Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Te Ta’i Mauriuri, premier concours de "bringue"



PAPEETE, le 18 avril 2016 - Organisé par la commune de Faa’a, ce concours est l’occasion de rappeler à la jeunesse et la population polynésienne que "les groupes traditionnels sont plus mélodieux que les mixes de sons électroniques". Le concours est ouvert à tous et promet 100 000 Fcfp aux musiciens et chanteurs qui arriveront en tête.

"Les boum box, ces boîtes à bruits bouleversent la tranquillité de nos vallées", assure Oscar Temaru, tavana de Faa’a. Il poursuit : "Je me rappelle avoir roulé un jour et avoir entendu ces boîtes tout au long de la route sur la côte est. J’ai soulevé le problème à l’assemblée et assuré au ministre de la Culture que je ferais quelque chose. C’est dans ce contexte que nous organisons le Te Ta’i Mauriuri".

Te Ta’i Mauriuri i Faa’a doit "démontrer à la jeunesse et la population polynésienne qu’un son de guitare accompagné d’un ukulele, de kamaka ou encore de bas tura, soutenu par quelques cuillères, est plus mélodieux qu’un mixe de sons électroniques qui peuvent être agressifs et nuisibles pour la santé" annonce la commune de Faa’a.

L’objectif, d’après les organisateurs est double : déceler les meilleurs musiciens de Ta’i Mauriuri du fenua et remplacer petit à petit le mot bringue par T’ai Mauriuri. Le concours est ouvert à tous, habitants ou non de Faa’a. "Les musiciens des îles peuvent nous envoyer des vidéos pour passer les présélections", précise à ce propos Linda Barff, conseillère municipale chargée de la culture.

Guitare, ukulele, bass tura, kamaka et cuillère


Pour participer les groupes doivent être se présenter avec cinq musiciens qui joueront chacun un instrument différent : guitare, ukulele, bass tura, kamaka et cuillères. Ils doivent composer deux morceaux, une chanson sur le thème du Te ta’i Mauriuri et une chanson au choix. Ils auront dix minutes pour présenter leurs créations, vêtus d’un pareu local et d’une couronne de tête.

George Bonnet, le président du jury, indique qu’il sera vigilant sur la créativité des artistes. "Ce qui compte c’est l’écriture de la musique, du texte et des arrangements". Un seul groupe sera retenu à l’issue du concours. Il pourra se partager la somme de 100 00 Fcfp.

Les sélections auront lieu au fare artisanal de la mairie les 16 et 17 juin, elles seront retransmises en partie en direct sur Polynésie 1ère radio. La grande finale aura lieu le 18 juin, à Outuaraea. Roberto Teriitehau se chargera d’animer avec les quartiers la fin de soirée de ce 18 juin.

Oscar Temaru conclut qu’avec cette manifestation il "n’est pas contre le boum boum". Il veut simplement rappeler : "nous avons notre musique, mélodieuse, traditionnelle et qui ne couvre pas tous les bruits lorsqu’on la joue".

Pratique

Les inscriptions sont ouvertes, elles durent jusqu’au 15 mai.
Présélection à partir du 23 mai au fare artisanal de la mairie.
Finale le samedi 18 juin à Outuaraea à partir de 18 heures.
Tél. : 40 80 09 60, demandez le poste 612
Facebook : Ville de Faa’a



Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 18 Avril 2016 à 11:49 | Lu 1057 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance