Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Trafic : Les convoyeurs des 1 438 kilos de cocaïne vers la France



Les quatre hommes attendront à Nuutania leur transfert vers la métropole.
Les quatre hommes attendront à Nuutania leur transfert vers la métropole.
PAPEETE, le 26 janvier 2017 - Les quatre marins interpellés au large des Marquises et à Arue sur deux bateaux chargés respectivement de 629 et 809 kilos de poudre blanche visés par un mandat d'amener.

Les quatre convoyeurs des 1 438 kilos de cocaïne saisis ces derniers jours, en deux temps et sur deux bateaux croisant dans les eaux polynésiennes, ont à nouveau été présentés ce jeudi devant le juge des libertés et de la détention, au palais de justice de Papeete. Le magistrat devait leur signifier leurs mandats d'amener pour la métropole. La juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Paris s'est en effet saisie de cette affaire de trafic international de stupéfiants entre l'Amérique latine et les pays du Pacifique sud. Un mandat d'amener est un ordre donné par un juge d'instruction aux forces de l'ordre, police ou gendarmerie, afin que celles-ci conduisent immédiatement une personne mise en examen devant lui.

Sous quinze jours

Le transfert aérien sous escorte vers Paris des quatre convoyeurs, un Français, un Panaméen et deux Espagnols dont l'un âgé de 72 ans, doit avoir lieu dans un délai de quinze jours. Ils sont écroués en attendant au centre pénitentiaire de Nuutania. Tous les quatre encourent une peine de 30 ans de réclusion criminelle, 7,5 millions d'euros d’amende et de très lourdes amendes douanières pour "importation de produits stupéfiants en bande organisée", "acquisition, détention, transport et offre de produits stupéfiants", "importation, détention et transport en bande organisée de marchandises dangereuse pour la santé publique" et "association de malfaiteurs".

L'enquête va maintenant s'intéresser au propriétaire des bateaux, qui serait un seul et même homme. Cette prise réalisée grâce à l'action coordonnée en mer des différents services de l'Etat en Polynésie française est la plus importante réalisée dans la région.


Rédigé par Raphaël Pierre le Jeudi 26 Janvier 2017 à 17:51 | Lu 4402 fois







1.Posté par Helenne le 26/01/2017 22:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Félicitation au travail des gendarmes. Mise à part le contrôle à l aéroport, l ice et la cocaine passeraient fortement par la voie maritime voire autres stupéfaits . Protégeons notre jeunesse qui deviendra les dirigeants de nos pays.ds lapaix

2.Posté par michel le 27/01/2017 06:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut les jeter en pâture aux requins ou bien les gaver de drogue; pas de pitié pour les semeurs de mort...

3.Posté par Lebo RORO le 27/01/2017 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Bravo pour notre système.
La France devra faire le reste propre aussi.

4.Posté par coco le 27/01/2017 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"importation, détention et transport en bande organisée de marchandises dangereuse pour la santé publique"

C'est pareil pour l'alcool et le tabac?.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance