Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Vaucluse: deux tonnes d'ail volées, arrachées dans un champ de nuit



Vaucluse: deux tonnes d'ail volées, arrachées dans un champ de nuit
AVIGNON, 12 juin 2013 (AFP) - Plus de deux tonnes d'ail ont été volées sur une exploitation agricole de Piolenc (Vaucluse), directement ramassées en plein champ deux nuits de suite, a-t-on appris mercredi auprès de la gendarmerie.

Plus de deux tonnes d'ail, 2.100 kg précisément, "ont été ramassées directement sur une parcelle cultivée, à deux reprises", par vraisemblablement plusieurs voleurs qui ont agi nuitamment, a précisé à l'AFP la gendarmerie.

Le vol s'est produit dans la nuit de lundi à mardi, puis dans la nuit de mardi à mercredi sur une exploitation agricole de Piolenc, village situé dans le nord-ouest du Vaucluse, à 40 km d'Avignon.

L'enquête a été confiée à la gendarmerie d'Orange (Vaucluse).

L'ail frais, que l'on peut croquer, se vend chez un primeur à Avignon autour de 75 centimes d'euros la pièce ou environ 8 euros le kilo.

mk/lrb/fm

Rédigé par () le Jeudi 13 Juin 2013 à 06:22 | Lu 379 fois






1.Posté par Roro LEBO le 13/06/2013 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Scandaleux de ne plus respecter les plantations agricoles.
Après ça sera le raisin, les pommes de terre, tous les légumes ou les fruits etc.

2.Posté par yannThaï le 15/06/2013 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui est scandaleux également, c'est de ne pas respecter le travail fait par les agriculteurs, le temps passé à planter, à surveiller, à investir pour que la récolte sois réussie , cet ou ces agriculteurs perdent selon les renseignements donnés par Tahiti Info la somme d'environ 16 000 euros, pendant ce temps là, les charges mensuelles sont toujours là, les taxes, les impôts, peut-être des salariés à payer, c'est une honte de voler le fruit du labeur. J'espère pour cet ou ces agriculteurs que l'on va retrouver les voleurs.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance