Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Un lycéen mobilise 157 bénévoles pour nettoyer les plages



Une grande campagne de nettoyage des plages de la côte Est est organisée dimanche 10 avril à initiative de Nicolas de Longeaux, un lycéen de 17 ans passionné de surf. DR Gregory Boissy
Une grande campagne de nettoyage des plages de la côte Est est organisée dimanche 10 avril à initiative de Nicolas de Longeaux, un lycéen de 17 ans passionné de surf. DR Gregory Boissy
PAPENO'O, le 07 avril 2016 - Une grande campagne de nettoyage des plages de la côte Est est organisée dimanche 10 avril à initiative de Nicolas de Longeaux, un lycéen de 17 ans passionné de surf.

Nicolas de Longeaux a 17 ans et il en a assez de voir les plages de la côte Est envahies par les détritus. "Ça fait des mois que ça dure, depuis les intempéries de décembre. Quand je reviens de mes sessions de surf, je vois la plage sale et ça ne va qu'en s'empirant. Je me suis dit ce n'est plus possible, il faut faire quelque chose".

À son échelle, il se rend compte qu'il ne peut pas faire de différence, que la tâche est beaucoup trop importante. L'idée fait son chemin, et il décide de contacter les associations Earth Hour Tahiti et le JT Vert en leur demandant de l'aide. Dans le courrier qu'il leur envoie, il leur fait savoir sa volonté de " rassembler le plus de personnes au sein d'un projet qui est le nettoyage des littoraux de la côte Est, ou du moins, les lieux publics fréquentés comme les plages Ahonu, O'rofara, Papeno'o ligne droite, baie, embouchure, Tiarei voire plus si possible."

Après les intempéries, le territoire avait déposé des monticules de terre et déchets aux abords de Papeno'o et devait les déplacer courant février. Cependant rien n'a été fait, or les pluies ont provoqués des ruissellements qui ont déposé des déchets sur les plages et dans la mer.

Touchés par l'initiative de Nicolas, les associations lui proposent de gérer la communication et l'organisation de l'événement. "L'initiative vient de Nicolas, explique Solène Méniaud, la chargée de communication de l'événement, nous avons voulu nous faire le plus discret possible pour que son engagement et sa voix soit entendus".

Des partenaires se sont associés à l’événement. Fenua Ma, le syndicat spécialiste du tri en Polynésie, s'est proposé pour mettre à disposition des sacs-poubelles. Le maire de Papeno'o soutient également l'initiative.

Nicolas confie avoir été surpris par le nombre de participants sur la page Facebook. L’événement créé sur les réseaux sociaux compte, aujourd'hui, 153 participants, 292 intéressés et un million d'invitations. Tout le monde peut participer à cette opération : surfeurs, associations, particuliers. Le but est de susciter une forte mobilisation pour agir collectivement et sensibiliser davantage la population.

Le lycéen se prend à rêver, "j'espère vraiment pouvoir regarder un jour nos plages comme elles étaient avant". Le jeune homme sait déjà qu'il a le soutien de la communauté des surfeurs. Il peut également compter avec la participation de ses camarades du lycée Samuel Raapoto, de sa famille et de ses amis. Il espère voir les jeunes se mobiliser, "Pour notre génération, l'environnement, c'est quelque chose d'assez important", raconte le jeune homme.

Le rendez-vous est fixé au dimanche 10 avril à 9h00 au stade de Papeno'o, après le temple protestant, côté mer. Le tavana dispatchera les équipes sur les différentes plages, afin d'optimiser le nettoyage. Des sacs, ainsi que des gants seront mis à disposition des bénévoles.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Jeudi 7 Avril 2016 à 13:35 | Lu 1714 fois







1.Posté par Mc ICE le 08/04/2016 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

157 bénévoles pour l’environnement !
des Milliers pour gratter un Ukulele a Toata !

WTF !

2.Posté par M.K.G. le 08/04/2016 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

belle initiative ! bravo à ces jeunes qui osent et agissent, et aux maires et associations qui encouragent. Maintenant il faut que ceux qui se sont engagés soient présents le jour J et qu'ils viennent avec chacun une ou 2 personnes de plus, ce qui va vite doubler le nombre de mains ! Bravo Nicolas ! Faa'ito'ito !

3.Posté par boran le 08/04/2016 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

une centaine pour depoluer le pays

des milliers pour danser ou jouer du ukulele, des milliers pour poluer ,........

le mahoi est le champion du monde pour la fete mais pas pour ramasser sa propre merde

le mahoi continue a cultiver sa faineantise , hupehupe apprenez a nettoyer votre pays et torcher vos culs avant d'apprendre a gratter l'ukulele

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance