Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Un voyeur pris en train de filmer sa 600e vidéo sous la jupe d'une dame



Un voyeur pris en train de filmer sa 600e vidéo sous la jupe d'une dame
TOULOUSE, 24 mars 2011 (AFP) - Les vigiles d'un centre commercial viennent de mettre fin aux agissements d'un voyeur toulousain qui aura enregistré 600 vidéos filmées avec son téléphone portable sous les jupes des jeunes femmes, ont indiqué jeudi la justice et son avocat.

Ce jeune homme de 34 ans a été pris en flagrant délit début mars dans un centre commercial de Blagnac, près de Toulouse alors que, penché en avant, il tenait du bout des doigts un iPhone placé sous la jupe d'une cliente.

En consultant la mémoire du téléphone, les vigiles sont tombés sur une centaine de vidéos du même genre et ont alerté la police. Dans l'appartement du vidéaste, manutentionnaire dans une entreprise de transport, les policiers ont mis la main sur 500 vidéos supplémentaires.

Ils ont aussi découvert les images d'une agression sexuelle.

Le trentenaire s'y met en scène en train de déshabiller et de caresser une jeune femme, ivre et endormie, qu'il a hébergée après une soirée arrosée entre amis.

C'est à ce titre que le jeune homme a été mis en examen pour agression sexuelle, a indiqué son avocat Nicolas Raynaud de Lage.

Car, pour les autres enregistrements, "l'infraction n'est pas caractérisée" puisqu'on ne connaît ni les victimes, ni les lieux, ni la date, a-t-il dit.

Le jeune homme, qui a reconnu les faits, sera jugé le 6 avril par le tribunal correctionnel de Toulouse. En attendant, il a été laissé en liberté sous contrôle judiciaire avec une obligation de consulter un psychologue.

Son avocat le décrit comme "un célibataire introverti qui se réfugie dans les images, mal dans sa peau, un gentil garçon". Il minimise la teneur de la plupart des vidéos: "des bouts de fesses, des bouts de jambes et des bouts de culottes".

Selon le quotidien La Dépêche du Midi, qui a révélé l'affaire jeudi, le voyeur sévissait depuis trois ans.

ap/lal/hj

Rédigé par AFP le Jeudi 24 Mars 2011 à 06:00 | Lu 3595 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 25 Septembre 2017 - 02:06 Les poissons ont de la personnalité

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance