Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Un maire béarnais propose de transformer sa commune en principauté



Un maire béarnais propose de transformer sa commune en principauté
BAYONNE, 24 août 2011 (AFP) - Le maire de Laàs, une petite commune béarnaise au sud d'Orthez (Pyrénées-Atlantiques), a proposé mercredi au président Nicolas Sarkozy la transformation de sa commune en principauté pour favoriser l'économie locale.

"Si vous accédez à ma demande, vous deviendrez le co-prince de Laàs avec Mgr Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron-Sainte-Marie", fait valoir Jacques Pedehontaa, maire (divers droite) de cette commune de 646 hectares et 120 habitants, dans une lettre ouverte au président français rendue publique lors d'une conférence de presse.

L'élu de Laàs s'inquiète des conséquences de la réforme à venir des collectivités territoriales, estimant notamment qu'elle prépare "à terme, la disparition du maire, véritable pilier de la démocratie et de la République". La "vraie réforme" devrait consister, selon lui, "à remettre les communes au coeur du projet".

La commune de Laàs transformée en principauté permettrait "aux agriculteurs de vivre de leur travail, favoriser l'emploi en accueillant des artisans et des entreprises qui ne paieraient pas d'impôt", souligne le maire.

"Alcool, tabacs, alimentation, souvenirs seraient aussi détaxés à l'identique des principautés d'Andorre, de Monaco ou des zones duty-free des aéroports", ajoute-t-il.

Jacques Pedehontaa fait valoir que les Béarnais sont les "héritiers des fors du Béarn", une charte politique et judiciaire du moyen âge et "déjà un modèle de démocratie" - et que Laàs fut déjà, en 1610, "une des baronnies des Etats du Béarn".

Il a indiqué à l'AFP avoir "fait en sorte" que cette lettre soit remise "en mains propres" à M. Sarkozy, tout en avouant en riant ne pas savoir quel sort lui sera réservé "entre la poubelle et une réponse".

dp/lab/fm

Rédigé par AFP le Vendredi 26 Août 2011 à 05:56 | Lu 479 fois






1.Posté par Melly le 26/08/2011 07:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


ça ne m'étonne pas d'un Béarnais ça !!! (j'ai habité dans le coin et ... tout eux ça !!)

2.Posté par Poroï Alfred le 26/08/2011 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà peut être ce qu'il nous faut en Polynésie française, prenons une île avec sa commune et faisons un paradis fiscal...

3.Posté par gioanni le 27/08/2011 05:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et pourquoi pas ???Connaissez vous en Italie ,au dessus de Vintimille, la Principauté de SEBORGA???? Le Prince est "Giorgio Primo"....

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance