Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Tamaa Tahiti, le site qui trouve ton snack, ta roulotte, ton restaurant



Viniura Teinaore, le concepteur du site Tamaa Tahiti.
Viniura Teinaore, le concepteur du site Tamaa Tahiti.
PAPEETE, 7 septembre 2016 - L’informaticien Viniura Teinaore a conçu un site internet qui permet de trouver un snack, une roulotte, un restaurant en fonction de quatre critères : le nom, la commune, la spécialité et les plats principaux servis dans l’établissement. Une idée qui répond en premier lieu aux questions de son concepteur.

Le site internet de Viniura Teinaore s’appelle Tamaa Tahiti. Il est en développement depuis un an. Depuis quelques mois, il s’emplit d’adresses de snacks, roulottes, restaurants. Les responsables des établissements de restauration de Tahiti renseignent des fiches de présentation : localisation, cuisine, horaires d’ouverture, mode de paiement, photographies…

Les internautes peuvent, quant à eux, avoir accès gratuitement aux informations listées en fonction de quatre critères : le nom, la commune, la spécialité et les plats. "Pas tous les plats, les cartes complètes ne sont pas décrites, ça serait trop long. Sont affichés les plats principaux", précise Viniura Teinaore. C’est une première sur le territoire.

Cette initiative répond d’abord à une question que s’est posée le concepteur du site internet. "Un jour, se souvient-il, j’étais à Faa’a, une commune que je ne connais pas. Je suis de Paea. Je cherchais un endroit où manger et ne savais pas où aller". L’idée était née. Cette initiative est aussi, d’après le concepteur, un moyen de faire changer les habitudes. "Souvent on va manger dans telle ou telle roulotte seulement parce qu’on la connaît. Avec Tamaa Tahiti, on découvre d’autres lieux, on sait à l’avance ce que l’on va y trouver et comment s’y rendre".

Viniura Teinaore est informaticien. Il a obtenu une licence à l’université de Polynésie française en 2007. Une fois diplômé, il ne se sentait pas "prêt pour entrer dans la vie professionnelle". Il est parti en Nouvelle-Zélande apprendre l’anglais pendant une année. De retour au fenua, il a travaillé à l’OPT et à l’OSB avant de démissionner. "J’ai découvert le marketing de réseau, rencontré des personnes qui avaient le goût de la liberté financière, qui travaillaient pour eux et qui réussissaient. Je me suis dit pourquoi pas moi. J’ai ouvert ma patente et proposé mes services".

40, c’est le nombre d’établissements recensés actuellement

En parallèle, il s’est occupé de la mise en œuvre de son site. "Je faisais ça en plus de mes travaux informatiques, sur mon temps libre. Il m’a fallu plus d’un an pour le créer". En 2015, il a mis en ligne une version en cours de développement. "Je suis allé à la rencontre des restaurateurs pour présenter mon projet. Il a connu un succès que je n’attendais pas auprès des professionnels".

La première version de Tamaa-tahiti comprenait en plus des quatre critères de recherche, une partie "commentaires". Mais les restaurateurs se sont montrés réticents. "Ils m’ont dit voir passer des remarques parfois très désagréables de personnes qui n’ont jamais mis les pieds chez eux". La partie commentaires a été supprimée. "Je réfléchis maintenant à un système d’étoiles pour compléter les fiches et enrichir le site".

Actuellement une quarantaine d’établissements sont déjà inscrits. "J’ai commencé par sillonner Papeete. Je suis désormais sur la zone fin de Punaauia/Paea. Je vais bientôt aller à la Presqu’île". Les fiches d’une vingtaine d’établissements supplémentaires sont en attente de validation. "Je veux terminer le recensement sur l’île de Tahiti, ensuite j’irai à Moorea".

Pour l’instant Viniura Teinaore n’envisage pas l’ajout d’autres critères. À moins qu’il ne reçoive des demandes pertinentes et pressantes des internautes et des restaurateurs. "J’ai déjà eu plusieurs requêtes relatives à la vitesse du service. Il se peut que je l’intègre". Une page Facebook est également ouverte.

Rédigé par Delphine Barrais le Mercredi 7 Septembre 2016 à 09:46 | Lu 9879 fois






1.Posté par Toto le 07/09/2016 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'aime bien l'idée mais faire en wordpress çà fait pas très top et le design reste encore à travailler pour pouvoir être un site en production (il y a de l'anglais par si par là vu que c'est du wordpress par derrière) mais sinon bonne continuation! bravo

2.Posté par yenamarre! le 07/09/2016 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Super de voir des jeunes comme lui voler de ses propres ailes et en vouloir !!!!!

Il aurait très bien pu rester tranquille a l'OPT ou OSB !

Continue mon gars, tu le mérite !!!!!!

3.Posté par Matt le 07/09/2016 20:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Trop geniale mec ! Vas y fonce !

4.Posté par Alex le 08/09/2016 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Super ! beau projet , à quand une appli android / IOS ? Bonne continuation!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance