TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Tennis – Heve Kelley : Un titre de champion de Polynésie et puis s’en va


Heve Kelley poursuit un sport-études en Nouvelle Zélande depuis septembre, ce qui lui a permis de passer à la vitesse supérieure. Après de bons résultats en terre kiwi, il était en Polynésie 15 jours afin de participer au championnat de Polynésie. Sans surprise, il a pu conserver pour la deuxième année consécutive son titre de champion, avant de repartir vers de nouvelles aventures.



Hotu, son frère, était là pour féliciter Heve pour son 2e titre de champion
Hotu, son frère, était là pour féliciter Heve pour son 2e titre de champion
Heve Kelley, jeune espoir du tennis polynésien, termine son année au Saint Kentigern Collège, une école renommée en Nouvelle-Zélande au niveau « sports-études » puisque beaucoup d’athlètes de haut niveau comme les joueurs des All Black sont issus de cet établissement. Heve est suivi par Gilles de Gouy, référence du tennis polynésien pendant plus d’une décennie, devenu coach en terre maori. Depuis son entrée au Saint Kentigern Collège, plusieurs opportunités se sont présentées à notre champion.
 
L’enfant de Moorea a participé à des tournois en Nouvelle-Zélande, en Australie. Il a aussi gagné avec son école un tournoi opposant toutes les universités de Auckland. Il a  également été retenu dans l’équipe Pacific Oceania pour participer à la Coupe Davis qui se déroulait en avril dernier à Bahreïn, en 4ème division. L’équipe d’Océanie était composée de joueurs issus des pays insulaires du Pacifique : le Vanuatu, Guam, les îles Cook et la Polynésie française.
 
Heve a été choisi comme numéro un de l’équipe. A l’issue de la compétition, l’équipe océanienne est parvenue à se hisser au niveau supérieur, la troisième division. Pour la prochaine édition, le team Oceania se rendra en Iran pour une nouvelle aventure en Coupe Davis.

Heve avec son père Hiro
Heve avec son père Hiro
En attendant, « le Moorea Boy » était sur le fenua pour 15 jours pour se ressourcer auprès de sa famille et pour participer ce week end au championnat de Polynésie. Il a ainsi pu remporter ce titre de champion pour la seconde fois consécutive, sans difficulté particulière.
 
Ce titre de champion est important  pour notre Ambassadeur Air Tahiti Nui car cela fait justement partie des critères de sélection pour obtenir le soutien de la compagnie au Tiare, mais pas seulement. Selon son père Hiro « Il voudrait gagner ce titre autant de fois que possible afin d’établir un record. »
 
Le projet de Heve Kelley, après la Nouvelle Zélande, c’est de tenter d’intégrer une université américaine, toujours en sport-études, avec une bourse. Son rêve, et celui de son père qui rappelons-le fut champion de tennis en Polynésie dans les années 90, est d’être le premier joueur polynésien à obtenir des points à l’ATP, l’association des tennismen professionnels.
 
En janvier 2016, Heve Kelley fit partie des 18 nominés lors du concours Tahiti Infos ATN Challenger récompensant les meilleurs athlètes polynésiens à travers leurs performances et leur personnalité. Heve kelley est jeune et possède un gabarit idéal pour le tennis grâce à sa grande taille, il est promis à un bel avenir sportif. Sport Tahiti & SB

Heve Kelley est champion de Polynésie pour la 2e fois d'affilée
Heve Kelley est champion de Polynésie pour la 2e fois d'affilée
Rencontre avec l’ambassadeur Air Tahiti Nui du Tennis, Heve Kelley :
 
Comment tu te sens pour la prochaine coupe Davis ?
 
« Pour l’instant, je suis hyper en forme et puis après il faudra que je continue à être motivé car à mon retour en Nouvelle–Zélande, je serai en examen et il faudra que je continue à m’entraîner dur. Mais c’est vrai que pour l’instant, l’objectif principal est de gagner cette coupe Davis en troisième division. »
 
Quel est ton objectif principal ?
 
« J’essaye d’avoir une bourse pour entrer dans les universités de Tennis aux Etats Unis. Si j’y arrive, on va dire que ce sera déjà une étape vers le rêve (rire). »
 
Un message pour les jeunes qui voudraient suivre ton parcours ?
 
« Il faut «haapa’ari » le mental (rire). Il y a des fois où je jouais tellement que j’arrivais à saturation. C’est à ce moment qu’il faut s’accrocher et persévérer. »
 
Qu’est qui te donne la force de t’accrocher ?
 
« Le rêve de devenir pro. »
 
Des remerciements ?
 
« Je remercie ma famille, ma copine, mes amis, mon coach Gilles, Nico aussi qui m’entraine souvent quand je reviens au fenua et surtout mon père qui est toujours là pour m’aider. Je remercie aussi mes sponsors Air Tahiti Nui, Olympian’s Sports et Vodafone. »

Rédigé par Sport Tahiti & SB le Lundi 2 Mai 2016 à 09:17 | Lu 1138 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki