Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

USA: un mini "baby-boom" sur la côte Est, 9 mois après l'ouragan Sandy



USA: un mini "baby-boom" sur la côte Est, 9 mois après l'ouragan Sandy
NEW YORK, 26 juillet 2013 (AFP) - Neuf mois après le passage de l'ouragan Sandy sur le Nord-Est des Etats-Unis, les maternités de New York et de l'Etat voisin du New Jersey enregistrent ce mois-ci une hausse inhabituelle du nombre de naissances.

L'hôpital Monmouth de Long Branch, dans le New Jersey, s'attend à 500 naissances en juillet, contre 371 à la même période l'année dernière.

Les médecins attribuent cette hausse en partie aux travaux d'agrandissement de la maternité, qui peut donc accueillir plus de patientes, mais ils ne nient pas que le passage de Sandy a pu jouer un rôle.

Même tonalité du côté du CHU de Jersey Shore à Neptune, également dans le New Jersey, où 200 bébés devraient voir le jour ce mois-ci, contre 160 en juillet 2012.

Pour Richard Evans, professeur d'économie à l'université Brigham Young dans l'Utah (ouest), les couples qui ont conçu des enfants lors du passage de Sandy en octobre de l'an dernier comptaient de toute façon avoir des enfants et n'ont fait que profiter de ce moment d'oisiveté imposé.

M. Evans et une équipe de chercheurs se sont rendus compte que pour chaque journée où une alerte météo était en vigueur sur les côtes Atlantique et du Golfe du Mexique, le nombre de naissances augmentait de 2% neuf mois plus tard.

"Ces 2% sont une moyenne, il peut donc y avoir des hausses plus importantes dans certains comtés. Et si vous multipliez ce chiffre par le nombre de journées concernées, vous tombez sur un pic. Evidemment, la hausse de 30% enregistrée dans le New Jersey va bien au-delà", a-t-il dit à l'AFP.

"Il semble bien que lorsque l'électricité est coupée et la télévision ne marche plus, la natalité augmente", ajoute-t-il.

Dans le cas de Tara et Brian Salzman, dont le quatrième fils, Brody, est né à Long Island (New York) mercredi, le temps a été le facteur déterminant.

A l'approche de l'ouragan, le couple a envoyé ses enfants chez leurs grands parents.

"Grâce à l'ouragan Sandy, j'ai pu passer du temps seule avec mon mari", a raconté Tara au New York Post.

Rédigé par () le Vendredi 26 Juillet 2013 à 08:54 | Lu 438 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance