Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Un homme tué par un gendarme lors d'une intervention sur une bagarre à Paea




Le drame s'est produit dans ce modeste fare légèrement en retrait de la route, dans une servitude privée du PK 20 à Paea.
Le drame s'est produit dans ce modeste fare légèrement en retrait de la route, dans une servitude privée du PK 20 à Paea.
PAEA, le 20 avril 2017 - Le drame s'est produit hier soir alors que les gendarmes intervenaient pour séparer deux hommes qui se bagarraient violemment sur fond de rivalité amoureuse. Les circonstances seraient "purement accidentelles" selon le procureur de la République Hervé Leroy, contacté par la rédaction. Le gendarme a été placé en garde à vue et une enquête pour homicide involontaire a été ouverte par le parquet.


Selon plusieurs sources, le militaire aurait pu confondre son arme de service létale avec son pistolet à impulsion électrique, généralement utilisé en dernier recours pour maîtriser les forcenés. Une version confirmée par le procureur de la République Hervé Leroy : "Les gendarmes sont intervenus pour séparer deux personnes qui se battaient. Malheureusement, par inadvertance et vu les circonstances, le gendarme a pu penser sortir son pistolet à impulsion électrique et a sorti son arme. C'est purement accidentel".

La victime est décédée "très rapidement". Le gendarme, lui, a été placé en garde à vue et une enquête pour homicide involontaire a été ouverte.

A Paea, c'est la stupéfaction du côté des proches du malheureux, connu sous le surnom de Bouddah : "C'était un ami, nous sommes très tristes", nous raconte Philippe. "Il allait sur ses 40 ans et il était jardinier au musée de Tahiti et des îles". "Il était un peu bagarreur, il avait quelques petites affaires", ajoute ce proche de la victime qui parle "d'une énorme bagarre qui a éclaté" hier soir à Paea entre 22 h 30 et minuit. Bouddah était semble-t-il parti se battre avec un rival dans le cadre d'une affaire de cœur.






Rédigé par Raphaël Pierre le Vendredi 28 Avril 2017 à 12:40 | Lu 30220 fois






Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

31.Posté par Pascual le 04/05/2017 12:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lol par inavertance il à pri sont arme la armée (engager une munition enlever la sécuriter) ....

Putain ils abusent grave la!

30.Posté par Gaelle le 02/05/2017 00:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Courage et condoléances à ses proches et que justice soit faites comme il se doit. Et sachez que la métropole vous soutien malgré le fait que les médias ne nous informes que très peu de ce qu'il se passe...

29.Posté par Jean pierre Beaulieu le 01/05/2017 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon il avait ses deux armes (pistolet et tazer du même côté, j’espère au moins que cette bavure fera en sorte que le règlement les oblige à avoir ces deux outils de répression séparés à l'avenir. Je n'aimerai pas être à la place de ce gendarme, il traînera cela toute sa vie.

28.Posté par Lebo RORO le 01/05/2017 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Jean pierre Beaulieu
100% d'accord avec toi
"J'ai quand même beaucoup de mal à avaler que ce gendarme se soit trompé d'arme"-
-------
j'ai fait un commentaire similaire et proche du tien et pas accepté ,???

27.Posté par teiki le 01/05/2017 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand on voit le niveau des commentaires...pauvre Polynésie !

26.Posté par Decu le 30/04/2017 15:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand je pense si c étaient nous taata Tahiti qui avons tué c est direct la prison ,et la c est gendarmes ma bah non ont ni tout l affaire.Que justice sois faites

25.Posté par Malia le 30/04/2017 10:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les gendarmes sont entraînés pour maîtriser différentes situations, se battre ils savent le faire ,
Les erreurs peuvent arriver aussi comme dans toutes les armées ! C'est sur qu'en restant assis sur ta chaise tous les jours tu ne risque rien !!!!

24.Posté par Malia le 30/04/2017 10:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous êtes tous là à critiquer les gendarmes!!!!!
Vous croyez que ça lui faisait plaisir de tuer une personne????? Vous dites qu''il faut leur apprendre à se battre , connaissez vous les règles dans ce milieu pour les critiquer?

23.Posté par teva le 29/04/2017 21:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A poste 15, je suis d accord... le gendarme voulais pas tuer le gars...ABSOLUEMENT AUCUNE RAISON !!!, l accident est le seul possible, Y a des commentaire completement a cote de la plaque...6, 7, 8, 9, 11, 12, 13....Rien dans le citron les gens!!!
Le gars va vivre avec ca toute ca vie...avec des remors d'avoir tue un homme...Tu bois, ca va...tu bois et tu pars en delire faut pas t'etonner si y a des consequences...mort poignarde, tabasse, ecrase par une voiture, explose contre un poteau en vespa , noye, tombe du 4eme etage...ou avec un balle dans le corp...etc etc etc Quand les GENS (qui quíls soient) se controleront, on aura moins de drame...

22.Posté par Allô quoi le 29/04/2017 20:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Accidentellement??? Non mais allô quoi!!! Et si c''était la victime qui lui aurait donné un coup de poing au gendarme, saurais était la prison immédiat pour lui... Sincères condoléances à la famille de la victime....

21.Posté par Tequila smoke le 29/04/2017 20:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La justice est pour tout le monde même pour la justice elle même .
Si tout c''était déroulé autrement le mec serait déjà en tol jusqu''à perpétuité alors les gens arrêter vos connerie sa vas allez aussi .

20.Posté par tortue verte le 29/04/2017 19:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

deux choses : d'abord, c'est bizarre quand même que le gendarme (gens d'armes à la base) se trompe d'arme :
il y a des poches bien distinctes, un cran de sûreté, les deux armes ne font pas le même poids, n'ont pas le même manche / la même poignée... et je veux bien qu'il y ait de la peur, mais à un moment, avant de tirer, le canon doit lui passer devant les yeux non ? Il y a donc a minima une vraie incompétence à maîtriser ses nerfs en situation de stress, et une faute qu'on qualifiera au moins d'homicide involontaire. Deuxièmement, on a encore un cas de violence où les gens se mettent hors d'eux et ressemblent plus à des chiens enragés qu'à des êtres humains. C'est vraiment triste. On ne saura jamais si, sans l'intervention des gendarmes, il y aurait eu de toutes façons mort d'homme. Parfois les gendarmes arrivent trop tard et il y a un mort, parfois ils empêchent un drame. Ne jetons pas la pierre à tous les gendarmes, mais soyons vigilants pour que ce gendarme soit jugé comme il le doit.

19.Posté par Matthias le 29/04/2017 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si un gendarme confond un pistolet en métal froid d'un kilo environ avec un tazer en plastique de couleur très vive, il doit être mis en examen, suspendu immédiatement, et placé dans un centre médicalisé pour évaluation. Monsieur le Procureur savez vous ce qu'est un pistolet "double détente" et quelle pression il faut exercer sur celle-ci. Mettre en joue quelqu'un n'est pas anodin et s'accompagne de sommation quelque soit l'arme utilisé. Par contre si un agent de force de l'ordre est agressé et doit se saisir de son arme avant que l'individu s'en saisisse et que le coup parte, cela s'appelle un accident en légitime défense. De grâce n'insultez pas notre intelligence et respectez les Polynésiens. Personne n'est à l'abris d'une bavure, cet homme a besoin d'aide et surtout pas d'une histoire politicienne...

18.Posté par Skyzo le 29/04/2017 16:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fermez vos grandes bouches ceux qui viennent commenter péjorativement. Un accident peut très vite arriver et on le comprend bien quand ça nous arrive. Si les gens cessaient de croire que s''amuser se fait forcément en étant alcoolisé ce serait mieux.

17.Posté par hinano bon sa !!!! le 29/04/2017 15:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est la première fois que j'entends un procureur de la République dire qu'un homicide involontaire c'est "purement accidentelles"

Il y a manifestement un manque totale de professionnalisme dans l'instruction.

Et si c’était le Tahitien qui avait tuer le gendarmerie de façon "purement accidentelles", il aurait dis quoi le procureur de la République ?

16.Posté par anonyme le 29/04/2017 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout a fait d'accord avec post 11 et post 14
une enquête a confier a l'IGGN....

15.Posté par Fiu le 29/04/2017 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas de bagarre, pas de drame... arretez de vous saouler et de vous battre... ca vous evitera de pleurer au final..

14.Posté par Jean pierre Beaulieu le 29/04/2017 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai quand même beaucoup de mal à avaler que ce gendarme se soit trompé d'arme, Cela me rappelle un cas similaire qui a eu lieu dans l'Oklaoma.

13.Posté par AFO le 29/04/2017 02:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Du n'importe quoi!oops je me suis trompé
Si c'était pas un gerdarme c'est la prison de suite!

12.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 28/04/2017 19:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si c'est Hervé LEROY qui le dit... l'affaire est classée ! Et le Bouddah de paix enterré. Et condoléances aux INNOCENTES victimes présentes, passées et bien sûr futures-actuelles...

11.Posté par Mc ICE le 28/04/2017 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les armes a feu des gendarmes sont équipées d'un cran de sécurité, il faut le désactivé avant d'appuyer sur la gâchette.

L'enquête n'est même pas terminé que le procureur de la République annonce déjà les conclusions.

Il faut une enquête de la police des police pour une enquête impartiale.

10.Posté par Philippe le 28/04/2017 15:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SCANDALE! Bouddha était aimée des ses connaissances car il était un homme vrai, sans filtre. C'était un taata paarii avec toutes les qualités et les défauts qu'un homme de cette trempe peut avoir. Que justice soit faite et qu'elle soit exemplaire !

9.Posté par poko lala le 28/04/2017 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On ne brule pas les voitures et on ne casse pas les commerces comme en France apres une bavure policière, ici on est doux comme des agneaux colonisés.

8.Posté par bassetabasse le 28/04/2017 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les gendarmes n'ont a posséder d'arme a feu, les Maohi ne tuent pas les gendarmes ils les tabassent seulement, apprenez aux gendarmes a ce battre avec les poings. Sa évitera les "purement accidentel"

7.Posté par tata hara le 28/04/2017 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La gendarmerie enquête sur un gendarme, c'est forcement une enquête impartiale et évidement un accident.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance