TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Tahiti Nui Marathon : Une victoire néo zélandaise sous le soleil




Top départ!
Top départ!
Tiarei, le Samedi 3 novembre 2012. La première édition du Tahiti Nui Marathon a réuni 292 hommes et femmes classés pour le semi marathon et 216 pour le relais. L’association Tahiti Nui Manihini peut se satisfaire d'avoir organisé un Bel évènement. Le Temps minimum de la course a été 1H11, le temps maximum 3H14.
Les participants se sont réunis à 6H00 au trou du souffleur pour une cérémonie d’ouverture en présence du Président du Pays Oscar Temaru. Le départ a été donné au niveau de la butte de Nivee à Tiarei.

Le président du Pays a symboliquement arboré le dossard N° 20, le Ministre Tauhiti Nena a participé à la course terminant le parcours en 2H40. Des hommes et femmes de tous âges ont participé à cet événement sportif.Les coureurs inscrits en "relais" pouvaient se relayer pour parcourir les 21 km. L’arrivée était située dans les jardins de Paofai à Papeete.
La circulation n’a pas été bloquée pour l’occasion, mais le parcours a été balisé pour que la course puisse avoir lieu dans de bonnes conditions. Quelques athlètes internationaux ont fait le déplacement comme par exemple Aaron Pulford(NZ), Uchino Masataka (Japon) ou Lisa Robertson (NZ).
Une dotation financière de 500 000 fcp pour les hommes et 500 000 fcp pour les femmes était prévue. Certains athlètes ayant participé récemment à la Trans-tahitienne étaient présents et ont pu renforcer les rangs des internationaux.

Les visiteurs ont d’ailleurs brillé puisque c’est le néozélandais Aaron Pulford qui s’est imposé devant Grégory Rouault (vainqueur de la Trans-tahitienne) et Uchino Masataka. Chez les femmes c’est la néozélandaise Lisa Robertson qui gagne devant la championne de France vétéran Marie Pierre Hoffmann.
Le premier coureur tahitien est Gorges Richmond qui termine 5ème derrière Tony Moulai.

Des contrôles anti dopage ont été effectués. Certains athlètes locaux comme étrangers sont arrivés épuisés, écrasés par la lourde chaleur ce jour-là.

Erwan Villemaine, un des acteurs de la Trans-tahitienne arrive 7ème s'exprime au micro de Tahiti Infos :
« Très très très dur, on a discuté quelques uns des arrivants, cela a été une course très dure par rapport à la chaleur, un départ un peu trop tardif mais une fois que la course est lancée, il faut y aller et on s’est donné à fond. Pas mal de défaillances chez les filles, chez les garçons, sur un parcours comme ça, chaleur plus difficulté, 1H10 c’est un bon temps »
« Très bon public, les gens applaudissaient. Après la trans-tahitienne, où on a été reçus comme des rois, on s’était dit qu’on voulait être présents pour montrer ce qu’était le sport de haut niveau, on repart ce soir avec plein de souvenirs dans la tête. »

René Sabatier du club VSOB se confie à Tahiti Infos :
« C’est une belle initiative, cela permet de montrer ce sport aux gens, on est très heureux d’avoir pu amener quelques internationaux sur cette belle course. Je leur tire mon chapeau d’avoir pu enchaîner les championnats du monde, la trans-tahitienne, l’aquathlon et le semi marathon. »
« Faire connaître notre pays, on est dans la même démarche. Faire venir des gens qui vont apprécier nos coutumes, le pays et qui ensuite en rentrant deviendront des ambassadeurs et d’année en année le nombre de gens vont augmenter sur ces courses là. »
« Partir avant que le soleil ne soit trop chaud cela peut être un plus, il faut penser au derniers qui eux vont mettre 3H pour faire la distance et qui vont donc arriver sous un soleil très chaud. »
Grégory Rouault arrive 2ème et accepte également une interview après avoir récupéré un peu :
« Très très belle course, je suis parti un peu tranquille, je voulais m’économiser pendant la première partie, j’ai accéléré vers le 7-8ème km, j’ai été tranquille dans la bosse pour ne pas faire monter les pulsations et monter en chaleur trop vite, après j’ai accéléré à nouveau dans la descente, je suis revenu sur le néozélandais vers le 13ème km environ, on a fait un bout de chemin ensemble mais il est reparti au moment ou moi je commençais à accuser un peu le coup musculairement. »
« Il fallait gérer la chaleur, l’humidité mais je n’ai aucun regret. Les vacances sont méritées. Profiter un maximum des ces îles, absorber au maximum, on voudrait que cela ne s’arrête pas. On espère revenir très prochainement. »
« Techniquement, il faut être très prudent ici, sur un semi normal je tourne à 2-3 minutes de moins au 10ème km. Le corps monte en chaleur tellement vite, avec une allure moyenne les pulsations montent, donc il faut être très prudent pendant les deux premiers tiers de la course et se lâcher un peu si possible après. »

Georges Richmond le premier coureurlocal termine 5ème, à 10 secondes seulement derrière Tony Moulai :
« J’ai essayé de tenir le train avec les étrangers mais après 7 km mes jambes n’ont pas suivi. J’ai maintenu mon rythme, j’ai essayé de garder en point de mire Tony Moulai. Gros coup de chaleur, j’étais grippé la semaine dernière. Bonne organisation, pour l’année prochaine il faudrait avancer d’une heure le départ. »
« Content de participer, un grand merci à toute la population au bord de la route pour ses encouragements, toutes les manifestations c’était super. Merci aussi à mes sponsors fidèles et à la prochaine course. »

Les résultats

Article, ITW, Photos : SB / Tahiti-Infos




Rédigé par SB le Dimanche 4 Novembre 2012 à 06:54 | Lu 1837 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki