans en rendre compte à votre parti ?

Gaston Flosse : Oui, il fallait le faire. Nous n’étions pas certains de l’aboutissement. C’est une stratégie. Je n’allais pas claironner partout « Je vais négocier à Paris avec Sarkozy. Voilà ce que je demande ». En cas d’échec, comment aurais-je fait ? Tandis que là je n’ai rien dit. Je reviens et c’est un succès total de notre démarche.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 18 Octobre 2016 à 13:48 | Lu 2328 fois



Notez


Commentaires

1.Posté par mathius le 18/10/2016 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dès promesses faites par des hommes de parole(s) le problème est que nous savons pas combien chaqu'un d'entres eux ã de paroles. Pinocchio n'aurait pas dit mieux. Au moins notre Gastounet est meme arrivé à mettre à nu Sarko, belle vengeance mine de rien, car la lettre entre les mains des autres prétendant va lui faire vraiment mal à Sarko, comme machine à perdre des voix il y a pas mieux. En fait le Tahoeraa aura participé à la défaite de Sarko, trop drole 😂

2.Posté par pif paf le 18/10/2016 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Nous sommes des hommes de parole"
comprendre :
"Nous ne sommes pas des hommes d'action"

3.Posté par ici et ailleurs le 18/10/2016 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Flosse : "Non, je crois que l’on a affaire à des gens honnêtes, sincères et qui tiendront leur parole."

Et tout le monde sait qu'en matière d'honnêteté, il s'y connaît !!

4.Posté par ici et ailleurs le 18/10/2016 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Flosse rejoint les siens : Sarkozy, Balkany, Woerth, Villepin
... et ils connaissent bien les juges.

5.Posté par VATEA le 19/10/2016 07:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la honte porte un non maintenant .... j'étais républicain, RPR , c'est fini !!!!

6.Posté par violetta le 19/10/2016 08:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un menteur public ! donc aucune parole

la photo en dit long,

il est devenu agressif et haineux,...


7.Posté par RIRI le 19/10/2016 08:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C''est une belle manoeuvre. Un accord avec le parti Les Républicains via Sarkozy, ce qui permet de shunter en amont tous les autres candidats et Juppé le favori en premier. Localement Il double le Tapura. Espérons que les électeurs vont se réveiller

8.Posté par Ariitaia le 19/10/2016 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je revois encore Flosse au JT, la main sur le coeur entre les deux tours d'élection dire je ne m’allierai JAMAIS à Oscar Temaru, je vous le promets. Et j'ai voté pour lui.........mais quel c.. !
Des hommes de parole, mieux vaut entendre ça qu'être sourd !

9.Posté par teiva le 19/10/2016 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

qui va encore croire en ses paroles ??????????

10.Posté par ZÉRO LA BARRE ! le 19/10/2016 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le ridicule ne tue pas !
Le parjure n'on plus visiblement.

Le Tahoera est vraiment tombé bien bas.
On dirait le remake des moutons de Panurge à Tahiti.....

11.Posté par boran le 19/10/2016 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

gaston tu viens de montrer combien toi aussi tu craches devant le public comme ce criminel de sakosi...................
qui se ressemble s'assemble ...........................
toi qui detestais ce criminel , aujourd'hui tu l'embrasses, tu me degoutes ..............

tu me donnes envie de VOMIR gaston , va rejoindre ton maitre criminel en prison et dans la meme cellule .

12.Posté par Lebo RORO le 19/10/2016 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
C'est la politique qui parle...
...et beaucoup défendent leur "niveau".

13.Posté par Pavlova le 19/10/2016 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des paroles comme disait Dalida...des paroles, des paroles, des parooooles !!! MDR
A la sortie le jour de la distribution...les Cocus comptez-vous !!!

14.Posté par Fiu!!! le 19/10/2016 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ post 8:

La veille même de l'élection du président, à l'assemblée, GT déclarait à la journaliste de RFO aux infos du soir :

"l’alliance Taohera'a -Tavini n'est pas à l'ordre du jour".

Le lendemain la création d l'UDSP permettait l'élection d'OT...

Et il vient la tronche enfarinée, nous parler d'hommes de paroles.

Pas étonnant que les électeurs rejettent en bloc la politicaillerie. Ça fait les petits chefs et ça a une âme de valet. Les politirentiers nous pourrissent la vie sans complexe et sans honte. En prime, ils se pavanent devant les caméras.

Victor Hugo doit se retourner dans sa tombe...

15.Posté par tuterai58 le 19/10/2016 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les promesses sont faites pour ne pas etre tenues c'est reconnu en politique,et surtout en campagne électorale.Alors tout cela ce n'est que du vent et rien que du vent.

16.Posté par emere cunning le 19/10/2016 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ pif, paf, violetta, Fiu et toute votre clique là
E hoa a'era pif paf, à quoi pourrait-on bien engager sa parole si ce n'est à agir. Et s'il y en a un qui a agi et CONSTRUIT CE PAYS tant qu'il l'a dirigé, c'est bien G Flosse. D'ailleurs, s'il n'avait été là, je crois bien que vous auriez tous décampé depuis longtemps, et vous seriez entre vos djihadistes, vos terroristes et vos réfugiés (non mais, je vais me gêner peut-être).
Sinon Fiu, j'aimerais bien voir les "tronches" que vous vous payez planqués derrière vos pseudos tahitiens, histoire de m'assurer que vous n'avez rien fait de bon pour ce pays, en dehors de cracher votre haine tout en en profitant.

17.Posté par Ruau le 19/10/2016 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Calme toi Emere, c'est normal que les gens réagissent face au spectacle que vous leur offrez. Il n'y a pas si longtemps vous traitiez Sarko de tous les noms, ça tout le monde s'en souvient et maintenant voila qu'il est devenu votre nouveau champion. C'est normal que le peuple réagisse, ce n'est pas tous les jours que l'on voit des avaleurs d'anacondas tels que vous. Pour le reste, pour les résultats, Oscar et ton gourou peuvent se vanter d'avoir réussi à nous avoir offert une belle fracture sociale, 35% de chômage, 45% des nôtres à vivre sous le seuil de pauvreté, 30 années de retard structurels, un service public a genou, une jeunesse perdue et sans travail. Belle construction !

18.Posté par Lebo RORO le 19/10/2016 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
@16
j'aimais Vaniz... avant Gaston

19.Posté par teiva le 20/10/2016 07:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien dit ruau

20.Posté par etienne le 21/10/2016 11:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas mieux ruau

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 16:57 Edouard Fritch à nouveau papa

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance