Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Tu'aro no te ora : quand la CPS se mobilise pour le sport



PAPEETE, le 27 septembre 2016 - La CPS organise samedi 1 octobre la sixième édition du Tu'aro no te ora. Cette journée consacrée au sport a pour objectif de pousser les jeunes à faire du sport et les sensibiliser aux dangers du diabète et du surpoids.

Samedi 1er octobre se déroule la sixième édition du Tu'aro no te ora. L'événement se tiendra de 8h00 à 19h00 à Aorai Tini Hau, à Pirae. Pour la première fois les communes de Punaauia, Faa'a, Pirae et Arue seront toutes partenaires de la manifestation.

Cette année le va'a sera principalement mis à l'honneur avec un partenariat avec le Comité d'organisation local du Championnat du monde 2017 (COL).

Ainsi le Tu'aro no te ora commence dès 08h00 du matin avec les activités paraVa'a. L'évènement ouvre officiellement à 09h00 après le discours d'ouverture du Président du Pays, Édouard Fritch. Entre 9h30 et 16h30 cinq sports différents seront proposés au public : le va'a, le futsal, kuduro, la marche nordique et le trois contre trois (basket). En parallèle des activités sportives, des conférences et discussions seront organisées entre 14h et 16h autour de plusieurs thématiques de santé : les problèmes respiratoires, le don d'organe, le diabète et la question de la consommation des produits énergétiques. De 16h30 à 17 h, un flashmob "All Kuduro" sera organisé avant le début du concert de Teiva LC.

L'objectif de cette journée sportive organisée par la CPS est "de promouvoir la santé, mais également de fédérer l'ensemble de la population autour du message de la bonne alimentation et de la pratique du sport". La CPS tient à sensibiliser les jeunes par des messages positifs autour d'un événement "sportif, récréatif et gratuit", c'est dans ce but que 1000 demandeurs d'emploi âgés entre 18 et 24 ans sont invités à participer à l'événement. Les communes partenaires mettront à disposition de la population des bus pour conduire les habitants défavorisés sur le site.

Afin de toucher le plus grand nombre, l'événement est ouvert à tous et totalement gratuit. En effet, l'obésité est une maladie qui touche plus de 8000 personnes en Polynésie et coûte cher à la société : deux milliards de francs pour les diabètes sans complications. Par ailleurs, l'hypertension artérielle touche quant à elle plus de 9000 Polynésiens, les maladies cardiovasculaires représentent trois milliards de francs à la CPS. La plupart des patients souffrant de ces affections sont obèses. Par ailleurs, de plus en plus de Polynésiens souffrent d'insuffisance respiratoire. Sur le territoire 15 000 personnes seraient équipées de machines respiratoires, environ 60% d'entre elles sont obèses.


infos pratiques

Samedi 1er octobre de 09h à 19h00
Compétition paraVa'a à 08h00
Lieu : Aorai Tini Hau
Prix : Gratuit

Tu'aro no te ora, un test pour la coupe du monde de Va'a

Tous les événements et courses concernant le va'a sont des tests et des mises au point pour le championnat du monde de va'a de 2017 qui se tiendra à Pirae. "Nous faisons des répétitions sur le parcours lui-même. Le Tu'aro no te Ore va nous permettre de tester ce parcours avec des V6. Nous l'avons déjà essayé avec des V1 pendant le Aito. Maintenant nous allons tester le parcours en haute mer pour le V6", Indique Jean Chicou, président du comité d'organisation du championnat du monde de Va'a.

Par ailleurs, le Tu'aro no te ora 2016 se caractérise par une course de parava'a avec un départ à 8h00 le samedi matin. "Nous cherchons aussi à voir comment nous allons mettre en place l'organisation pour le paraVa'a du Championnat du monde 2017. Les questions de l'accessibilité et de la sécurité du parcours sont essentielles. Cette course de paraVa'a nous permet de voir les premières choses à faire. C'est très important parce qu'au niveau de la fédération internationale, ils sont très pointus à ce niveau. Nous ne voulons pas nous louper, c'est pourquoi nous faisons des répétitions", poursuit Jean Chicou.

"Nous organisons un championnat du monde, pas un championnat de quartier, c'est quelque chose qui doit être parfait. C'est l'image de Tahiti qui est en jeu, on ne peut pas se permettre de rater ces championnats du monde. Donc plus nous ferons de répétitions, plus nous participerons à des évènements, plus nous serons au point. Que ce soit des évènements dans le sport, dans le solidaire, ou le social, nous mettrons les moyens qu'il faudra comme pour le jour J", conclut Jean Chicou.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mardi 27 Septembre 2016 à 17:49 | Lu 1913 fois






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Septembre 2017 - 10:24 Gaya exposera ses oeuvres à la salle Muriavai mardi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance