Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Tvaite expose ses toiles à Tahiti pour la première fois




PAPEETE, le 11 mai 2017 - L’artiste Tvaite vit à Raiatea. Elle va présenter ses peintures salle Muriavai à la Maison de la culture à partir du 16 mai. Pour cette première elle a choisi le thème des mandalas ces représentations symboliques des énergies et du fonctionnement de l’univers en interaction avec notre fonctionnement psychique. Un voyage coloré au sens propre comme au sens figuré.

La peinture est un moyen pour Tvaite de transmettre son bonheur et son bien-être, de les partager et d’en donner une partie à ceux qui apprécient ses toiles. Quand elle imagine ses tableaux accrochés dans des fare, elle ose croire qu’ils apporteront du bon et du bien. "Quand je peins je donne du bonheur, de l’amour, de l’énergie. Je me dis que les toiles rendent tout ce que j’y ai mis."

Ses toiles naissent chez elle, à Raiatea. Sur la terrasse de sa maison où elle peut rester absorbée des heures durant. Face à son chevalet, ses pinceaux dans les mains, elle ne voit pas le temps passer oubliant même parfois de manger. "J’ai l’impression d’être à ma place, je suis heureuse. Je peux travailler toute une journée sans m’arrêter pour faire une pause." Une tasse de thé lui tient compagnie et l’énergie circule.

Une première exposition à Raiatea

Pour créer, elle s’inspire de motifs tattoo, de la culture polynésienne, de la nature, de son environnement personnel. Elle affectionne le graphisme, les tags, l’art street et définit ses propres productions comme de "l’art ethnique moderne polynésien". Un art qui a tout de suite trouvé son public. Elle a fait sa première exposition en octobre 2016. Intitulée Tapanuanua elle a eu lieu sur son île à la galerie Anuanua. Trente-et-une toiles sont parties sur les 38 au cours de la seule soirée de vernissage.

Après ce succès Tvaite s’est rendue à Tahiti pour trouver de nouveaux lieux d’expositions. La Maison de la culture est la première à lui avoir ouvert ses portes. Elle y présentera 34 toiles rassemblées sous le titre Mandalas no porinetia. Les mandalas font partie de l'univers personnel de l'artiste. Le bien-être est devenu une priorité pour elle. L’artiste est végétarienne, elle pratique plusieurs sports (paddle, randonnées, cours à pied, fitness, surf), elle médite régulièrement. C’est à cette occasion qu’elle a découvert ces symboles, outils de concentration qui permettent d’atteindre un état méditatif.

Oser vivre pleinement

Il y a un an, elle n’aurait jamais cru à un tel parcours. . "Dès mon plus jeune âge j’ai voulu être artiste, mais j’ai 32 ans et je viens seulement d’oser. Oser vivre pleinement de ce qui me passionne." Quand elle parle de son plus jeune âge, elle fait référence à son enfance passée dans un cocon sur l’île de Huahine.

"J'ai vécu une enfance dorée. Dans les îles on très facilement accès à la mer, la culture, les fruits et les légumes. J’avais un vélo, j’étais autonome et libre de me déplacer. À Fare, j’allais dans un collège immense avec plein de plantes partout", se Tvaite.

À Huahine, avec ses parents, elle fréquentait bobby Holcomb et Dorothy. "C’était de très bons amis. Bobby était un homme solaire, quelqu’un que j’admirais et avec qui j’aimais passer du temps, il était malin, curieux, c’était un enfant dans un corps d’adulte. Il me laissait utiliser ses crayons."

Fin des années 1990, Tvaite déménage pour Tahiti avec sa famille. Le choc. Le collège était gris et bétonné, les copines trop loin en vélo, la mer inaccessible, la culture voilée. Tvaite a étudié à Tipaerui puis à Gauguin. Elle ne voyait plus Bobby Holcomb. Elle a obtenu un baccalauréat littéraire option art plastique pour "faire les beaux-arts". Mais pour ses proches, artiste n’était pas un métier, les beaux-arts n’étaient pas une voie de choix. "Je me suis inscrite à la fac avec dans l’idée de devenir prof." Un objectif visé par défaut.

Du lycée à l'IUFM

Après le lycée direction Montpellier. "J'y suis restée 6 mois. Je partais avec beaucoup d’envie. Sur place, j’ai déprimé, c’était terrible. J’ai vécu cet épisode comme un échec." De retour au fenua, elle s'est inscrite à l’université de Polynésie française, en LEA. Elle est sortie major de promo, a fait un stage dans le tourisme qui n'a pas été convaincant puis, par la force des choses, est devenue professeure des écoles.

Elle s'est installée à Raiatea avec son mari, un déménagement vécu comme un retour aux sources. Toutefois, sa situation professionnelle est restée insatisfaisante. Un voyage à New York en décembre 2015 a changé la vie de Tvaite, réveillant ses aspirations d'enfant. "À New York, l'art est partout, il y a une très grande énergie, la ville bourgeonne." De retour à Raiatea elle a demandé une disponibilité pour se consacrer à la peinture. "Au début, j'ai été désorientée, je ne savais pas trop par quoi commencer, je me suis fixé comme objectif de monter une exposition." Objectif tenu. L'aventure continue.


Mandalas no porinetia

La première exposition tahitienne de Tvaite aura lieu à la salle Muriavai de la Maison de la culture la semaine du 15 mai. Un vernissage est prévu le mardi 16 mai à partir de 18 heures. Accès libre.
Horaires : de 9 heures à 17 heures (midi le samedi).
Tél. : 40 54 45 36


Rédigé par Delphine Barrais le Jeudi 11 Mai 2017 à 08:42 | Lu 5841 fois







1.Posté par martinaud le 12/05/2017 15:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est un très très mauvais plagiat, qui pourrait aller, si on le laisse faire, jusqu'à ce que l'on appelle "un mimétisme d'appropriation"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 28 Mai 2017 - 13:12 Linda Chung est la nouvelle Miss Dragon

Samedi 27 Mai 2017 - 17:55 Les reines de beauté au Golf de Moorea

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance