Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Un nouveau système de dessalement de l'eau de mer disponible



PAPEETE, le 13 janvier 2017 - Mis au point par Jean-Pierre Gaudfrin d'Opure industrie, le nouveau système de dessalement d'eau mer consiste en la reproduction du cycle naturel d'évaporation et de condensation de l'eau. Il fonctionne à l'énergie solaire et promet une production minimum de 10 litres par jour pour le petit modèle. Un modèle est en cours d'installation aux Tuamotu.

Un modèle de système de dessalement de l'eau de mer est en cours d'installation à Fangatau. Il compte entre 60 et 70 panneaux et devrait produire 600 litres d'eau douce potable par jour. C'est le premier du genre à voir le jour en Polynésie. Il offre une nouvelle alternative à la production d'eau potable dans les îles et les atolls.

Ce système a été mis au point par Jean-Pierre Gaudfrin de la société Opure. "C'est un panneau transparent d'un mètre sur deux ou d'un mètre sur trois sous lequel se trouve une bande de feutre", explique-t-il. "L'eau est prise dans la mer grâce à une pompe solaire, elle est acheminée vers le système au niveau du feutre à un rythme de 4 litres par heure." Le liquide ne doit pas voyager trop rapidement pour pouvoir s'évaporer, ni trop lentement pour ne pas laisser le feutre s'assécher.

Lors de son voyage sur le feutre, l'eau s'évapore. "À l'intérieur du système il fait 90 degrés Celsius, à l'extérieur 30." L'eau à l'état de vapeur s'élève vers le panneau transparent où elle redevient liquide en raison de la différence de température. Elle laisse sur le feutre les métaux lourds, les pesticides, les microorganismes. Ce qui fait dire au concepteur que son système serait aussi adapté aux habitants qui vivent en milieux pollués.

L'eau s'écoule le long du panneau et sort du système vers des espaces de stockage. Le petit format, l'Aquasol 2000, promet une production de 10 litres par jour, le grand format, l'Aquasol 3000, de 15 litres par jour.

Après son passage dans le système, l'eau passe sur du charbon actif "pur lui donner un bon goût", précise Jean-Pierre Gaudfrin, "car sans minéraux elle présente une certaine acidité". Enfin, elle est reminéralisée avec 80% de calcium et 20% de magnésium, deux éléments essentiels. "Pour l'instant nous la faisons passer sur du corail mais nous pourrions aussi ajouter quelques gouttes d'eau."

Un premier prototype avait été testé par Francis Gazeau il y a une petite dizaine d'années lorsqu'il avait passé une année seul sur un motu isolé à environ 2h30 de speed boat de Faaite. La production vient de démarrer. Le système est désormais disponible.



Rédigé par Delphine Barrais le Vendredi 13 Janvier 2017 à 11:51 | Lu 4475 fois






1.Posté par copernic le 13/01/2017 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un grand BRAVO à cet ingénieux chercheur. La science + la technologie sauveront l'humanité grâce à des gens comme lui si on arrive à se débarrasser de tous ces politiciens parasites, incompétents et inutiles.
C’est lui qu"on devrait mettre à la une de la presse et non tous ceux précités .

2.Posté par Cool Ruler le 13/01/2017 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si ça fonctionne, c'est tout à fais génial !

3.Posté par Cool Ruler le 13/01/2017 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout à fait génial. Et comme dit le premier post, c'est ce genre d'info qu'on devrait trouver en une. Ça nous changerait du pitoïsme ambiant et des scandale de corruption, détournement d'argent et j'en passe ...

4.Posté par pif paf le 14/01/2017 02:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'article ne précise pas le coût de l'investissement.
Cela reste un critère très important par rapport à d'autres alternatives : faire venir l'eau de Tahiti, ou exploiter les citernes d'eau de pluie.

5.Posté par EcceHomo987 le 14/01/2017 10:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore un article incomplet, ou volontairement partiel sur un sujet très intéressant. Eh oui, quels sont l'entretien de ce système et la périodicité de changement du feutre qui à un moment donné sera saturé et du rechargement en produits (Calcium, magnésium) ? Et les coûts? Et la durée de conservation de l'eau condensée après évaporation ?

6.Posté par Claudine Goché le 14/01/2017 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai vu ce système fonctionner parfaitement en 1962 en Colombie, dans l'archipel de Rosario. Il avait été mis au point par un français, Pierre Daguet qui était propriétaire d'un petit atoll et en même temps d'un très beau restaurant à Cartagène. Il irriguait ses jardins, potagers et fleurs, toute l'année sans la moindre restriction. Le principe est si simple qu'on se demande pourquoi il,n'a pas été vulgarisé plus tôt.

7.Posté par beaulieu jean pierre le 14/01/2017 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est génial ! Mais que fait on des sels et des micros organismes qui viennent s'accumuler sur le feutre, quel serait son moyen de nettoyage. ?

8.Posté par Eric le 14/01/2017 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voila l'homme de l'année... et non ces pourri de politiciens ou du cesc....

9.Posté par Lacoste le 15/01/2017 00:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BRAVO !!!!

10.Posté par emere cunning le 15/01/2017 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Claudine Goché,
"Le principe est si simple qu'on se demande pourquoi il,n'a pas été vulgarisé plus tôt ??? "
Bonne question. Mais bon, l'espoir fait vivre, tellement idéal pour nos atolls.

11.Posté par tamatoas le 16/01/2017 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

iaorana ,

est il possible de connaitre le prix d' achat de ces deux modèles , ça risque peut ètre de calmer certains acheteurs potentiels.

12.Posté par Arsenik le 16/01/2017 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Emere
C'est vrai ça, étonnant que le dieu gaston ne l'ai pas fait plus tôt, lui qui a construit la Polynésie à son image...

13.Posté par Professeur Siki le 16/01/2017 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Peut-on ajouter des aimants sur les cotés pour faire de l'eau magnétisée-qui-guérit-tout ?

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Août 2017 - 12:05 Echouage du voilier Bethel II à Ahe

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance