TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Toa Aito : J-1 avant le match FC Sydney - Tahiti Nui




Toa Aito : J-1 avant le match FC Sydney - Tahiti Nui
Deuxième journée de stage pour l'équipe de Tahiti Nui à Sydney en ce mardi 5 février. Sous un ciel nuageux, les joueurs tahitiens continuent le travail commencé la veille. Au programme, deux entraînements, une heure consacrée au visionnage de vidéos, et des séances de massages. Le tout pour préparer au mieux le premier match des Toa Aito sur le sol australien, demain, à 9h30 heure locale, contre le FC Sydney.
Quelques mots avec trois protagonistes de ce stage.



Toa Aito : J-1 avant le match FC Sydney - Tahiti Nui
Le mot de Jean-Claude Lintz, masseur de la sélection

«Mon rôle de masseur est important dans cette équipe. Ces joueurs ne disposent pas d'un masseur en permanence au sein de leurs clubs. Là je peux m'occuper d'eux tous les jours et soigner de suite une petite blessure. Il faut également noter qu'après un voyage aussi long que Papeete-Sydney, il est important de traiter les courbatures de voyage.
Il est évidemment impossible de voir tout le monde en même temps, donc je prends quelques joueurs par jour. Les séances durent de 15 à 20 minutes maximum. Soit je les masse et je leur offre des soins, soit je leur mets des électrodes sur le corps. Parallèlement à ce travail, je fournis aux joueurs des vitamines quotidiennement.
Ma présence avec le groupe offre donc la possibilité aux joueurs de recevoir soins et vitamines qu'ils n'ont pas forcément lorsqu'ils sont en club.»



Toa Aito : J-1 avant le match FC Sydney - Tahiti Nui
3 questions à Axel Williams (attaquant)

Tout d'abord, quel est ton sentiment par rapport au fait que le groupe se retrouve ici pour une semaine ?

Ca fait du bien d'être tous ensemble. Il y a eu une longue coupure depuis la dernière fois qu'on a joué ensemble. C'était en octobre dernier à Christchurch face à la Nouvelle-Zélande. C'est bien de se retrouver pour une semaine complète.
Pour moi c'est un vrai bonheur d'être présent parmi les 18 joueurs retenus car le niveau est très relevé parmi les attaquants. On n'est que deux vrais attaquants de pointe parmi les 18 joueurs retenus. Donc à titre personnel je suis heureux d'être ici.

Que représente la Coupe des Confédérations pour toi, et pour le groupe ?

C'est une très grande compétition. Peu de joueurs amateurs ont l'opportunité d'y participer. Je ne savais même pas qu'en gagnant la Nation's Cup on se qualifiait pour la Coupe des Confédérations.
Je n'étais pas à la Nation's Cup car je revenais de blessure et je n'étais pas au top de ma forme. Mais je pense que c'est parce que les joueurs n'y pensaient pas et qu'ils n'avaient pas de pression qu'ils ont réussi à remporter le tournoi.
Quand tu te rends compte que c'est les vainqueurs des coupes de chaque confédération qui y participent, tu te rends compte du niveau de cette compétition. Il n'y aura que des grandes nations du football comme l'Espagne ou le Brésil. Jamais on aurait pu croire qu'un groupe d'amateurs allait arriver jusque là. C'est grâce au boulot et à l'entraînement qu'on y est arrivé.
C'est donc un immense honneur pour Tahiti de pouvoir participer à cette compétition en juin prochain.

Te concernant, comment vois tu ton rôle dans cette organisation défensive qui est entrain de se mettre en place ?

Je pense que les entraîneurs font un bon choix en mettant en place une organisation défensive. Il ne faut pas se leurrer, on ne part pas au Brésil pour gagner mais pour montrer qu'on sait jouer au football. Ca ne va pas être simple pour nous car on a l'habitude d'aller de l'avant. Mais en suivant les consignes du coach on va réussir à s'adapter à nos nouveaux rôles sur le terrain.
Moi en tant qu'attaquant j'ai l'habitude de beaucoup presser pour défendre. On dit souvent que l'attaquant est le premier défenseur. Tout le monde doit être concerné par la défense.
A priori, le sélectionneur part dans l'optique de partir avec 2-3 attaquants de pointe. Il va donc falloir que je me batte pour ma place, surtout avec le retour de Marama Vahirua.



Toa Aito : J-1 avant le match FC Sydney - Tahiti Nui
La préparation du match contre le FC Sydney vue par Eddy Etaeta

«L'objectif de ce stage est de mettre en place une organisation de jeu par rapport à ce que l'on va rencontrer pendant la Coupe des Confédérations. On va donc axer ces deux matchs (mercredi contre le FC Sydney et vendredi contre les Mounties Wanderers) sur l'animation défensive. Le mot d'ordre de ce séjour c'est la défense.
Etant donné que c'est une toute nouvelle organisation de jeu pour nous, ces deux matchs amicaux vont nous permettre de trouver quels joueurs sont capable de jouer à quels postes. Le match de demain contre le FC Sydney va donc servir d'expérimentation.
C'est dans cette optique que la Fédération Tahitienne de Football a décidé de faire venir trois personnes supplémentaires pour nous permettre d'affiner notre analyse. Tout d'abord Olivier Huc, responsable télévision et radio à l'OFC, qui viendra filmer le match de demain. Ensuite, Patrick Jacquemet, directeur technique de l'OFC et Didier Chambaron, son adjoint, apporteront toute leur expertise du football.
Affronter le FC Sydney nous donne la possibilité de rencontrer une équipe de haut niveau qui joue dans la première division australienne, et qui possède de très bons joueurs comme Alessandro Del Piero.»

Rédigé par MM le Mardi 5 Février 2013 à 05:28 | Lu 366 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki