Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Tahiti Pearl Regatta : 185 régatiers dans la course



Photo : Bertrand Duquenne
Photo : Bertrand Duquenne
Le départ de la 14e Tahiti Pearl Regatta a été donné jeudi matin, devant le port d'Uturoa à Raiatea. 185 régatiers ont pris la mer en direction de Huahine, pour la première des cinq étapes de la compétition. Après 3h57' de traversée sous un grand soleil et 15 noeuds de vent, ce sont les équipages de Trésors de Tahiti (Multicoques), Quille 2 Joie (Monocoques 2) et Lipton Ice Tea (Monocoques 1) qui sont arrivés en tête dans la passe de Fitii à Huahine.
 
Après deux jours de préparatifs sur le Village de la course, qui avait pris ses quartiers sur le parvis du marché d'Uturoa, les 38 équipages de la Tahiti Pearl Regatta ont levé l'ancre jeudi matin peu avant 9h, prêts à s'élancer sur le parcours de la première étape.
Premier objectif pour les marins engagés : passer la ligne de départ  en tête devant le port de la ville, pour grapiller quelques précieuses secondes sur les concurrents avant de rejoindre la passe Teavapiti. A ce jeu subtile, où la première erreur de manoeuvre peut vite être sanctionnée d'une pénalité, ou pire, d'un accrochage avec un autre bateau, ce sont les voiliers Quille de Joie (Monocoque 1) qui ont le mieux tiré leur épingle du jeu. 
Les jeunes espoirs Polynésiens en tête

Une fois la passe Teavapiti passée, les équipages se sont retrouvé confrontés à un nouveau dilemne : mettre le cap au nord, pour chercher un vent plus soutenu à mi-parcours avant de redescendre vers Huahine, tirer des bords pour rester sur la trajectoire la plus courte entre les deux îles ou tirer vers le sud pour profiter d'une houle plus clémente. 
La seconde tactique s'est révélée payante pour Trésors de Tahiti (Multicoques), skippé par Teiva Véronique, qui a passé la ligne d'arrivée dans la passe de Fitii à Huahine largement en tête. Cette première victoire est un signe encourageant pour l'équipage de jeunes espoirs Polynésiens, qui participe à la Tahiti Pearl Regatta dans le cadre de son entraînement pour le Tour de France à la Voile en juillet prochain.

 

Course écourtée pour les derniers équipages

L'équipage de Trésors de Tahiti. Photo : Bertrand Duquenne.
L'équipage de Trésors de Tahiti. Photo : Bertrand Duquenne.
En catégorie Monocoques 2, Quille 2  Joie s'impose en tête du classement en temps réel, après un très beau parcours à tirer des bords au plus près de la route. Le troisième équipage à passer la ligne d'arrivée est Lipton Ice Tea, qui avait opté pour une route au nord avant de rejoindre un itinéraire plus médian.

Si de nombreux bateaux ont réussi à boucler le parcours derrière ces deux challengers, d'autres ont du renoncer à l'étape, faute d'assez vent sur le dernier tronçon pour terminer avant la fermeture de ligne d'arrivée à 17h30.

Les classements en temps compensés se révèlent différents des arrivées dans la passe de Fitii, une fois les handicaps calculés et les réclamations étudiées par le Jury de course. En Monocoques division 1, on retrouve sur le podium de cette première étape Raiatea Yacht, suivi d'Arearea Banque de Polynésie et Team Lipton Ice Tea. En Monocoques division 2, Quille 2 Joie confirme son classement en tête, suivi par Allianz et Poenui. En Multicoques, on retrouve Trésors de Tahiti en tête, suivi de Nusa Dua pour Pearl Romance et Sail Tahiti 1. En Cruising, c'est l'équipage du Yacht Club de Tahiti, Gavrinis, qui tient la corde, suivi par Alidade et Altaïr. Du côté des pirogues à voiles, Tohora Iti de Tamatoa Cowan arrive à se classer sur cette première étape.

 
Dans l'après-midi, les régatiers ont été accueillis sur la place du village de Fare pour des duels de sport traditionnel. Le soir venu, une soirée fleurie à l'ambiance locale attendait les participants, qui ont joué le jeu en défilant tout de fleurs vêtus. Une pause bienvenue pour les sportifs, qui reprendront la course ce vendredi matin, avec encore quatre étapes à avaler à Huahine et Taha'a.

Tous les résultats sont consultables sur le nouveau site internet de la Tahiti Pearl Regatta : www.tahitipearlregatta.com


Moorea Va'a Ta'ie : trois pirogues à voiles sur la ligne de départ

Photo : Bertrand Duquenne
Photo : Bertrand Duquenne
Trois pirogues à voile traditionnelles de Huahine et Taha'a participent pour la première fois à la Tahiti Pearl Regatta. A bord, on retrouve de jeunes équipages entraînés par Yves Helloury, qui, sous la houlette de l'association Moorea Va'a Tai'e, souhaite faire revivre la pratique de la pirogue à voiles  dans les îles sous-le-Vent. Ses jeunes se sont entraînés depuis janvier pour être prêts à relever le défi de la régate, un sacré challenge sportif pour ces rameurs.

Tahiti Pearl Regatta, mode d'emploi

La TPR est ouverte à tout type de bateaux à voile : aussi bien les speedfeet, les Weta 44 ou les Pulse, sortes de petits bolides de course que les gros voiliers habitables, les bateaux de course, les catamarans et les pirogues à voiles. 
 
Pour départager tous ces inscrits, le comité de course divise la flotte en plusieurs catégories, selon la jauge des bateaux engagés.
Cette année, les participants sont répartis en 4 catégories : 
  • Monocoques 1, qui réunit les voiliers les plus rapides, 
  • Monocoques 2, composée de voiliers plus imposants et moins taillés pour la vitesse,
  • Multicoques, qui réunit les catamarans et les trimarans de toute taille,
  • Cruising, pour les bateaux sans jauge de course.
  • Pirogues, pour les pirogues à voiles
Les départs de chaque catégorie sont donnés avec quelques minutes d'intervalle, pour éviter les accidents. Les classements sont également distincts et des trophées récompensent les podiums de chaque flotte.  Cette année, le Grand Prix, un voyage pour quatre dans le sud de la France en septembre pour aller participer aux Voiles de Saint-Tropez, sera décerné au gagnant de la catégorie Monocoques 2.

Sous le feu des projecteurs

Plusieurs journalistes et photographes internationaux ont fait le déplacement jusqu'en Polynésie française pour venir suivre la Tahiti Pearl Regatta. Parmi eux, une journaliste du magazine français Voiles et Voilers, un journaliste japonais de Kazi Magazine et une équipe de télévision d'Amaury Sport Organisation venue réaliser un documentaire de 26 minutes sur l'événement.
Photo : Bertrand Duquenne.
Photo : Bertrand Duquenne.

Rédigé par RB le Jeudi 25 Mai 2017 à 19:01 | Lu 2252 fois






1.Posté par K. Tetuanui le 26/05/2017 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'y a pas de fumée sans feu dirai un syndicaliste pompier !
— "Oh oui ! j'adore les pompiers" dit sa femme entre deux coups de téléphones
— "L'avenir du tourisme de la Polynésie est la voile !" lâche un opportuniste, subventionnée en interne,
et qui a du faire des études de lettres et pas de maths : 185 c'est court sur patte pour la relance, non ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Sports | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017