TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Xterra – Beaver Creek Colorado : Retour « aux sources » pour Cédric Wane


Cécric Wane, notre triathlète ambassadeur Air Tahiti Nui, est retourné là où il a fait ses études, dans l’état du Colorado. C’est là aussi qu’il a côtoyé le haut niveau universitaire et pris goût pour cette discipline extrême : Le triathlon. Il a pu participer à un nouveau Xterra, la version nature du triathlon, en obtenant une belle 13e place chez les pros, malgré une chute.



Excellent résultat pour Cédric, confronté à l'élite de la discipline
Excellent résultat pour Cédric, confronté à l'élite de la discipline
Cela fait quasiment un an que Cédric Wane est devenu le roi de la course à pied à Tahiti. Il est ensuite revenu vers sa passion initiale, le triathlon ou plus exactement sa version nature, le Xterra. Grâce à sa victoire dans la catégorie des 30-34 ans lors du Xterra Motatapu en Nouvelle Zélande, Cédric a pu gagner sa qualification pour les championnats du monde à Hawai’i. Il peaufine donc sa préparation en vue de cette échéance importante. SB

Cédric a pu terminer la course en 1e position chez les amateurs, malgré une chute à vélo
Cédric a pu terminer la course en 1e position chez les amateurs, malgré une chute à vélo
Cédric Wane en interview exclusive depuis les Etats Unis :
 
Quel effet cela fait de revenir dans le Colorado ?
 
« Super ! C'est dans le Colorado que j'ai débuté le triathlon, il y a 8 ans, à l'université de Boulder, donc ça rend forcément nostalgique. Apercevoir des concurrents porter la tenue triathlon de mon université pendant ce XTERRA m'a donné des frissons dans le dos car ça me rappelait de moments forts en émotion avec mes coéquipiers, à l'époque où l'on partait pour les nationaux universitaires, on y allait comme à la guerre ! »
 
Les temps forts de ta course ?
 
« Je limite la casse en natation sortant 12e de l'eau, à 2’30 du 1er, mais je reste confiant en mon endurance à vtt qui me permet de rattraper les 11 devant moi, dont 4 pros, sur la 1ère portion vtt qui est exactement comme notre montée Vaitavere, hyper raide, longue et impardonnable si on n'a pas assez de cardio. Peu après, sur une descente en « single track », je prend un virage serré en épingle à gauche et là... un des concurrents me percute par l'arrière après avoir perdu sa trajectoire, lui et moi allons droit dans le décor. »
 
« L'impact m'a laissé une grosse douleur sur la cuisse gauche et 30 secondes après la chute, ce concurrent prend la tête de course, en 2e position, j'essaie tant bien que mal de ré-enfourcher le vélo mais le reste de la course n'allait plus être pareil, je n'arrivais plus à retrouver l'allure que j'avais avant la chute, j'essayais de me masser un peu la cuisse mais surtout je m'inquiétais beaucoup pour les 9,5km à pied qui arrivaient. J'avais déjà une grosse douleur due à un ongle d'orteil que j'ai perdu pendant le Raid Anani et cette chute ne faisait qu'empirer la situation. »
 
«  Je pose le vélo à 1’30 du 1er et j'entame les 9,5km, me sentant handicapé des deux jambes. Je marche à six reprises tellement j'encaisse mal les 2800 m d'altitude. Malgré tout, je positive et j'aperçois le 1er amateur devant, la foulée en déconfiture et je me jure de le rattraper. Je termine 1er chez les amateurs et 13e en catégorie pros, ils étaient une vingtaine à ce XTERRA au label « gold level » pour la classification Pan American Tour. »
 
Satisfait de ta performance ?
 
« Oui et non. Non, car c'est mon 5e Xterra et à chaque fois, je fais de grosses erreurs/complications qui me coûtent très cher. Mais positif car j'ai géré aussi bien que j'ai pu mes douleurs en course à pied. »
 
Dernière ligne droite avant les championnats du monde à Maui ?
 
« Non, la dernière ligne droite se fera avec mon coach Kader durant le mois d'août et septembre à Tahiti. Je me servirai des courses à pied et des Raids pour peaufiner ma course à pied et je continuerai d'arpenter les sentiers VTT à Tahiti pour améliorer mon pilotage à vélo. Sans oublier la natation. »
 
Un dernier mot, un remerciement ?
 
« Un grand merci à mes sponsors sans qui cette participation n'aurait pas été possible : Air Tahiti Nui, Aito Sport, Vittel, Noni Energy, J.A.C Pacific Massage, Tahiti Represent, Marama Surf Shop, Aremiti Ferry, mon ostéopathe Fred Fonteneau, mon coach Kader Touati et ma famille bien sûr ! » Propos Recueillis par SB

Rédigé par SB le Mardi 19 Juillet 2016 à 01:04 | Lu 1257 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki