Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Un thonier près des côtes marquisiennes crée la colère des pêcheurs locaux



Un thonier s'est retrouvé à "2-3 nautiques de Tahuata".
Un thonier s'est retrouvé à "2-3 nautiques de Tahuata".
MARQUISES, le 28/03/2017 - Depuis le 20 mars, un thonier venant de Tahiti s'est retrouvé à pêcher dans la zone réservée aux pêcheurs locaux, c'est-à-dire à moins de 20 nautiques. Depuis quelques jours, des pêcheurs marquisiens se lèvent pour dénoncer cela, certains d'entre eux sont même allés jusqu'à menacer les pêcheurs du thonier de couper leurs lignes s'ils ne partaient pas. Le président de la Communauté de communes des îles Marquises interpelle le gouvernement, puisque ce dossier relève de la compétence du Pays.

La tension est palpable actuellement chez les pêcheurs côtiers marquisiens. Ils dénoncent la présence d'un thonier venant de Tahiti pêchant près des côtes. Le bateau a été aperçu à Ua Pou, Ua Huka, Hiva Oa et, dernièrement, à Tahuata. "L'autre fois, nous sommes allés avec nos poti mārara et un bonitier pour leur dire de sortir de notre zone, sinon on coupera leurs lignes", prévient Moïse, pêcheur depuis plusieurs années.

Inquiets, ils se sont retournés vers leur tāvana. "Ils m'ont dit, comment cela se fait-il que le maire n'a pas le pouvoir de police et que le gouvernement se doit de manifester", raconte Félix Barsinas, maire de Tahuata et président de la Communauté de communes des îles Marquises (Codim).

Sur le site internet www.peche.pf, dans la rubrique "le livret du pêcheur", la réglementation est claire : "La pêche côtière se pratique des côtes jusqu’à environ 20 mN au large sur des navires généralement inférieurs à 13 m. Tandis que la pêche hauturière se pratique au grand large, en haute mer et hors de vue des côtes."

Oui mais voilà, un thonier appartenant à un célèbre armateur de Tahiti n'aurait pas respecté cela, puisqu'il s'est retrouvé à "2-3 nautiques de Tahuata", regrette Jaros Otcenasek, président du syndicat des pêcheurs professionnels.

"On l'a aperçu aussi à Ua Huka, Ua Pou et Hiva Oa", rajoute Félix Barsinas.

"Nous avons établi les différents zonages pour que nos pêcheurs locaux marquisiens puissent pêcher dans un périmètre défini qui est de 20 nautiques. Au-delà, on laisse aux thoniers et plus loin encore, on laisse aux grands bateaux. Nous attendons que le Pays puisse valider le concept afin de définir le règlement intérieur", explique Félix Barsinas.

Sauf que, "pour pouvoir pêcher près des côtes," détaille l'élu,"il faut une autorisation du gouvernement. Or, me semble-t-il, les pêcheurs qui se sont rapprochés de ce thonier, leur ont demandé s'ils avaient en leur possession les documents leur permettant de pêcher près des côtes. Alors je pèse mes mots, mais les tensions vont crescendo. Donc, nos pêcheurs ont menacé de couper les lignes s'ils continuent de pêcher davantage près des côtes. Mais depuis hier (lundi, ndlr) le thonier est parti, on ne sait pas où."

"Nous avons entendu qu'il y a sept thoniers qui arrivent, nous les attendons. Nous n'irons pas à l'affrontement, mais nous leur expliquerons que leur zone est dehors. Ils n'ont pas intérêt de venir dans notre zone de pêche, nous sommes prêts à couper leurs lignes", prévient Moïse.

"Je n'ai pas de solution miracle. La question qui se pose : est-ce que le Pays a donné l'autorisation pour que ce thonier puisse venir s'aventurer et pêcher près de nos côtes ? C'est quand même de sa compétence. S'ils ont une autorisation, eh bien j'interpelle le Pays de ne pas continuer à autoriser ces thoniers, sachant que c'est notre garde-manger. Nos pêcheurs ont besoin de nourrir leurs familles, ce n'est pas pour vendre. Et ça, c'est intéressant surtout pour éviter de dilapider nos ressources qui sont près de nos côtes", poursuit le tāvana de Tahuata.

Rappelons par ailleurs que les Marquises veulent mettre en place une aire marine protégée chez eux. "Malheureusement, nous attendons que le Pays se prononce. On sait pertinemment que le pays a une autre vision de la conception d'une aire marine gérée et non protégée, étendue à l'ensemble de la Polynésie française. En attendant, il y a des tensions qui sont très palpables en ce moment", souligne Félix Barsinas.

D'ailleurs, les six maires marquisiens seront à Tahiti la semaine prochaine pour tenter de rencontrer les ministères qui ont la charge des dossiers les concernant, tels que l'Unesco ou encore l'aire marine protégée.

De son côté, Jaros Otcenasek mènera son enquête. "Je vais remonter jusqu'à l'armateur pour qu'il fasse respecter la réglementation. Parce que le jour où les Marquisiens vont se lever, ça va encore être la guéguerre. Il ne faut pas faire de la provocation."

"C'est au service de la Pêche de faire la police, comme ils ont fait pour les thoniers du côté de Mopelia, alors qu'on ne savait pas que ça avait été classé depuis 1992. On a traîné ces pêcheurs au tribunal comme des voleurs parce qu'ils sont allés pêcher à 12 nautiques alors que c'est inhabité. C'est la raison pour laquelle, ça me révolte tout ça", poursuit le syndicaliste.

Selon Jaros Otcenasek, une délibération a été prise en 2013, elle définit les zones réglementaires pour chaque type de pêche. "Sur Tahiti et Moorea, les thoniers peuvent pêcher à partir de 50 nautiques. Alors qu'aux Marquises et aux Australes, la réglementation s'applique à partir de 20 nautiques".


Rédigé par Corinne Tehetia le Mardi 28 Mars 2017 à 16:37 | Lu 15092 fois

Tags : MARQUISES, PECHE






1.Posté par michel le 29/03/2017 06:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C4EST SUREMENT UN CHINOIS de même mouture que ceux qui manifestent à Paris .........

2.Posté par TAHIA le 29/03/2017 07:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

arreter de vous eloigner de chez vous sinon vous risquer de disparaitre par accident , je pris nos ancetres marquisiens de faire disparaitre ces personnes,car ils ne sont pas devenus cannibales pour rien.

3.Posté par simone grand le 29/03/2017 07:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh oui pa'i, les gens des îles (Marquises, Australes, Tuamotu, Gambier et sous-le Vent) peuvent s'installer comme ils veulent à Tahiti, postuler à tous les concours, obtenir des logements sociaux sans contrepartie (les politiciens ne pensent pas au contre-don libérateur) mais.... il ne faut pas aller pêcher dans leurs eaux.

4.Posté par TAAHOA le 29/03/2017 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à Poste 1 : quel rapport avec la pêche. Quelle bassesse

5.Posté par TAAHOA le 29/03/2017 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à Simone GRAND : D'accord avec toi. Idem que pour les habitants MAIAO. Quand ils ont besoin d'aide ils savent où nous trouver.

6.Posté par ILIENS le 29/03/2017 10:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Poste 3 : Ce que vous dites est juste lamentable. Les gens des îles n'y sont pour rien, la réglementation régit et encadre l'activité et il me semble qu'elle est la même pour tout le monde. alors si vous voulez blâmer quelqu'un commencez par ceux qui dirigent ce secteur d'activité et qui prennent les décisions. De plus, il semble que vous n'appréciez pas que les chances qui sont offertes à l'archipel des îles du vent, le soient pour tous les autres archipels. serait-ce donc inégal d'avoir les mêmes chances ? Quelle est votre conception des choses, Devriez-vous avoir la priorité sur TOUT ? Vous sentez-vous supérieur aux autres? Vous faites preuve d'un manque TOTAL de sagesse et de bon sens. Mais merci de vous montrer ainsi car vous nous permettez de voir l'autre vous.

7.Posté par Jean pierre Beaulieu le 29/03/2017 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je serais plutôt d'accord avec nos amis Marquisiens, ce que dit Simone ne serait pas faux si effectivement aux Marquises les services étaient les mêmes qu'à tahiti ou dans les îles sous le vent, mais c'est loin d'être le cas, il me semblerait plutôt que ce gouvernement laisse les Marquises dans des besoins qui ne sont pas concevables pour un pays comme le nôtre.
Chez eux il n'y a pas de surpêche et ce n'est pas parce que le poisson se fait rare ailleurs qu'il faille aller piller leurs eaux.

8.Posté par Marquisienne le 29/03/2017 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout comme les Tahitiens, les Chinois, les popa'a viennent dans nos îles s'installer, occuper des fonctions, des postes dans l'administration, faire du bisness, et bien sur avec ce sentiment de suffisance de propres à ceux qui viennent de la "ville". Et alors, cela ne pose pas de problème, car c'est cela la diversité, la démocratie. Par contre nos eaux, tout comme nos ressources, qu'elles soient dans nos îles ou à Tahiti, doivent être protéger du pillage extérieur.

9.Posté par coco le 29/03/2017 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Demander a Oscar d’amener sa double pirogue pour les chasser.

10.Posté par Popoti le 29/03/2017 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les thoniers n'ont rien à faire aux abords des îles et atolls pourtant certains braconnent impunément.

Ils ont vidé les eaux des îles du vent et sous le vent alors ils vont là où la ressource est la plus facile à capturer (près des côtes) .

Amisd es archipels éloignés , ne vous laissez pas faire, prenez des mesures draconiennes.

11.Posté par Balou le 29/03/2017 13:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Meme 20 nautiques cest juste à côté des dcp. Faut mettre plus loin la zone de pêche des thonniers au moins au dessus des 100 nautiques!
A Tahiti on a déjà trouvé la solution "tapu" 😂😂 bonne pêche les copains pêcheurs marquisiens!

12.Posté par Marquisien le 29/03/2017 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Certains commentaires sont lamentables. Les Marquisiens sont pour la plupart pêcheurs ou agriculteurs. Les fonctionnaires se comptent sur les doigts de la main. Alors avant de donner des leçons d'enfants gâtés pour paraphraser Pompidou, il faut intégrer l'idée que la pêche c'est pour nourrir leur famille et avec le reste acheter des denrées hors de prix par rapport à PPT. Par ailleurs, pêcher dans la zone litigieuse avec un thonier est tout simplement illégal. La réaction est plus virulente qu'à Tahiti parce qu' il y a moins d'enfants gâtés.

13.Posté par Lou le 29/03/2017 18:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Marquisien (post 12) qui écrit "...pêcher dans la zone litigieuse avec un thonier est tout simplement illégal."
Ben non, ce n'est pas illégal. Ce qui est interdit aux pêcheurs non marquisiens, c'est de vendre leur poisson aux Marquises.
Cela dit, si les thoniers de Tahiti montent jusqu'aux Marquises pour pêcher, c'est que les eaux y sont beaucoup plus poissonneuses qu'aux îles de la Société. Marquisien mon frère, tu peux pas partager un peu? D'autant qu'il y a sûrement des pêcheurs marquisiens qui pêchent aux IDV et vendent leur poisson à Tahiti.
Au fait, quelqu'un pourrait expliquer à la jeune nouvelle présentatrice du journal radio de Polynésie Première que depuis longtemps les thoniers ne pêchent plus avec des filets dans les eaux polynésiennes?

14.Posté par coyote le 29/03/2017 18:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

post 8.....C'est l'invasion des étrangers aux Marquises ??? LOL

15.Posté par REY Ethode le 29/03/2017 19:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai été très peiné en lisant les commentaires de certains
A ceux-là qui ont tout le confort,
je leur demanderais d'aller sur le terrain et de vivre le quotidien de ces populations
FAAITOITO à nos populations des îles

16.Posté par Kriss le 29/03/2017 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est dingue le racisme qui existe en Polynésie ... même entre polynésiens finalement !

17.Posté par Heiataata le 29/03/2017 22:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Simone GRAND: qu''est ce que je vous admirais pendant vos différentes interventions. Aujourd''hui, j''ai vraiment changé d''''avis et je suis même très déçu de votre commentaire. Ce que vous dites est vraiment lamentable, surtout pour une ex-ministre.

18.Posté par denisse jean le 30/03/2017 07:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Concernant le poisson des marquises il existe également un problème de conservation du certainement à la présence de fer dans les eaux côtières des iles marquises de ce fait il faut savoir que 1 poisson sur 3 pêché en bordure des cotes marquisiennes et marron chocolat en arrivant a tahiti . Ca ne sert a rien d'aller massacrer du poisson pour le mettre à la poubelle après

19.Posté par coyote le 30/03/2017 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Simone,

où est parti ton sens critique sur ce post ? Ce que tu dénonces c'est juste la conséquence de la centralisation de tout sur Tahiti ( et la volonté de ne pas décentraliser, le pouvoir ça ne se partage pas !). Tu trouves normal que les gens des "îles" soient des citoyens de seconde zone et c'est criant dans les archipels éloignés ( santé, transport, éducation, numérique.....)

Quand je lis les posts en tous cas, je me dis que MAOHI NUI c'est pas pour demain.....Mon poisson, mes concours, mon île, les étrangers......Merci d'entretenir la schizophrénie locale, c'est pas comme ça qu'on avancera !

20.Posté par Poetai le 01/04/2017 05:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana les polynésiens ! Qui à habite à Tahiti ! Quelle que soit le travail que vous faites !!
Maururu à vous les 5 archipels !!
Je pêche sur le thonier depuis 18 ans ,je suis propriétaire d un poti marara depuis 30 ans . On Général à cette période de l'année le poisson février à mars, le mordage diminue.les îles marquises fait partir d'une des plusieurs destination . Une 40´ de thonier on activité à Tahiti ,pour nourrire toute la Polynésie . Le pêcheur qui travaille sur le thonier il quitte sa famille ,pour le même butte subvenir aux besoins des familles polynésiennes !!! Les pêcheurs qui travaille sur poti marara demande à pouvoir pêche au-delà des 20 nautique !!! . Si les marquises menasse les thoniers ? Qu'ils veulent pas partager leur poisson !! Quilles les gardes sur leur 🌴!!! Quand Aranui reviens des marquises !!! On mais 40 thonier pour bloqué l'accès aux quai de Tahiti ! Alors que les thonier chinois pêche au-dessus des marquises.

21.Posté par VAINAKOHU le 01/06/2017 19:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Simone,
Reviens à la raison. Nous sommes tous citoyens du monde, ni marquisien, ni tahitien, ni popaa, ni tinto.
Le phénomène El nino a un impact sur toute la planète. La pêche industriel intensive aux iles marquises aura un impact négatif certain sur tout le Pacifique. Notre réaction de crainte par rapport à ce projet est légitime et nous honore, car nous aimons notre seule planète. Comme dit notre Président, il n'y a point de planète B.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Septembre 2017 - 10:24 Gaya exposera ses oeuvres à la salle Muriavai mardi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance