Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Un seul médecin à l'hôpital de Taiohae



L’hôpital de Taiohae est un hôpital général : il prend en charge toutes les pathologies de 7h30 à 15h30, ensuite il reste ouvert en « astreinte ».
L’hôpital de Taiohae est un hôpital général : il prend en charge toutes les pathologies de 7h30 à 15h30, ensuite il reste ouvert en « astreinte ».
PAPEETE, le 5 août 2016. Depuis lundi dernier, il n'y a qu'un médecin à l'hôpital de Taiohae. D'ici deux semaines, deux médecins devraient arriver. En attendant, le médecin est en astreinte permanente pour assurer les soins.

En temps normal, à l'hôpital de Taiohae, à Nuku Hiva, il y a trois médecins. En ce moment, il n'y a plus qu'un médecin. Une situation qui impose une réorganisation pour l'hôpital. "En l'absence de deux médecins généralistes, afin de garantir la sécurité et la continuité des soins aux usagers, le subdivisionnaire santé des îles Marquises, responsable de l'hôpital de Taiohae, porte à la connaissance de la population de Nuku Hiva que les consultations médicales fonctionnent avec un médecin dans l'attente d'un renfort médical de Papeete", indique un communiqué de l'hôpital de Taiohae. "Les personnels des secrétaires médicaux veilleront à l'information, l'orientation et au tri des personnes".

Habituellement, tous les trois mois, les médecins vont dans les îles avoisinantes des Marquises pour suivre certains patients. Toutes les trois semaines, des visites sont aussi prévues dans les vallées. Ces deux missions ne pourront pas être réalisées avec un seul médecin. "Nous ne pourrons pas assurer ces missions que nous assurons en temps normal", explique-t-on à l'hôpital de Taiohae. "Les cas urgents à l'hôpital passeront en priorité".

Les deux prochaines semaines seront bien chargées pour le médecin qui devra faire face aussi aux demandes de certificat scolaire des élèves pour la rentrée. "Ils devront peut-être attendre quand des cas urgents arriveront", souligne-t-on à l'hôpital de Nuku Hiva. Du côté du ministère de la Santé, on indique qu'il y a eu "une communication pour que les gens ne s'impatientent pas. Il ne faut pas qu'ils viennent pour de petites choses ou à n'importe quelle heure". L’hôpital de Taiohae prend en charge les patients de 7h30 à 15h30, ensuite il reste ouvert en « astreinte".

ARRIVEE PREVUE DE DEUX MEDECINS
Cette situation délicate où le médecin généraliste sera en astreinte permanente devrait durer encore 10 à 15 jours. D'ici deux semaines, un couple de médecins devrait arriver pour venir en renfort. Trouver des candidats aux postes est difficiles. "Ce n'est pas toujours facile de trouver un médecin pour aller sur un poste isolé", explique-t-on au ministère de la Santé. "On a anticipé mais on n'a pas trouvé de candidats pouvant commencer dès début août. D'ici 15 jours, deux médecins arriveront. On essaie de fidéliser les médecins sur ces postes isolées mais ce n'est pas évident. Les Marquises sont un des endroits où on a le plus mal à recruter. "

Du côté des habitants de Nuku Hiva, on se sent comme des "laissés-pour-compte". "La situation est récurrente et nous inquiète. Elle a été signalée à de nombreuses reprises sans qu'il y ait eu d'améliorations."
Beaucoup de patients sont évasanés à Tahiti pour des actions prévisibles comme les accouchements par exemple. Au ministère de la Santé, on assure que tout est fait pour qu'"il y ait une "prise en charge de la population". "On essaie de pallier cette situation le plus vite possible. On n'abandonne pas la population des îles Marquises".

10 médecins recherchés pour la Polynésie

Le SAMU assure les allers-retours entre l’hôpital et l’aéroport, soit environ deux heures de route selon les conditions météorologiques.
Le SAMU assure les allers-retours entre l’hôpital et l’aéroport, soit environ deux heures de route selon les conditions météorologiques.
Fin juillet, le Pays a lancé le recrutement de dix médecins de catégorie A. Ils seront amenés à travailler à la Direction de la santé, à la Direction de la jeunesse et des sports et à la Direction du travail. Le concours est ouvert dans quatre spécialités. Cinq postes sont à pourvoir en médecine générale, 3 en médecine d'urgence, un en médecine du sport et un en médecine du travail.
Un poste de médecin est prévu pour le centre médical de Atuona (Hiva Oa) et de Hao. Deux médecins sont également recherchés pour l'hôpital de Taiohae (Nuku Hiva).
Le concours est ouvert aux candidats titulaires du diplôme d'Etat français de docteur en médecine ou d'un titre permettant l'exercice de la profession de médecin en France et de diplômes justifiant leur spécialité.

Le concours externe comprend deux épreuves d'admission, qui auront lieu à partir du 26 septembre. Un entretien aura lieu avec le jury "chargé d'apprécier l'expérience professionnelle des candidats et leur aptitude à exercer la profession dans le cadre des missions remplies par les services, suivi d'une série de questions portant sur la connaissance de la Polynésie française, de ses institutions, de sa société, de son histoire, de sa culture et de son environnement ; au cours de cet entretien seront également jugées : la présentation, l'expression orale et la motivation du candidat", précise l'avis de concours. "Un entretien facultatif en langue tahitienne portant sur un sujet d'ordre général" est aussi prévu.
Les dossiers d'inscription sont disponibles depuis vendredi dernier à la direction générale des ressources humaines de la fonction publique ou sur le site internet : www.fonction-publique.gov.pf.
Les inscriptions seront closes le lundi 22 août.

Rédigé par Mélanie Thomas le Vendredi 5 Août 2016 à 18:00 | Lu 2472 fois







1.Posté par Fafaru le 05/08/2016 18:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Plusieurs médecins de qualité auraient souhaite rester à Nuku Hiva mais ils ont été dégoûtés par la hiérarchie .Le ministre a une responsabilité énorme dans la situation désastreuse.

2.Posté par Mathius le 06/08/2016 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et oui grâce au ministre de la santé de l'époque Jacky Drollet, la convention avec l'armée pour avoir des médecins de cette institution a été denoncé. Aujourd'hui Les iles doivent remercier les indépendantistes et l'upld de la carence des médecins chez eux.
Quelle honte ces politiques incompétents qui demandent une indépendance exclusivement pour leur interets particuliers, de vrais colons ces gens là.

3.Posté par coyote le 07/08/2016 19:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un entretien en tahitien pour exercer au Marquises ? LOL bande de co(lo)ns

4.Posté par emere cunning le 08/08/2016 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ fafaru,
étonnant qu'un ministre de la Santé, quel qu'il soit, fasse la fine bouche sachant que nos gens d'ici et des îles manquent de médecins et qu'ils risquent de s'en prendre à lui. Allez, dites nous tout. En quoi est ce que "ces médecins DE QUALITE ont été dégoûtés par la hiérachie" ?

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance