Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Un biologiste slovène atterrit après un périple de 100.000 km en avion écolo



Un biologiste slovène atterrit après un périple de 100.000 km en avion écolo
VIENNE, 19 avr 2012 (AFP) - Le Slovène Matevz Lenarcic a terminé jeudi son voyage de 100.000 km à bord d'un avion ultra-léger de 290 kg, avec pour but de consommer le moins de carburant possible et donner un exemple en vue de la préservation de la Terre.

"Je n'ai pas atteint mon objectif, parce que je n'agis pas en fonction de buts. Ce qui m'importe, c'est le chemin que nous avons parcouru", a déclaré Lenarcic après avoir atterri jeudi à l'aéroport de Ljubljana.

L'aventurier slovène a réalisé son voyage à bord d'un Pipistrel Virus-SW914, un avion ultra-léger.

Au cours de son défi, il a survolé sept continents, 60 pays, plus de 100 parcs nationaux, le sommet le plus haut du monde, trois océans et l'Antarctique, tout en consommant le moins de carburant possible.

"Il aurait été préférable qu'il n'y ait pas de frontières. Dans les airs, on ne les voit pas, mais elles sont dans la tête", a expliqué l'aventurier slovène.

"Je peux dire que le périple s'est déroulé sans problème, face à la durée et à l'exigence que cela requérait", s'est félicité Lenarcic.

"Il s'agit du meilleur avion au monde, compte-tenu de ses performances, de sa consommation d'essence et de son aspect écologique", s'est-il enthousiasmé.

Ce biologiste, alpiniste, parapentiste et pilote, âgé de 53 ans, a réussi à mesurer la concentration en certains éléments polluants (suies, aérosols carbonés) dans des régions où de telles mesures n'avaient pas encore été réalisées.

Les climatologues étudient le rôle de ces particules dans le réchauffement climatique.

Le projet de Lenarcic a été soutenu par Pipistrel, une entreprise slovène spécialisée dans les aéronefs légers, qui a reçu en 2011 le prix de l'aviation écologique de la NASA, pour avoir réussi à parcourir 322 km en moins de deux heures en utilisant moins d'un gallon (3,79 litres) par occupant.

bk/tba/bds

Rédigé par AFP le Jeudi 19 Avril 2012 à 10:10 | Lu 594 fois






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 03:36 Un décès sur six lié à la pollution en 2015

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies