Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Tunisie: 2.000 hectares partis en fumée dans une centaine de feux de forêt



Tunis, Tunisie | AFP | samedi 05/08/2017 - Une centaine d'incendies, dont une partie d'origine probablement criminelle, se sont dernièrement déclarés en Tunisie, dévorant 2.000 hectares de forêt, ont annoncé samedi les autorités.

"Depuis le 29 juillet, nous avons enregistré une vague d'incendies, environ 94 dans huit gouvernorats", a dit lors d'une conférence de presse au siège du gouvernement le porte-parole de la Protection civile, Salah Korbi.

Ces sinistres ont "provoqué la perte d'environ 2.000 hectares", a précisé le secrétaire d'Etat à l'Agriculture, Omar el-Béhi.

"Cette situation n'est pas normale car en moyenne, nous (perdons) 1.300 hectares par an", a ajouté M. el-Béhi.

La majorité des incendies a été maîtrisée mais "il reste encore quelques poches", a-t-il dit.

Les causes "naturelles" sont évidentes, a dit le porte-parole de la Garde nationale (gendarmerie) Khalifa Chibani, en allusion à la canicule qui écrase la Tunisie.

A Jendouba (nord-ouest), région très touchée par les incendies, il a fait "47 degrés à l'ombre et 59 au soleil" vendredi, selon M. Chibani.

Mais certains des incendies sont d'origine criminelle, a-t-il ajouté.

Quatre personnes soupçonnées d'"avoir volontairement mis le feu à des terres appartenant à l'Etat" ont été interpellées et plusieurs autres sont sous le coup d'une enquête, a dit M. Chibani.

Certaines des personnes impliquées sont d'anciens employés publics désireux "qu'on fasse appel à eux" pour éteindre les incendies mais voulant aussi "en profiter pour ramasser le charbon" (restes des arbres brûlés) une fois les feux éteints, a affirmé M. Chibani.

"Des conflits familiaux" au sujet de certains terrains sont également en cause, selon le porte-parole de la gendarmerie.

La semaine dernière, le directeur général des forêts, Habib Abid, avait indiqué à l'AFP que les autorités avaient eu des doutes sur l'origine des feux parce que 14 incendies se sont déclarés "en un jour" à Jendouba.

Des renforts de la protection civile, de l'armée et de la Garde nationale étaient toujours à pied d'oeuvre samedi pour éteindre les feux restants.

Rédigé par AFP le Samedi 5 Août 2017 à 08:40 | Lu 296 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 03:36 Un décès sur six lié à la pollution en 2015

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies