Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Tuberculose : opérations de dépistage à Mahina, Papeete et Pirae



PAPEETE, le 11 septembre 2017 - Suite à la découverte de plusieurs cas de tuberculose dans ces différentes communes, la direction de la santé prévoit plusieurs rendez-vous de dépistage.

La tuberculose a été recensée récemment à Papeete, Pirae et Mahina. Sans le savoir, il est possible que d'autres personnes soient infectées par la bactérie et puissent transmettre la maladie. Afin d'éviter cette propagation, la direction de la santé va organiser dans les mois prochains plusieurs opérations de dépistage de la maladie dans plusieurs quartiers de Mahina, Papeete et Pirae. "Le dépistage est organisé pour prendre en charge ces personnes dont l’infection menace leur propre santé, celle de leurs familles et des habitants de leur quartier", indique un communiqué de la direction de la santé. En effet, la tuberculose n'est pas une maladie à prendre à la légère

Chaque année, 50 à 60 nouveaux cas sont découverts en Polynésie. "La tuberculose est une maladie endémique préoccupante", indique les services du Pays.

Maladie sévère, la tuberculose peut conduire au décès si elle n'est pas traitée. Au contraire, si le traitement est suivi correctement, la guérison est quasi certaine. Le traitement par antibiotiques dure en général six mois. La direction de la santé le rappelle : "Il est important de le prendre jusqu’au bout pour guérir et pour éviter que la bactérie devienne ensuite résistante aux antibiotiques."

Les signes les plus fréquents sont de la fièvre, une transpiration abondante pendant la nuit, un amaigrissement et une toux traînante.
Cette maladie reste contagieuse. Elle se transmet par la toux. "Cela est favorisé par la promiscuité et les habitats précaires. Il est donc nécessaire de dépister les personnes dans l’entourage d’un malade, pour pouvoir les traiter également et stopper la propagation de la maladie."

Mise en garde contre l'épidémie de gastro-entérite aigüe

Pendant la semaine du 28 août au 3 septembre, 141 cas de diarrhée aiguë ont été déclarés par le réseau de médecins sentinelle. Les semaines passées, le nombre recensé oscillait entre 47 et 87.

Les symptômes durent deux à trois jours et évoquent une origine virale. Les médecins du réseau sentinelle sont invités à prescrire des analyses de selles avec recherche de virus durant cette semaine uniquement. L’objectif n’est effectivement pas thérapeutique mais épidémiologique.

Les recommandations pour éviter l'épidémie :
- lavage des mains fréquent, et notamment après être allé aux toilettes;
- dans l’entourage d’une personne malade, nettoyage et désinfection des toilettes et des poignées de portes chaque jour;
- en cas diarrhées et/ou vomissements, réhydrater la personne et consultez un médecin.

Rédigé par Amelie David le Lundi 11 Septembre 2017 à 15:32 | Lu 2699 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 11:35 Des citernes d’eau pour les habitants de Paea

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance