TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Waterman Tahiti Tour – Etape 2 Papara : Focus sur l’outsider Keahi Agnieray, 15 ans


La deuxième épreuve du Waterman Tahiti Tour est prévue ce week end du 16,17 avril à Taharu’u. Plus qu’une compétition de natation, de Sup ou de paddle board, c’est un combat contre soi-même que mènent les participants avec plusieurs maîtres mots : Aptitude, Attitude, Motivation. Le jeune Keahi Agnieray, 4e au général, fait figure d’outsider. Pour la première fois un championnat de bodysurf sera proposé.



Keahi Agnieray rivalise avec des athlètes plus âgés que lui.
Keahi Agnieray rivalise avec des athlètes plus âgés que lui.
Le Waterman Tahiti Tour propose sa deuxième épreuve ce samedi 16 et ce dimanche 17 avril à Taharu’u, Papara, appelée « Black Sand Beach Race ». Ce championnat pluridisciplinaire, qui existe depuis 2014, tourne autour du stand up paddle, de la natation et du paddle board (prone). C’est l’ancienne star de Shell Va’a Bruno Tauhiro qui a remporté le Waterman Tahiti Tour en 2014 comme en 2015.
 
Le Waterman Tahiti Tour se veut innovant avec une formule « à la carte », les participants pouvant choisir de ne faire qu’une épreuve ou plusieurs. Certaines épreuves, comme la natation ou le SUP,  voient la participation d’une centaine d’athlètes. Seuls ceux qui font toutes les épreuves figurent au classement « waterman » qui comporte actuellement une trentaine d’athlètes.
 
La concurrence est rude. Les rameurs comblent leur lacunes en natation et les nageurs tentent de combler leurs lacunes en SUP. C’est la polyvalence qui prédomine. Lors de la première épreuve, Bruno Tauhiro, 33 ans, a remporté le SUP et le Paddle, il a pu limiter la casse en natation en s’octroyant une 6e place. Il est actuellement 1e au général.

Le WTT, un combat contre soi-même avant tout
Le WTT, un combat contre soi-même avant tout
Tamarua Cowan, 27 ans, 2e au général est lui polyvalent : 4e en natation, il arrive 2e en Sup comme en Paddle. Il est un très sérieux candidat à la victoire finale au bout des 5 épreuves. Teva Poulain, 33 ans, est 3e au général, il est lui aussi polyvalent avec une 5e place en natation, une 4e en Paddle et une 3e en Sup.
 
Keahi Agnieray, 4e au général avant la 2e épreuve, n’a que 15 ans. Il est le fils du président du club de natation Olympique de Pirae, Arthur Agnieray. Il remporta la natation, arriva 7e en Sup et 13e en paddle board, son point faible. Par contre, il remporta l’épreuve « combo » qui mélangeait les trois disciplines. Malgré son jeune âge, Keahi parvient à rivaliser avec de grands champions. Il semble décidé à progresser dans ses points faibles et semble promis à une belle carrière sportive.
 
Pour la première fois, un championnat de Polynésie de bodysurf sera proposé à Taharu’u. Le bodysurf consiste à surfer sans planche ou avec ce qu’on appelle des « handboards », deux mini-planches placées sur les mains. SB

Keahi Agnieray n'est pas le seul jeune nageur, Teavatea Wong, 16 ans, est 5e au général
Keahi Agnieray n'est pas le seul jeune nageur, Teavatea Wong, 16 ans, est 5e au général
Keahi Agnieray au micro de Tahiti Infos :
 
Quels sont tes objectifs pour la saison ?
 
« Pour cette année, on a focalisé les entrainements sur le prone et le paddle vu que la natation est mon point fort, donc les entrainements sont spécifiques. Le lundi, mercredi et vendredi, c’est soit paddle soit prone et le mardi-jeudi on fait une heure de muscu et une heure de natation. Le résultat, c’est qu’on ne nage plus trop car on s’entraine sur les épreuves où on est derrière, pour tenter de rattraper notre retard sur les rameurs. »
 
C’est un virage dans ta carrière sportive ?
 
« Oui, juste pour cette année, l’année prochaine on verra si je reviens vers la natation où si je reste sur le « Waterman ». En fait, je commence à être « fatigué » de la natation, depuis que j’ai découvert le paddle j’aime beaucoup ça. Je ne vois pas tous les jours des carreaux quand je vais m’entrainer, j’ai la mer, les vagues, des fois je vais surfer… C’est ce que j’aime maintenant. »
 
Tu vises la victoire cette année ?
 
« Je vise le podium pour cette année, si on peut aller plus loin et bien on ira. L’adversaire n°1 reste le tenant du titre Bruno Tauhiro. (…) J’aimerais faire une carrière dans le sport. Il y a l’école à côté. Je vais tous les jours en cours. Les devoirs, j’essaie de les faire à l’école, comme ça quand je rentre à la maison je prend ma planche et je pars direct. »
 
Tu rivalises avec des athlètes plus âgés que toi ?
 
« Cela veut dire que lorsque je vais grandir je vais prendre en volume et  que je serais meilleur. Je pense que c’est grâce au fait que j’ai commencé la natation tôt, cela m’a permis de prendre de l’avance. Il y a deux-trois ans, j’ai commencé à faire du va’a pour me changer les idées, donc la transition avec le paddle s’est faite naturellement. C’est pour ça que j’ai été rapidement le premier des nageurs à être devant. »
 
Un remerciement ?
 
« Merci aux sponsors, Naish, Swell, 2XU, merci à la famille, à papa et maman, merci aux collègues de l’entrainement, merci aussi à la famille Sommers ainsi qu’à Tahiti Infos. » SB


Rédigé par SB le Jeudi 14 Avril 2016 à 12:51 | Lu 1055 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki