TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Territoriales : Te Hiti Tau Api dénonce le "deux poids, deux mesures" des temps de parole




Enrique "Quito" Braun-Ortega, le leader du parti  "TE HITI TAU API
Enrique "Quito" Braun-Ortega, le leader du parti "TE HITI TAU API
Enrique "Quito" Braun-Ortega, le leader du parti "TE HITI TAU API – Une Nouvelle Ere" nous adresse un communiqué dans lequel il dénonce une particularité polynésienne, pour la distribution des temps de parole lors des diffusions TV et radio, et qui favorise les partis politiques représentés à l'Assemblée de Polynésie française.

COMMUNIQUE :

En Polynésie française, la campagne audiovisuelle du "Service Public" pour les élections territoriales est prévue comme suit :

"Article L414 - Modifié par LOI n°2007-1720 du 7 décembre 2007 - art. 1
I.-En Polynésie française, les antennes de la société nationale chargée du service public de la communication audiovisuelle outre-mer sont mises à la disposition des listes dont la candidature a été régulièrement enregistrée.
II.-Une durée d'émission de trois heures à la télévision et de trois heures à la radio est mise à la disposition des listes présentées par les partis et groupements politiques représentés à l'assemblée de la Polynésie française.
Le Conseil supérieur de l'audiovisuel détermine le temps attribué à chaque liste en fonction de la représentation des partis et groupements politiques à l'assemblée de la Polynésie française. Cette représentation est constatée au vu de la déclaration individuelle de rattachement faite par chaque élu sortant au plus tard deux mois avant la date d'expiration du mandat de l'assemblée de la Polynésie française ou, dans les cas prévus aux articles 157 et 157-1 de la loi organique n° 2004-192 du 27 février 2004 portant statut d'autonomie de la Polynésie française, dans les huit jours qui suivent la publication au Journal officiel du décret prévu à ces articles.
III.-Une durée maximale d'émission de trente minutes à la télévision et de trente minutes à la radio est mise à la disposition des autres listes.
Cette durée est répartie également entre ces listes par le Conseil supérieur de l'audiovisuel, sans qu'une liste ne puisse bénéficier de plus de cinq minutes à la télévision et de cinq minutes à la radio.
…/…"

En Corse, la campagne audiovisuelle du "Service Public" pour les élections à l’Assemblée de Corse est prévue comme suit :
"Article L375
La campagne électorale pour le premier tour de scrutin est ouverte à partir du deuxième lundi qui précède celui-ci. Elle prend fin le samedi précédent le scrutin à minuit.
La campagne électorale pour le second tour commence le lundi suivant le premier tour à midi et s'achève le samedi suivant à minuit.
Les antennes du service public de télévision et de radiodiffusion en Corse sont mises à la disposition des listes dont la candidature a été régulièrement enregistrée, pour une durée totale de trois heures à la télévision et de trois heures à la radio.
Ces durées sont réparties également entre les listes.
Les horaires des émissions et les modalités de leur réalisation sont fixés par le Conseil supérieur de l'audiovisuel."

POURQUOI DEUX POIDS DEUX MESURES… ?

Enrique « Quito » BRAUN-ORTEGA
Président
« TE HITI TAU API – Une Nouvelle Ere »


(fin de citation)

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Vendredi 22 Mars 2013 à 16:46 | Lu 1123 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Enrique "Quito" BRAUN-ORTEGA le 23/03/2013 01:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
Vous noterez que « l’Article L414 du Code Electoral a été modifié par LOI n°2007-1720 du 7 décembre 2007 - art. 1 ».
Le libellé complet de cette loi est : « LOI n° 2007-1720 du 7 décembre 2007 tendant à renforcer la stabilité des institutions et la transparence de la vie politique en Polynésie française. »
Avec la « LOI organique n° 2007-1719 du 7 décembre 2007 tendant à renforcer la stabilité des institutions et la transparence de la vie politique en Polynésie française », elle faisait partie de la « Loi Estrosi » qui a procédé notamment aux modifications du Statut de la PF avant les élections territoriales du 27-01-08 et du 10-02-08.

Nous avons une consultation juridique en cours qui risquerait de prendre du temps.
Dans l’attente d’un éventuel recours contre cette « injustice manifeste », je proposerai à toutes les listes qui n’ont pas de représentants à l’APF, et qui auront été dûment enregistrées à la DRCL, de boycotter le « service public audiovisuel» si les temps de parole attribués à chaque liste n’étaient pas également répartis entre toutes les listes candidates aux élections territoriales.
Parahi, Quito

2.Posté par BigDew le 23/03/2013 06:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quito, je suis un sympathisant de Te hiti tau api. Ne perds pas ton temps avec le non respect des temps de paroles. Tout le monde, y compris l'Etat, sait qu'il n'est pas respecté et rien ne sera fait pour. Concentre toi plutôt à être plus agressif dans les médias et pro-actif dans les interventions télé à l'instar de ton excellente intervention sur Radio 1. Et aussi, envois de bonnes personnes aux différentes interventions!

3.Posté par Enrique "Quito" BRAUN-ORTEGA le 23/03/2013 08:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
(Suite de mon premier commentaire)

Nous avons une consultation juridique en cours qui risquerait de prendre du temps.
Dans l’attente d’un éventuel recours contre cette « injustice manifeste », je proposerai à toutes les listes qui n’ont pas de représentants à l’APF, et qui auront été dûment enregistrées à la DRCL, de boycotter le « service public audiovisuel» si les temps de parole attribués à chaque liste n’étaient pas également répartis entre toutes les listes candidates aux élections territoriales.
Parahi, Quito
PS : Nous avons tous subi les résultats et les effets catastrophiques des élections territoriales de 2008… !

4.Posté par fenua le 23/03/2013 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et on parle de démocratie ici, brider le temps de parole à 5 min les nouveaux partis....
En tout cas ce serait une erreur de boycotter le service public audiovisuel qui permet "d'entrer dans chaque foyer de Polynésie"
C'e serait une bonne chose que"ces services audiovisuels" n'invitent que 3-4 représentants politiques par débats afin de leur donner le temps d'exposer mais surtout de développer leur programme.
Sinon on se retrouve avec la configuration (j'exagère..) d'il y a un an où les candidats ne peuvent parler...qu'1 minute du fait de la profusion des candidatures.

5.Posté par emere cunning le 23/03/2013 15:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

e Bigdew,
tu le veux plus agressif comme lors de son intervention sur Radio 1? Quand il s'est fait passer pour le "sauveur" du Territoire, ou qu'il a menti que Gaston Flosse, son instituteur "distribuait quelques BAFFES" pour lui refaire le portrait au lieu de le remercier, et j'en passe. Quelles bonnes personnes, toi ? Son "chargé de mission" employé au guichet de TNS ne te convient pas? S'il ne tenait qu'à lui ET s'il parlait le tahitien (au lieu de s'entêter comme un mal élevé à parler anglais dans un débat en tahitien) on entendrait que lui. Il est vraiment décevant, ton QBO.

6.Posté par Enrique "Quito" BRAUN-ORTEGA le 23/03/2013 22:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
@ Bigdew n°2, merci pour tes conseils.
@ Emere Cunning(ham) n°5, je te confirme que Monsieur Gaston Flosse (ton père), comme d’autres instituteurs, distribuait quelques baffes comme quelques coups de règle sur les doigts des « mauvais/turbulents » élèves. Mais c’était alors des pratiques tolérées à l’école des frères. En tant qu’instituteur, ton père était plutôt sévère envers les élèves les moins « studieux » par rapport aux autres enseignants… !
Je n’ai jamais reçu de baffes ou d’autres punitions de sa part car j’étais plutôt « bon élève ».
Quant au reste de tes élucubrations…
Parahi, Quito

7.Posté par Manai le 24/03/2013 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le dernier débat sur Polynésie 1re ressemblait plus à "question pour un Champion" où les candidats n'avaient que 40 secondes pour répondre. Et au moment où l'on s'attend le moins, une nouvelle question est posé.
Je suis décu de cette organisation, surtout d'une chaine "professionnelle" métropolitaine.

Ps: QBO, nous ne te voyons pas sur les plateaux TV; alors ne râle pas!

8.Posté par Enrique "Quito" BRAUN-ORTEGA le 24/03/2013 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
@ Manai n°7, Les derniers débats télévisés, notamment ceux de Polynésie 1ère, ne rentraient pas dans le décompte du « temps de parole » officiel.
Cela ne sera plus le cas à partir du dépôt des listes à la DRCL et de l’ouverture de la campagne électorale.
Enfin, si tu ne me vois pas souvent sur les plateaux c’est que je ne suis pas souvent « invité ».
Et lorsque « TE HITI TAU API » est invité, nous avons désigné plusieurs personnes à intervenir au nom de notre mouvement politique, contrairement à d’autres… !
Parahi, Quito

9.Posté par Enrique "Quito" BRAUN-ORTEGA le 24/03/2013 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
@ Manai n°7, Les derniers débats télévisés, notamment ceux de Polynésie 1ère, ne rentraient pas dans le décompte du « temps de parole » officiel.
Cela ne sera plus le cas à partir du dépôt des listes à la DRCL et de l’ouverture de la campagne électorale.
Enfin, si tu ne me vois pas souvent sur les plateaux TV c’est que je ne suis pas souvent « invité ».
Et lorsque « TE HITI TAU API » est invité, nous avons désigné plusieurs personnes à intervenir au nom de notre mouvement politique, contrairement à d’autres… !
Parahi, Quito

10.Posté par emere cunning le 24/03/2013 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas de chance QBO, nous t'avons écouté et tous ri de tes mensonges. Une de ses filles présente confirmait que son père donnait un coup de règle sur les doigts pour chaque leçon non apprise, SEULE pratique tolérée à l'époque, les baffes y étant INTERDITES contrairement à ce que tu affirmes A TORT. Gaston Flosse N'A JAMAIS LEVE LA MAIN SUR QUI QUE CE SOIT, et encore moins baffé ses élèves. Non pas parce que c'était interdit, mais parce que chaque élève comptait à ses yeux, à tel point qu'il donnait jusqu'au soir des cours de rattrapage aux plus faibles, qui décrochaient leur examen. Et tu en étais, bien que "bon élève" qui apprenait toutes ses leçons SANS exception. E QBO, faaea i te faahua ma te faa'ino e te haavare, mea rahi roa te 'ite nei i te parau mau.

11.Posté par emere cunning le 24/03/2013 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

suite à QBO,
Bref ! Quant au reste de MES élucubrations, tu devrais tenir quelques réunions publiques pour écouter ce que "les électeurs" ont à dire de tes interventions en anglais (très mal pris), ou sur le fait que tu ne fasses pas l'effort d'apprendre le tahitien alors que tu es du fenua, et j'en passe. Je n'invente rien, et au fond, je m'en fiche, comme tu n'imagines pas... MIS A PART TES CALOMNIES GRATUITES ET INJUSTES.

12.Posté par Enrique "Quito" BRAUN-ORTEGA le 24/03/2013 20:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
@ Emere Cunning(ham) n° 10 et n°11,
C’est bien que vous ayez tous ri, mais aucune de vous n’était à l’école des frères où seuls les garçons étaient admis. Quelques baffes y étaient quand même distribuées, y compris par Monsieur Gaston Flosse. Je n’ai jamais dit que c’était un mauvais instituteur.
Je dis ce dont je me souviens, et dire la vérité ce n’est pas dire du mal… !
Je parle un tahitien courant, et je me suis déjà expliqué sur le fait que ne parlerai pas en tahitien pour faire de la politique.
Et comme je n’ai pas de « casseroles judicaires », c’est la seule chose qui te reste et que tu pourrais toujours essayer de critiquer… !
Parahi, Quito

13.Posté par BigDew le 25/03/2013 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@emere: Ta mauvaise foi est affligeante! Quito ne s'est jamais présenté en tant que sauveur, contrairement à papy Flosse et ses sbires! Tu devrais écouter l'interview Radio 1, ça te changerait les idées. Quels sont les projets de GF: relancer la commande publique pour les grands chantiers! Et voilà, c'est reparti pour un tour. GF n'a rien compris! Ce n'est pas le BTP qui va relancer l'économie, c'est le secteur primaire et le tourisme! Quant au parler en tahitien, je préfère mille fois mieux un Quito qui parle anglais et ne ment pas qu'un GF qui parlent en tahitien pour dire exactement le contraire de ce qu'il a dit en français. GF devrait savoir qu'on ne fait pas du neuf avec du vieux! Le tahoeraa sera toujours un parti de magouilleurs, de corrompus et de division! A la décharge de GF, GTS et Oscar n'ont pas fait mieux que lui.

14.Posté par Manai le 25/03/2013 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ bigDew

C'est le désespoir qui pousse Emere à parler ainsi !

Voici un verset du magnificat :

"déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les Humbles.
Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides"

15.Posté par Mareva le 27/03/2013 02:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment reconnaître un LOOSER ?

C'est celui qui déploie tout son temps et toute son énergie à parler pour dire qui peut pas parler !...

16.Posté par Politician le 28/03/2013 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En parlon de "BAFF" Gaston Floss n'a pas foutu une "BAFF" a Mr. Edouard Fritch apres avoir perdu les election. Plus ou moin quand Rohritch et company en comancer a quiter le navir Tahoeraa? Enfin pare t'il. Faudrai pose la question a Mr. Fritch?

17.Posté par emere cunning le 28/03/2013 21:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah oui, qui a oublié? C'était sur Radio Tefana. Et ça a fait rire plus d'un.
Qu'est ce qu'ils n'auraient pas tous raconté à l'époque pour diviser Gaston Flosse et Edouard Fritch. ET SURTOUT, le tirer hors du Taho'eraa, pour mieux lui piquer sa place de VP, comme Tevaro vient d'essayer à nouveau, en douce (pour rester polie) of course. Des méthodes qui laissent présager de ce que sera notre quotidien avec ces lascars au pouvoir "que cé moi le plu bô pa'i".

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki