Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Un nouveau cola made in Tahiti



Plusieurs hommes politiques ont assisté à l'inauguration de l'usine. Normes d'hygiène oblige, charlotte obligatoire pour tout le monde ! Vous reconnaitrez Jean-Christophe Bouissou, ministre du Tourisme et porte-parole du gouvernement, Tearii Alpha, ministre du Logement, et Philip Schyle, maire de Arue.
Plusieurs hommes politiques ont assisté à l'inauguration de l'usine. Normes d'hygiène oblige, charlotte obligatoire pour tout le monde ! Vous reconnaitrez Jean-Christophe Bouissou, ministre du Tourisme et porte-parole du gouvernement, Tearii Alpha, ministre du Logement, et Philip Schyle, maire de Arue.
ARUE, le 8 mars 2016 - Un nouveau venu fait son apparition dès demain dans les rayons sodas de nos magasins : le Tahitian Cola. Nouveau produit de la Brapac, il est fabriqué et embouteillé à Arue, dans une usine toute neuve. La recette se veut particulièrement locale puisqu'elle intègre de la vanille de Tahiti.

Pour les fans de sodas, ce mercredi est à marquer d'une pierre blanche. Un nouveau cola apparait sur les étagères, fabriqué à Tahiti à partir d'une recette locale. Au goût, il ressemble beaucoup au Coca auquel nous sommes habitués, avec quelques différences intéressantes.


Marotea Vitrac, directeur d'exploitation de la nouvelle usine
Marotea Vitrac, directeur d'exploitation de la nouvelle usine
Ainsi, la recette intègre de la vanille, ce qui fait ressortir le goût sucré de la boisson. Le directeur de la nouvelle usine, Marotea Vitrac, insiste sur le fait que "ce n'est pas un cola vanille, qui sont des produits qui ne marchent pas et ne sont pas bons. C'est très différent, dans le Tahitian Cola il y a une touche de vraie vanille de Tahiti dans la recette, de l'ordre de 0,5 pour mille qui donne une touche locale." La boisson contient également moins de sucre que son concurrent (la différence reste minime). En plus de cette variation dans les ingrédients, la boisson est aussi plus gazeuse, ce qui lui donne des bulles plus fines.

Ce produit est le premier à sortir de la nouvelle usine de la Brasserie du Pacifique (Brapac), et l'on nous promet toute une gamme dans les mois à venir. À commencer par la version light, "Tahitian Cola Zéro Sucre", dès la semaine prochaine. Suivront les sodas Tahitian Orange, Tahitian Lemon… Pour l'instant, l'usine produit des bouteilles de 1,5 litre, mais les 50 cl et les canettes arriveront bientôt.

230 MILLIONS D'INVESTISSEMENT ÉCO-RESPONSABLE


Pour embouteiller ce soda, la Brapac a investi dans un nouvel outil industriel à 230 millions de francs, qui a bénéficié de la défiscalisation métropolitaine. L'usine, presque entièrement automatique, est aux derniers standards d'hygiène et d'efficacité, ce qui pourrait permettre, à terme, d'y produire Pepsi, une marque distribuée en Polynésie par la Brapac.

L'investissement a permis de créer trois emplois directs et six emplois indirects pour les commerciaux. Il se veut aussi éco-responsable, puisque l'usine est dotée de panneaux solaires produisant autant d'électricité qu'elle en consomme. Lors de l'inauguration de l'usine et du Tahitian Cola, le P-dg de la Brapac, Félix Bernardino, a également présenté les trois voitures électriques de l'entreprise, qui compte bien continuer d'agrandir sa flotte.

Le Tahitian Cola s'attaque à un marché très concurrentiel, et va donc y faire une entrée agressive. On nous promet des prix très intéressants, et un très large réseau de distribution dès sa sortie ce mercredi, avec une cinquantaine d'hôtesses qui s'empresseront de vous faire goûter ce nouveau cola polynésien.



Félix Bernardino : "La concurrence ne fait jamais de mal"
Félix Bernardino : "La concurrence ne fait jamais de mal"
Félix Bernardino, p-dg de la Brapac

"Avec l'arrivé d'un nouveau concurrent sur les vins et spiritueux, le marché qui se réduit de plus en plus, on s'est dit qu'il fallait trouver quelque chose pour compenser la baisse du chiffre d'affaires. Et il fallait trouver quelque chose qu'on ne faisait pas déjà, donc il fallait produire. On y réfléchissait depuis cinq ans, et on en est arrivé à ouvrir une usine de soft-drinks sur le Territoire. Et la concurrence ne fait jamais de mal ! On n'est pas là pour s'attaquer à Coca Cola, mais pour donner le choix aux consommateurs avec un produit 100% local et une dénomination qui rappelle vraiment le pays, Tahitian Cola. Je pense qu'il va plaire, il sera distribué dans tous les magasins dès mercredi. Il y a de la vanille locale dans le produit, et il crée des emplois en Polynésie. Vous verrez, l'essayer c'est l'adopter !"


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mardi 8 Mars 2016 à 18:04 | Lu 7286 fois







1.Posté par luc le 08/03/2016 18:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut encourager les opérations innovantes sur le Territoire. En revanche proposer un nouveau soda sucré est un non sens sanitaire...!

2.Posté par domi le 09/03/2016 07:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo a eux
enfin une entreprise qui investit concrètement et véritablement et qui cree de l activite et des emplois
on est tres loin ici des fantasmes et élucubrations économiques de nos "dirigeants"

3.Posté par CHUGAR le 09/03/2016 07:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bienvenue à la nouvelle bombe alimentaire,

parfait pour préparer nos futurs diabétiques ! et assommer la population !

et puis, BOUISSOU, pourra proposer ça aux touristes

ca fait natura et local pai!

au prix de + 2.5 X le soda par rapport au vrai coca made in USA!

une vraie catastrophe...

4.Posté par teiki le 09/03/2016 08:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est une grave erreur et un manque de considération pour les Polynésiens, de penser qu'il faut limiter l'accès aux produits modernes, coca, Mc do etc.....il faut changer les consciences, par l'information, l'éducation etc...ce n est parce que la société polynésienne souffre de mal bouffe, qu il faut traiter les citoyens, comme des individus incapables d'écouter un discours politique,sincère sur la gravité des choses.
Quand on à le sentiment de s'adresser à une personne responsable,on lui parle avec des propos, responsables...
Quand on ne croit plus... en la capacité de son interlocuteur, à comprendre les choses, on adapte,on biaise, on fait de la complaisance ethnique, afin de favoriser l'immobilisme d'une personne,d'un groupe, d'une société,d'un pays....

5.Posté par Buffalo Bill le 09/03/2016 08:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On n'est quand même pas loin de la contrefaçon: code couleur, lettrage, bouteille...ça risque de finir au tribunal!
Il est vrai que Breizh cola ressemble aussi beaucoup à l'original.

6.Posté par Hiro le 09/03/2016 08:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Whaaa...ca c etait une priorite...fairz tout pour augmenter le diabet et le tour de taille des habitants...encore un projet lumineux....faudrait aussi commencer la fabrication de pesticides et l importation de nouvelle drogues histoire d accelerer...

7.Posté par Zikouille le 09/03/2016 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sur le territoire innovations = copier .....!
en plus encore un truc hyper sucré... A quand le Tahitian Burger au sashimi avec les tahitian fries.

8.Posté par CITRUS le 09/03/2016 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BONJOUR

BRAVO , certes avec MOINS DE SUCRE,......c'est mieux
en plus de la couleur et de la forme , de la bouteille de coka
mettre en valeur le fenua , avec soit avec un tane et/ou une vahine
matraquer ,bombarder , avec la pub ,POUR INCITER
les gens a acheter ''made in fenua'''
mais bon ,...faut que ça soit bon ,et pas de la merde

9.Posté par fati bubule le 09/03/2016 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"une touche de vraie vanille de Tahiti dans la recette, de l'ordre de 0,5 pour mille qui donne une touche locale"

et les 999 pour mille de glucose qui donne une grosse touche pour le diabète qui va creuser la CPS, le RST, et notre salaire.

10.Posté par N''''importe quoi le 09/03/2016 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si les parents apprenaient à éduquer leurs enfants à manger équilibré, mois gras et moins sucré on aurait moins de problème d'obésité. Qu'ils ouvrent une nouvelle limonaderie ou pas, les gens consommeront autant de boissons sucrés, ça n'a absolument rien à voir. Aujourd'hui les parents compte trop sur les écoles, les informations télé, les campagnes, le gouvernement et etc... pour éduquer leurs enfant. Un enfant obèse, désolé, c'est de la faute des parents, ceux qui rejettent la faute sur les autres n'assument par leur rôle parental ! C'EST TOUT !

11.Posté par TuladiBouffi le 09/03/2016 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

230 millions CFP + la défiscalisation pour créer 3 emplois directs et 6 emplois indirects au total. Wouaa !! On est en pleine relance de l'emploi. Il nous faudrait créer au moins 2500 emplois par an, je préfère pas faire le calcul, c'est déprimant !

12.Posté par LEPETANT le 09/03/2016 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Notre organisme a juste besoin d'eau. Malheureusement, le Polynésien préfère boire des sodas hyper-sucrés, d'où le diabète, l'obésité, la goutte, l'hypertension, les AVC, etc.....

13.Posté par Pataha Noa le 09/03/2016 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Tahitian Zero"... je sens que l'expression risque d'être réutilisée pour d'autres circonstances :-)

14.Posté par Anne le 09/03/2016 14:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

arrêtez avec vos "ca augmente le diabète, bravo pour les enfants" bla-bla-bla, ce n'est pas à la société d'éduquer vos gosses sur ce qu'ils doivent bouffer mais bien à vous PARENTS ! Créateurs de vos progénitures !!!
toujours en train de critiquer!

15.Posté par circonpect le 10/03/2016 05:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je laisse les autres se sucrés moi je bois de l'eau ! ... ( du robinet )

16.Posté par OTIA le 10/03/2016 05:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Buvez de l'eau,de l'eau,de l'eau il n'y a que l'eau qui est bonne pour la santé.

17.Posté par Luc le 10/03/2016 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quoi qu'il en soit, éducation des petits ou des grands, par les familles et l'éducation....du Poste 14 (Anne) ou Poste 10 ....bref ,nous payons tous.....

18.Posté par C''''est claire le 10/03/2016 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu as totalement raison ANNE!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Août 2017 - 17:24 427 plants de pakalolo détruits à Huahine

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance