Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Trois conventions de prêts signées avec la Caisse des dépôts



Les contrats ont été signés en début de matinée hier par le président Fritch et le vice-président Nuihau Laurey avec Dominique Mirada, le directeur des Outre-mer du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations.
Les contrats ont été signés en début de matinée hier par le président Fritch et le vice-président Nuihau Laurey avec Dominique Mirada, le directeur des Outre-mer du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations.
PAPEETE, 22 juin 2016 - Le Pays a signé un emprunt de 2,39 milliards Fcfp avec la Caisse des dépôts et consignations (CDC) pour contribuer au financement des investissements en 2016. Ce crédit fait suite au protocole d’accord signé le 22 février dernier.

"C’est le fruit de trois années de travail", a souligné Nuihau Laurey mercredi matin à l’issue de la signature avec le groupe Caisse des dépôts et consignations (CDC) de trois contrats d’emprunts pour un montant total de 2,386 milliards Fcfp (20 millions d’euros). "Le résultat de tous les efforts de rétablissement de nos comptes publics nous permet aujourd’hui de signer ces premières conventions qui seront utilisées pour le financement de nos investissements publics. Il s’agira notamment du lycée-collège de Bora Bora".

Dans le détail, ces emprunts souscrits auprès du groupe CDC financeront partiellement en 2016 plusieurs programmes prévus au budget primitif. Il s’agit notamment du logement social, pour 1,810 milliard Fcfp (15,17 millions d’euros), de la contribution du Pays aux programmes d’adduction en eau potable à réaliser par les communes de Polynésie française, pour 176,6 millions Fcfp (1,5 million d’euro) ou encore à l’éducation, à hauteur de 400 millions Fcfp (3,3 millions d’euros), comme précisé par le ministre en charge du Budget, pour la construction du lycée de Bora Bora.

12 milliards d'emprunts en 5 ans

"La caisse des dépôts n’était plus intervenue en Polynésie depuis plus de 10 ans déjà", note Nuihau Laurey, en indiquant que les conventions ont été signées au taux d’intérêt de 1,8 %. "Ce sont les niveaux de taux les plus faibles et nous sommes en train de discuter d’autres financements à des taux encore plus bas, sur des périodes plus longues jusqu’à 40 ans, pour les aménagements liés au logement social notamment", indique-t-il aussi.

Ces emprunts auprès de la CDC sont conclus dans le cadre du protocole de partenariat signé entre Edouard Fritch et François Hollande, le 22 février dernier lors de la visite du président de la République en Polynésie française. L’accord porte sur des financements à long terme pour une enveloppe spécifique de 100 millions d’euros en 5 ans, soit près de 12 milliards Fcfp sur la période.

Dans le cadre du plan de financement pour 2016 le budget primitif a fixé à 7 milliards Fcfp le montant des emprunts nécessaires pour l’exercice. Le tiers sera financé grâce aux lignes de crédits conclues mercredi avec la CDC.

Les contrats ont été signés en début de matinée par le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, le vice-président en charge du Budget et des Finances, Nuihau Laurey, et le directeur des Outre-mer du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations, Dominique Mirada. Ce dernier a qualifié cette signature d’ "étape importante" dans le cadre d’un "processus très long et très exigeant" mis en œuvre par le groupe Caisse des dépôts pour renouer son partenariat financier avec la Polynésie française. "Nous avons confiance dans votre projet. Nous avons confiance dans votre gouvernement et dans les collaborateurs avec lesquels vous travaillez", a affirmé le représentant du groupe Caisse des dépôts et consignations.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mercredi 22 Juin 2016 à 14:16 | Lu 879 fois






1.Posté par Kaddour le 23/06/2016 08:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah mais voilà !!! Je me posais la question du financement de ces projets mirifiques... C'est bien sûr l'endettement ! Pas grave... C'est nos enfants qui paierons la note qui risque d'être salée !!!

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance