Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Va’a V6 – Focus sur Yoann Cronsteadt : « Mon frère m’a tout appris »


Yoann Cronsteadt a obtenu des résultats exceptionnels en 2016, en V1 comme en V6. 2e lors du Te Aito, 4e lors du Super Aito, il était également sur la pirogue Shell A qui a remporté la Moloka’i Hoe. Après une début de saison 2017 tonitruant, Shell Va’a s’est qualifiée pour représenter la Polynésie lors de championnats du monde de Va’a en juin 2017. Il a prendra également le départ demain de la course Tahiti Nui Va’a.


Joann Cronsteadt, un athlète d'exception
Joann Cronsteadt, un athlète d'exception
Joann Cronsteadt, comme son frère ainé Georges Cronsteadt, est un athlète d’exception. Il a réalisé de très bons résultats en 2016, avec une 2e place lors du Te Aito puis une 4e place lors du Super Aito, les deux courses majeures du calendrier V1. Rameur puissant, il s’est notamment illustré dans les parties les plus difficiles physiquement, lors des « remontées », admettant « avoir des lacunes dans le surf ».
 
Il occupe d’ailleurs la place de « moteur » au sein de l’illustre team V6 Shell Va’a, avec qui il a pu remporter la Moloka’i Hoe 2016 en octobre dernier, rajoutant ainsi un magnifique titre à son palmarès ainsi qu’à celui de son club. Shell Va’a a par ailleurs réussi un début de saison tonitruant avec une victoire lors du Défi Va’a News puis lors du Marathon Polynésie 1e, les deux premières courses du calendrier V6.
 
Joann participera à la course Tahiti Nui Va’a, une course exceptionnelle qui se déroule tous les deux ans en trois longues étapes, comme Hawaiki Nui Va’a. La première étape se déroulera demain entre Arue et Mataiea (58km), la deuxième vendredi entre Mataiea et Tautira (58 km) et la troisième samedi entre Tautira et Pirae (55km). Plus de 45 équipages sont engagés, séniors et juniors confondus.
 
Ce n’est pas tout, Shell Va’a s’est qualifiée pour défendre les couleurs de la Polynésie lors des premiers championnats du monde de marathon qui se dérouleront en Polynésie du 27 au 30 juin. En parallèle de ses bons résultats en va'a, on a vu Yoann exceller dernièrement en SUP et en prone. Il a remporté la dernière course en prone lors de la ATN Royal Race, une discipline particulièrement difficile physiquement. SB

Joann Cronsteadt est le jeune frère de Georges Cronsteadt, le n°1 du SUP local
Joann Cronsteadt est le jeune frère de Georges Cronsteadt, le n°1 du SUP local
Parole à Yoann Cronsteadt
 
Vous avez réalisé un excellent début de saison avec Shell Va’a, comment l’expliquer ?
 
« On a remanié nos entrainements, on ne s’est pas entrainés plus dur mais différemment. Je pense que cela a eu de l’effet. Cela a payé. Je pense aussi que les deux grosses écuries n’étaient pas vraiment prêtes. Par contre, pour la Tahiti Nui Va’a, je pense qu’elles le seront. »
 
Shell Va’a a également été retenue pour les championnats du monde ?
 
« C’est un honneur de représenter le Pays. Avec Shell Va’a, on a un des plus gros palmarès de Polynésie, on va essayer de continuer à l’étoffer. On va se concentrer d’abord sur le championnat marathon pour 2017, on verra ensuite pour la vitesse en 2018. Cette qualification est de bon augure pour nous, on verra bien si les résultats suivront. C’est une chance de pouvoir participer. Mon premier objectif, cela va être le Tahiti Nui Va’a, c’est quelque part l’échéance la plus proche. L’équipe s’est préparée petit à petit, ensuite on se focalisera sur le championnat du monde. »
 
On t’a vu dernièrement également en prone et en SUP ?
 
« C’est pour évacuer un peu la routine du va’a hoe et du va’a ono. J’ai fait dernièrement la course Air Tahiti Nui Royal Race parce que j’avais promis à Maeva Hargrave que j’allais venir. Pas de bon résultat en SUP mais en prone cela s’est bien passé. J’ai pu bien gérer et accélérer quand il fallait. Je fais du prone pour me relâcher musculairement. J’en ai fait pas mal dernièrement. »
 
Tes rapports avec ton frère Georges, partage ou rivalité ?
 
« Non, il n’y a pas du tout de rivalité. On s’entraine chacun de notre côté mais quand on se retrouve dans la course, c’est sûr qu’il n’y a pas de cadeau. (rires) Il a toujours été un exemple pour moi et il le restera toujours. Tout ce que je fais, c’est par rapport à lui, c’est à dire que c’est grâce à lui que je fais ce que je fais. Il m’a tout appris dans le va’a, dans le SUP et maintenant dans le prone. »
 
Un dernier mot, un remerciement ?
 
« Je tiens à remercier mes sponsors, Manuia Tahiti et STC Nutrition, merci évidemment à Shell Va’a, aux amis et la famille. J’espère que les prochaines courses se passeront bien pour nous, fa’ito’ito à toutes les équipes. On va prendre les courses les unes après les autres et tenter de les gérer au mieux. » Propos recueillis par SB

Rédigé par SB le Mercredi 17 Mai 2017 à 14:02 | Lu 3769 fois





Dans la même rubrique :
< >

Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017