Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Une petite île écossaise va abattre des milliers de lapins



Une petite île écossaise va abattre des milliers de lapins
LONDRES, 21 octobre 2013 (AFP) - Des milliers de lapins doivent être abattus sur une minuscule île écossaise où ils sont tenus responsables de la destruction de pierres tombales et de glissements de terrain, a indiqué lundi l'organisme chargé de la préservation du patrimoine de l'Ecosse.

"Il y a plus de 16.000 lapins" sur l'île de Canna, un territoire de 10 km2 du nord-ouest de l'Ecosse où vivent 12 habitants, a expliqué à l'AFP une porte-parole du National Trust of Scotland.

"Le nombre de lapins est intenable, donc des mesures doivent être prises pour réduire leur population", a-t-elle ajouté. "Ils causent des destructions" à l'environnement et à des constructions humaines, a-t-elle expliqué.

"Les lapins fouillent dans les cimetières et déterrent des os", raconte une habitante de Canna, Winnie MacKinnon, 51 ans, citée dans le Times. "On mange beaucoup de tourtes au lapin, mais on n'arrive pas à suivre", ajoute-t-elle.

Dernier dégât en date: un glissement de terrain la semaine dernière, causé par les conditions météorologiques pluvieuses mais aussi par "la structure du sol fragilisée par les lapins", selon la porte-parole du National Trust of Scotland. Résultat, la seule route de l'île a été rendue impraticable, et du matériel a dû être transporté, à grands frais, sur l'île pour la réparer.

Le projet de réduire "de façon substantielle" le nombre de lapins doit débuter d'ici Noël, selon la porte-parole, ajoutant que "la méthode la plus probable" pour les tuer sera de les abattre au fusil.

National Trust of Scotland avait déjà mené une campagne d'éradication des rats sur l'île de Canna qui abrite une importante colonie d'oiseaux. Les rats avaient été introduits sur l'île par accident, probablement au XIXe siècle, et sont rapidement devenus un fléau, les rongeurs dévorant les oeufs des oiseaux. A l'initiative du National Trust of Scotland, 10.000 rats ont été tués entre 2006 et 2008 au terme d'un programme qui a coûté quelque 700.000 euros (près d'un million de dollars).

Rédigé par () le Lundi 21 Octobre 2013 à 05:47 | Lu 334 fois





Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies