TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Va’a V6 – Moloka’i Hoe : interview exclusive avec Hiromana Florès de Shell Va’a en direct de Hawai’i


Au lendemain de la victoire d’Edt Va’a lors de la Moloka’i Hoe qui a bouclé le parcours de 62 km avec 16 secondes d’avance sur Shell Va’a, mettant ainsi un arrêt à une série de 8 victoires d’affilée, nous avons pu interviewer Hiromana Florès, le jeune rameur de Shell Va’a, qui par ailleurs vient d’être classé récemment dans le Top 10 mondial en kayak.



Va’a V6 – Moloka’i Hoe : interview exclusive avec Hiromana Florès de Shell Va’a en direct de Hawai’i
Le 13 octobre 2014. Shell Va’a a mené cette course à changements pendant quasiment toute la traversée du chenal entre Moloka’i et O’ahu, avec plusieurs centaines de mètres d’avance. Arrivés près de O’ahu, à ‘Coco Head’, ils prennent un cap plus au large que celui pris par Edt plus près de la côte : ils se feront rattraper par Edt Va’a qui les ‘coiffera sur le poteau’.
 
On craignait une baisse de forme pour Shell suite à la ‘Marara Hoe’, une course locale lors de laquelle Shell était arrivée avec plus de 3 minutes de retard sur Edt : ce n’est pas le cas puisque seulement 16 secondes ont séparé le 1er du 2ème. Les deux ténors du va’a ont réussi à faire vibrer le public d’internautes et de téléspectateurs.
 
L’intérêt sportif pour la prochaine Hawaiki Nui Va’a est également relancé. Shell Va’a a prouvé qu’elle était toujours au Top. La bataille risque fort d’être passionnante à Hawaiki Nui Va’a entre les favoris Shell Va’a, Edt Va’a, Paddling Connection qui a gagné en 2013 ou encore Team Opt qui est actuellement en grande forme.

Hiromana Florès en direct de Hawai’i :
 
Que s’est-il passé dans la première partie de course lorsque les pirogues hawaiiennes vous ont dépassé ?
 
« On était en train de se ‘marquer’ avec Edt et on a pas fait attention au clubs hawaiiens, on s’est dit qu’on allait forcément les rattraper, on savait que notre adversaire c’était Edt. Quand on a vu que les Hawaiiens étaient partis, là on s’est dit ‘il y a un problème, il faut qu’on revienne sur le bon cap’, on est revenus en même temps. Il n’y a pas eu vraiment de combat avec eux. »
 
Dans le chenal vous avez distancé Edt ?
 
« Dans le chenal cela a commencé à ‘bouger’. L’expérience de notre super barreur David Tepava a joué. Je pense que l’on a pris 300 à 400 mètres d’avance sur Edt, grâce au surf et grâce à l’ensemble de l’équipe également. »
 
C’est à partir de ‘Coco Head’ qu’on vous a vu vous placer plus au large qu’Edt par rapport à la côte ?
 
« En fait on a fait confiance à Sonny Bradley, le constructeur de va’a, comme tous les ans. Je pense qu’il fallait marquer Edt, cela a été notre erreur, on ne les a pas marqués, pire, on était dans le courant, c’était trop tard pour ‘descendre’. Arrivés à ‘Diamond Head’, ils étaient à 50-100m derrière nous, ils ont réduit l’écart et cela s’est joué au finish. »
 
Vous aviez ramé contre le courant donc quand ils sont arrivés à votre hauteur vous aviez perdu de l’énergie ?
 
« Oui, c’est ça en fait. On a essayé de pousser, pousser dans le courant, on avançait quand même mais on voyait Edt qui revenait très vite. De 300M d’avance ils sont revenus à 100M sur un tronçon de 30 minutes. Quand on est arrivés dans le calme, ils ont continué à revenir, jusqu’à l’arrivée. »
 
Physiquement ils étaient bien, comme on l’a vu lors de la ‘Marara Hoe’ ?
 
« Physiquement on était prêts aussi. Lors de la ‘Marara Hoe’, on avait pas bien récupéré de nos entraînements de la semaine. Cela s’est joué sur la stratégie. Sur la fin ils ont fait une feinte de changement et on est tombés dans leur piège, on a changé et ils sont vite revenus, c’est comme ça qu’ils nous ont rattrapés et sont arrivés premiers à la bouée. »
 
Tu as senti de la déception au sein de l’équipe ?
 
« C’est sûr que l’on est déçus que l’on nous aie ‘piqué’ cette 9ème victoire consécutive, mais c’est toujours bien que ce soit une équipe de Tahiti qui gagne. Chapeau, félicitations à Edt, ils ont très bien ramé, on reviendra l’année prochaine pour reprendre ce titre. J’ai senti avec les copains qu’on était déçus mais cela s’est joué sur quelques secondes, ça va, on était dans la partie. Mener trois heures et se faire rattraper comme ça, c’est toujours décevant. »
 
Vous basculez immédiatement sur une autre préparation, celle pour Hawaiki Nui Va’a, une course sans changement ?
 
« On a pas de vacances à Hawaii ! Dès cet après midi on reprend les entraînements pour Hawaiki Nui, on passe sur le marathon sans changement. On est confiant, on a une très bonne équipe, notre force cette année, c’est d’être très soudés, on a le ‘Tahoe’ comme on dit en tahitien, cela s’est joué sur la stratégie, c’est comme ça. » SB

Rédigé par SB le Lundi 13 Octobre 2014 à 13:04 | Lu 609 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki