Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Tipaerui : il s'introduit dans la chambre de sa victime pendant son sommeil



PAPEETE, le 21 août 2016 - Dans la nuit de samedi à dimanche, vers minuit et demi, une quinquagénaire aurait été victime d'agression sexuelle dans le quartier de Tipaerui.

"Elle a été très surprise de se faire agresser comme ça dans son lit."
Il est un peu plus de minuit et demi quand un homme, ivre, s'introduit dans l'appartement d'une habitante du quartier de Tipaerui. Cette dernière, âgée d'une cinquantaine d'années, dort profondément. L'individu, lui aussi quinquagénaire, en profite pour se glisser dans son lit. Il commence à toucher sa victime. Celle-ci se réveille en sursaut, apeurée. Alerté par les cris, le voisin intervient. Il appréhende l'agresseur présumé et appelle les policiers.

Les enquêteurs apprennent que les deux personnes ont été parents par alliance dans le passé et se côtoient encore. L'auteur des faits réalise quelques travaux de jardinage chez la victime.

Lors de sa garde à vue, l'individu a reconnu les faits. Il a déjà fait l'objet de condamnations pour vols et détention de stupéfiants.
Sa garde à vue a été prolongée dans l'attente d'une expertise psychiatrique. Ce lundi, il devrait être présenté au procureur de la République qui décidera des suites judiciaires de cette affaire.

Rédigé par Amelie David le Dimanche 21 Août 2016 à 18:40 | Lu 10121 fois






1.Posté par Kriss le 21/08/2016 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

y'a quand même un bon nombre de dingues en circulation !!!

2.Posté par Melly le 22/08/2016 08:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il s'agit peut-être de cette coutume ou habitude nommée ... le motoro, non ?
ça m'est arrivé une année dans un grand hôtel de Moorea - et j'ai du demandé à avoir des gardes autour de mon faré plage pour pouvoir passer la nuit ! -
nous, Frani, on a pas l'habitude de ces façons - il parait que c'est pas grave, il suffirait de dire "non merci" ...

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance