Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Teiki & Moetai : une épopée marquisienne célébrant la force de l’amour face à l’art de la guerre



Teiki & Moetai : une épopée marquisienne célébrant la force de l’amour face à l’art de la guerre
PAPEETE, le 31 août 2016 - Dans un album jeunesse haut en couleurs, l’auteur Patrick Chastel nous plonge dans une aventure pleine de rebondissements, dans un cadre historique traditionnel, entre guerre de clans et quête amoureuse.

Teiki, jeune chef d’une vallée de Hiva Oa vit heureux au milieu de son peuple. Mais il tombe dans une embuscade tendue par une autre tribu rivale de l’île de Ua Pou, qui le fait prisonnier. Le conseil des sages ne sait comment réagir sans risquer la mort de leur chef bien-aimé. Ils sont alors contraints de ravitailler sans cesse la tribu vainqueur sans pour autant trouver d’issue à cet asservissement déloyal. Moetai, la jolie compagne de Teiki, va demander l’aide de la vieille prêtresse Tahiatini. Celle-ci saura indiquer à la jeune femme comment se métamorphoser pour porter secours à son grand amour. Dans un décor encore vierge de toute présence étrangère, le conte est sublimé par le biais des quatre éléments que sont l’eau, la terre, le feu et l’air, pour ainsi inspirer l’imaginaire des jeunes enfants de 5 à 8 ans.

L’amour comme rempart à la guerre


Face à la déconvenue subie par sa propre communauté, Moetai, armée de tout son courage, décide de rendre visite à une prêtresse retirée dans la vallée voisine de Tanaeka, afin qu’elle trouve une solution. C’est par un message mystérieux que Tahiatini lui porte secours : "Je peux t’aider mais sache que tu ne pourras le sauver que si votre amour est assez fort et réciproque." Un ultime défi se dresse alors entre les deux tourtereaux : prouver leur amour véritable et indéfectible. À travers ce défi, ce conte parle de la fidélité porté par les protagonistes envers leur Fenua, leur peuple, leur âme sœur, et profile un duo aussi fort que celui d’Ulysse et Pénélope.

"On raconte, depuis, que les dauphins qui viennent s’échouer sur une plage ne sont que des amoureux à la recherche de leur amour perdu." Le message de cette très belle histoire marquisienne est simple mais efficace : l’espoir, le courage, la persévérance et l’amour sincère triomphent toujours.

L’art de la guerre aux Marquises

Originellement, d’après les premiers missionnaires, les guerres endémiques et féroces étaient l’un des traits culturels caractéristiques des tribus des îles Marquises. Teiki & Moetai fait partie de ces contes qui véhiculent l’attachement des Marquisiens pour leur terre, la nature et leurs us et coutumes. Cet ouvrage destiné à un jeune public est idéal pour qui souhaite plonger ses enfants dans la culture marquisienne, et a fortiori l’art de la guerre. Tout y est évoqué : le rôle d’un chef, des guerriers, des guetteurs, de leur tahu’a (grand prêtre), et du hakaiki toa (chef de guerre).

Ce conte pour enfant convient ainsi à de jeunes lecteurs pour leur faire découvrir cet univers tourné vers les éléments naturels et les traditions du ‘fenua enata’, la terre des hommes marquisiens.

AU VENT DES ILES

« Raconteurs d’histoires » : une aventure à quatre mains par amour des îles Marquises

Après une quinzaine d’années passées aux Iles Marquises où il était enseignant, Patrick Chastel est désormais à la retraite et se consacre pleinement à l’écriture. Passionné par l’histoire et la culture polynésienne, sa bibliographie est riche de nombreux ouvrages, notamment le recueil de nouvelles Le sourire du Tiki (Ed. Au vent des îles, 2001) ou encore Te fenua enata, La terre des hommes, Chroniques des îles Marquises (Ed. Au vent des îles, 2003). Il a également produit de nombreux albums et romans jeunesse, dont Le Marae du grand banian (Au vent des îles, 2009).

Teiki & Moetai est adroitement illustré par Catherine Chavaillon, dont les aquarelles font la part belle à l’exaltation de la Nature et du patrimoine traditionnel marquisien : pû, tapa, fare, va’a, casse-tête, pilon, lances en bois, tatouages. Chaque événement du récit est l’occasion de représenter des détails de scènes quotidiennes, telles que les porteurs de fruits, le pétrissage de l’arbre à pain et la fermentation du popoi, le ahima’a, ou encore la navigation des pirogues doubles traditionnelles. La collaboration entre l’auteur et l’illustratrice s’étend à de nombreux autres titres, notamment La légende de Hai Puka (Ed. des Mers Australes, 2001), Voyage au pays des oiseaux Kula (Ed. Le Motu, 2014) ou encore Le sourire du Tiki (Ed. Au vent des îles, 2001).


Rédigé par Au Vent des îles le Mardi 30 Août 2016 à 09:44 | Lu 1487 fois






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 11:10 La plage de Tiahura s'ouvre au public

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance