Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Un SDF frappe une pauvre mamie de 82 ans



PAPEETE, le 28 octobre 2016 - L'agression commise à Punaauia remonte à juin dernier et le prévenu, détenu dans le cadre d'une autre affaire d'agression qui s'est déroulée depuis, a écopé vendredi de 4 mois de prison. Il reste en détention.


"C'est elle qui a commencé", a assuré sans rire cet homme rustre et robuste de 44 ans, vendredi, au président du tribunal correctionnel qui le jugeait. Le 17 juin dernier à Punaauia, le quadragénaire s'en était violemment pris à une petite mamie de 82 ans dont il soupçonnait le jardinier de lui avoir volé une série de valises dans lesquelles il transportait ses affaires.

"Pourquoi ne pas être allé voir le jardinier, elle n'a rien à faire dans cette histoire cette pauvre femme de 82 ans !", tente de comprendre le magistrat. Le sans domicile fixe se perd dans de vaseuses explications. "Vous avez déjà eu des rendez-vous chez un psychiatre ?" s'interroge le président tandis que le représentant du parquet s'inquiète du profil de l'intéressé, "potentiellement très dangereux".

"Je voulais la tuer"

Car non content d'avoir violemment frappé la mamie au visage après l'avoir suivie et coincée à vélo, le sans domicile fixe a ensuite corrigé la petite-fille de la victime venue lui demander des comptes. "J'ai tiré ses cheveux jusqu'à ce qu'elle tombe par terre, je voulais lui casser la tête sur le trottoir, j'aurais pu la tuer, je voulais la tuer, avez-vous déclaré aux gendarmes lors de votre audition", s'inquiète le tribunal. L'homme confirme depuis le box sans plus d'explications.

Condamné à 8 mois de prison ferme et détenu dans le cadre d'une autre affaire de tentative d'incendie d'une maison d'habitation avec menaces de mort, l'inquiétant SDF n'est pas libérable avant février 2017. Il aura interdiction de s'approcher de près ou de loin de la mamie et sa petite-fille sous peine de retourner manu militari derrière les barreaux.


Rédigé par Raphaël Pierre le Vendredi 28 Octobre 2016 à 15:06 | Lu 4136 fois







1.Posté par Tamatoa le 28/10/2016 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ha ouf il a pris 4 mois ferme kom même.
Cas psychiatrique et il a voulu tuer quel'un, mais grâce a la justice nous sommes protégés jusqu'en février.

Merci les juges de veiller sur la population

2.Posté par tortue verte le 28/10/2016 21:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tamatoa : je suis totalement d'accord : la justice voit des tentatives de meurtre, et sera grandement coupable si un malheur se produit, car la décision rendue ne peut en aucun cas empêcher une récidive : pas assez longue, pas de soins prévus, pas de temps suffisant pour programmer une reprise d'études et un projet de réinsertion... Ce gars-là a plusieurs actes à son passif, et il récidivera.

3.Posté par Mathius le 29/10/2016 07:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pauvre mamy, mais qui peut etre étonné que les psychophates sévissent dans une société qui refuse depuis un demi siècle de mettre de veritables structures d'hygiène mentale infantile. Aujourd'hui nous avons affaire à la génération d'enfants aux parents droguės.combien meme si ils sont la minorité ils restent extrement dangeureux pour la paix car ils sont agissants. N'est ce pas Gaston Flosse et Oscar Temaru?

4.Posté par Rataro le 29/10/2016 12:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme Tamatoa, me voici rassuré jusqu'en février ! Merci la justice.

5.Posté par Lebo RORO le 31/10/2016 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Y'en a qui volent des sous, ils vont en tôle... et pleins de menaces de mort!
Lui, il blesse une mémé et sa petite fille et ne prend que de 4 mois... Grrrrrrr

6.Posté par allo qui sait quoi ? le 04/11/2016 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mettez sa photo en grand sur la place public, comme ça, ça lui donnera moins l'envie de recommencer sur des femmes vulnérables, quel honte.....

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance