Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Une délégation de Tahiti Nui Ocean Foods à Hao



PAPEETE, le 8 novembre 2016. Une délégation de Tahiti Nui Ocean Foods (TNOF) conduite par son vice-président, Zhang Zuliang, accompagné du directeur Huang Shaoyun et du directeur adjoint, Wang Chaoyang, est arrivée de Shanghai samedi. La délégation de TNOF, les ministres de la Relance économique, Teva Rohfritsch, et de l’Equipement, Albert Solia, et leurs collaborateurs se sont rendus dimanche à Hao.

Ils ont été accueillis à leur arrivée par le maire et son conseil municipal. Les dirigeants de TNOF ont confirmé le démarrage imminent du chantier, prévu pour le premier trimestre 2017. Ils ont également donné des nouvelles des 10 étudiants polynésiens actuellement en formation à l’Université de l’Océan de Shanghai. « Nous avons dîné avec eux la semaine dernière. Ils sont motivés, se sont bien intégrés, et travaillent dur pendant leur formation », a indiqué le vice-président de TNOF.

Le déplacement sur le terrain de TNOF a pour objectif de discuter avec la municipalité de Hao d'une sous-traitance de la fourniture des repas destinés aux futurs travailleurs recrutés pour la construction de la base de vie et de la collecte de déchets ménagers générés par l'installation de cette nouvelle zone de vie de plusieurs centaines de personnes.

A cet égard, la municipalité a bien enregistré la demande de TNOF et fera des propositions afin de répondre au mieux aux sollicitations des investisseurs chinois. En outre, les dirigeants de TNOF ont bien insisté auprès du conseil municipal de Hao sur le fait qu'ils se soucieront en permanence de privilégier les retombées en faveur de la population de Hao en termes d'emplois ou en termes de retombées économiques sous forme de créations de nouvelles activités concourant à la satisfaction de la population.

Dans l'après-midi de dimanche, les élus communaux, les responsables du Pays et TNOF ont visité le site de la ferme aquacole. Chacun a pu constater que la construction de la digue de protection avait bien avancé. Cette construction située dans le domaine du Pays sécurise le site de la houle du large. Ce chantier conduit en régie par le Pays emploie un total de 75 travailleurs recrutés à Hao pour un investissement de 400 millions Fcfp.

Le maire a emmené lundi l'ensemble des personnes composant la délégation sur le site pressenti pour l'emplacement du futur site d'enfouissement technique. Une parcelle de 3 hectares serait nécessaire. A cet égard, le maire a évoqué l'opportunité de déposer un projet de traitement des déchets ménagers à faire financer par le Contrat de projets.

La visite s'est poursuivie sur le chantier de construction de la digue de protection en présence des travailleurs et du chef de chantier. Le ministre de l'Equipement qui coordonne le chantier en régie s'est dit satisfait de l'avancement des travaux, lesquels pourraient même s'achever avec un mois d'avance sur le calendrier initial.

Rédigé par D'après un communiqué le Mardi 8 Novembre 2016 à 09:32 | Lu 1287 fois







1.Posté par Fabonymous le 08/11/2016 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne sais pas si l'on doit se réjouir de cette venu. Les chinois sont certes les 1ers exportateurs mondial de poissons.
Mais leurs fermes respectent t-elles les normes Européenne voir mondiale ? Comment garantir la culture sans effet négatif sur notre environnement ? Et comment garantir la qualité du produit fini ? Nous connaissons tous le niveau de qualité des produits "made in china". Je serai d'avis de démultiplier les parc à poissons de type "local".... au moins le label restera BIO....

2.Posté par TAAHOA le 08/11/2016 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à Poste 1 : à MORUROA il y a plus d'effets négatifs sur l'environnement et la population

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance