Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Une nouvelle tentative législative pour infléchir la loi Morin



Un tir nucléaire atmosphérique en Polynésie française : il y a eu au total 46 essais nucléaires aériens et 147 essais souterrains entre 1966 et 1996.
Un tir nucléaire atmosphérique en Polynésie française : il y a eu au total 46 essais nucléaires aériens et 147 essais souterrains entre 1966 et 1996.
PARIS, le 14 septembre 2015. La sénatrice écologiste de Seine/Saint-Denis Aline Archimbaud a déposé, en fin de semaine dernière, un amendement au projet de loi sur la modernisation de la santé qui sera débattu à partir de mi octobre au Sénat. Elle réclame un rapport sur la situation des victimes des essais nucléaires.

Le constat pour les association des victimes des essais nucléaires est toujours le même. La loi Morin de 2010 a ses limites qui conduisent quasiment toutes les demandes d'indemnisation d'être gratifiées d'un rejet. Mais en dépit d'alertes répétées auprès des autorités compétentes, les demandes au ministère de la santé d'organiser une réunion de la commission consultative de suivi dans le courant de ce mois de septembre sont restées sans réponse. Les associations Anvven (association nationale des vétérans victimes des essais nucléaires) et Tamarii Moruroa n'ont plus de nouvelles de la ministre de la santé Marisol Touraine "depuis bientôt deux ans".

Pour se faire entendre du gouvernement, c'est donc par la voix d'une parlementaire de la région parisienne, souvent associée à cette cause de l'indemnisation des victimes du nucléaire, que ces associations espèrent enfin obtenir un écho à leurs requêtes. Un amendement a été déposé sous la forme d'un article additionnel à la loi de modernisation de la santé.

Il réclame que "dans les six mois à compter de la promulgation de la présente loi, le Ministère de la santé et des affaires sociales présente au Parlement un rapport sur la situation des victimes des essais nucléaires". La manœuvre, si elle aboutit, fera la preuve de l'inefficacité de la loi Morin. "En cinq ans, seulement 17 modestes indemnités ont été accordées par le CIVEN (comité d'indemnisation des victimes des essais nucléaires. Son rapport d'activité pour 2014 n'a toujours pas été communiqué aux associations représentatives. Et la commission consultative de suivi ne s'est plus réunie depuis le 9 octobre 2013, soit bientôt deux ans alors que la loi impose deux réunions par an". Bref selon le constat des associations des victimes du nucléaire, la loi Morin ne marche pas, pire elle n'est même pas appliquée dans toutes ses obligations.


Rédigé par Mireille Loubet le Lundi 14 Septembre 2015 à 18:07 | Lu 1071 fois







1.Posté par tutua le 15/09/2015 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moruroa e Tatou qui a toujours été en 1ère ligne avec l'Aven en France, n'est même pas cité ! ça pose question sur les infos de la sénatrice. Ceci dit, il est urgent que cette histoire soit réglée. La France donne l'impression de faire durer le plaisir pour ne pas à avoir payer les indemnités !!!
suite

2.Posté par tutua le 15/09/2015 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

suite
A ce sujet, le chercheur et savant Jean Rostand parlait de " saboteurs du protoplasme humain ". Il ajoutait " en détériorant le patrimoine héréditaire humain ... on met en circulation des gênes qui continueront à proliférer indéfiniment. C'est non seulement un crime dans l'avenir... mais un crime qui s'entretient de lui même... Les pauvres îles Tuamotu, jusque là si heureusement paisibles, vont bientôt connaître, parce quelles ont l'infortune d'être en territoire français, les effets de la radioactivité à bout portant "
rappel : Gaston a assité au tir de la 1ère bombe depuis les Gambier. Le nuage a dérivé vers ces iles et il s'est sauvé à toute vitesse comme les autres, sans rien dire à ses cousins. ça ne l'a pas empêché d'affirmer que les bombes sont propres

3.Posté par Oti le 15/09/2015 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fiu de votre cinéma à propos des essais... Vous ne voulez pas de reconnaissance, vous n'espérez que de l'argent... Vos demandes de reconnaissance ne sont qu'un prétexte pour ensuite réclamer toujours et encore de l'argent.. Alors allez bosser au lieu de nous rabâcher vos histoires... Du pognon vous n'en n'aurez jamais....la France n'en a plus...

4.Posté par Vannina CROLAS le 15/09/2015 21:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C''est un crime durable prémédité contre notre peuple, au nom de la dissuasion nucléaire et la grandeur de la Nation, la France doit le reconnaître et le réparer, à vie ! Ce ne serait que justice !

5.Posté par tutua le 16/09/2015 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

p3
idiot !!!!!!!!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance