Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Terrains militaires : deux comités pour suivre les projets



Les deux parcelles disposant de logements (cité Grand de Pirae et cité Mariani de Taiarapu Est) seront proposées au Pays pour être remises à un opérateur de logement social car le logement n'est pas une compétence qui peut être déléguée aux communes.
Les deux parcelles disposant de logements (cité Grand de Pirae et cité Mariani de Taiarapu Est) seront proposées au Pays pour être remises à un opérateur de logement social car le logement n'est pas une compétence qui peut être déléguée aux communes.
PAPEETE, le 18 janvier 2016. Un comité de pilotage et un comité technique seront mis en place pour lancer et suivre les projets dans les six communes qui vont pouvoir profiter de la rétrocession de terrains militaires.

Six communes (Arue, Faa'a, Mahina, Papeete, Pirae et Taiarapu-Est) devraient enfin pouvoir bénéficier bientôt des anciens terrains militaires pour un euro symbolique. Le projet de loi du Pays donnant compétence aux communes en matière d'interventions économiques et d’urbanisme devrait en effet être étudié par les représentants à l'assemblée lors de la prochaine session extraordinaire.

Un contrat de redynamisation de site de défense (CRSD) sera mis en place. Celui-ci prévoit d'être "un outil d'appui structuré d'une durée de quatre ans, reconductible une fois, par un avenant d'un an au maximum", précise l'exposé des motifs du projet de CRSD.

Pour mettre en place ce contrat, deux instances seront créées : le comité de pilotage et le comité technique. Le comité de pilotage sera présidé conjointement par le haut-commissaire et le président du Pays. A leurs côtés, seront présents, des représentants de l'Etat, du Pays et des communes. Le comité de pilotage aura pour mission de "mettre en œuvre le contrat", de "programmer les projets" et de "s'assurer de leur réalisation"

Le comité technique sera lui présidé conjointement par le chef de la subdivision administrative des îles du Vent et le ministre en charge des relations avec les communes. Il sera composé des techniciens représentant les différents partenaires. Il instruira les dossiers de demande de financement déclarés recevables et proposera, le cas échant, leur programmation.

Dans le cadre de ce contrat, l'Etat s'engage à participer à hauteur de 716 millions de Fcfp et de 500 millions de Fcfp pour le Pays. Les communes doivent aussi participer à chaque opération avec des fonds propres. Les projets présentés par les communes (zones économiques, espaces culturels et sportifs, hôtel…) sont assez variés. Les surfaces de terrain qui seront rétrocédées vont de 2 150 m2 pour le centre d'instruction nautique de Tautira à 50 000 m2 pour la zone du GSMA à Mahina.


Rédigé par Mélanie Thomas le Lundi 18 Janvier 2016 à 10:46 | Lu 473 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance