TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Tir à l’arc – Championnats de NZ : Tahiti va tenter sa chance à Wellington. Focus.


Le championnat de Polynésie, qui s’est déroulé à Pirae dimanche dernier, a été une occasion d’aller à la rencontre des aficionados de tir à l’arc de Polynésie. Une délégation se prépare à partir pour les championnats de Nouvelle Zélande qui auront lieu à Wellington début janvier.



Un trentaine d'archers étaient présents
Un trentaine d'archers étaient présents
PIRAE, le 3 décembre 2015. Dimanche dernier, la fédération tahitienne de tir à l’arc a donné rendez vous à ses licenciés pour le championnat de Polynésie. En toile de fond, un prochain déplacement vers Wellington où la Polynésie tentera sa chance face à différents pays.
 
Nous avons pu à cette occasion rencontrer les membres de la fédération pour en savoir un peu plus sur cette discipline olympique qui connaît un certain succès à Tahiti, notamment chez les jeunes. Le tir à l’arc est une discipline qui demande beaucoup de concentration, c’est également un sport convivial comme nous avons pu nous en rendre compte dimanche.

Tearii Winkelstroeter
Tearii Winkelstroeter
Tearii Winkelstroeter de la fédé de tir à l’arc :
 
Ton analyse de cette compétition ?
 
« Aujourd’hui, c’est le championnat de Tahiti. On a plusieurs catégories : débutant, intermédiaire, minimes, cadet et sénior. C’est la dernière grosse compétition de l’année. C’est une préparation pour les championnats de Nouvelle Zélande auxquels on participera dans un mois et qui vont se dérouler à Wellington du 2 au 8 janvier. »
 
Quelques mots sur votre fédération ?
 
« Au jour d’aujourd’hui, on doit avoir un peu plus de 200 licenciés inscrits et entre 30 et 50 archers qui pratiquent régulièrement. Aujourd’hui, pour la compétition, on a rassemblé une trentaine de personnes. Tout ça réparti sur quatre clubs, un sur la presqu’île, deux sur Pirae qui sont as Dragon et Pirae TA Club et enfin le club des jeunes qui regroupe principalement tous les jeunes de l’école de tir. »
 
Comment sont définies les catégories ?
 
« En fait c’est lié au distances. Le débutant qui tire sans viseur tire à 10 mètres, le débutant qui tire avec viseur avec plus de pratique tire à 20 mètres, après on passe à la catégorie minime qui tire à 30 mètres, les cadets tirent à 60 mètres et ensuite junior et sénior avec deux types d’arc différents, 50 mètres pour les arcs à poulie et 70 mètres pour les arcs classiques. L’arc classique étant l’arc reconnu aux jeux olympiques. »

Le tir à l'arc est un sport olympique qui demande de la concentration
Le tir à l'arc est un sport olympique qui demande de la concentration
C’est toujours sympa d’échanger avec la Nouvelle Zélande ?
 
« Tout à fait, on sera 250 archers environ. C’est un championnat open, on rencontrera aussi Fidji, la Nouvelle Calédonie, la Papouasie Nouvelle Guinée, l’Australie, parfois on a des archers d’Angleterre qui viennent pour faire le championnat. Cela nous permet de voir ce qui se passe à l’international pour pouvoir espérer un jour élever notre niveau et participer à quelques étapes du championnat du monde. »
 
« Notre but est de participer à une étape du championnat du monde puisque pour le moment nous ne pouvons pas participer aux jeux olympiques. Si on voulais le faire, il faudrait le faire sous les couleurs de la France auquel cas il faudrait faire le championnat de France et toutes les compétitions de l’année pour se qualifier. En terme de coût, c’est inaccessible. »
 
C’est une discipline qui plaît aux jeunes ?
 
« Oui, elle peut se pratiquer seul, on se retrouve un peu en ‘recueillement avec soi même’, mais après avoir tiré ses flèches on est avec les autres, c’est convivial. C’est un sport à la fois individuel et collectif, cela plait énormément aux jeunes et aux adultes encore plus. C’est un sport assez complémentaire avec les études. On doit respecter le matériel, son voisin et cela demande rigueur et concentration. »
 
Un remerciement, quelque chose à ajouter ?
 
« Merci à tous les participants, les parents qui viennent nous aider, le Dock de l’habitat qui nous a prêté des glacières. (…) Ceux qui vont partir sont Teiva Winkelstroeter, le plus ancien et le plus médaillé d’entre nous, moi même, Jean Gooding, Maitia un archer handisport et deux autres Timothée Veccella, Florian et Ralph Lenciski. » SB

Rédigé par SB le Jeudi 3 Décembre 2015 à 13:01 | Lu 587 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki