TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Taekwondo : le point avec Remuera Tinirau, à dix jours du Tournoi de Paris




Jeudi 12 décembre 2013. Nous avons pu entrer en contact avec Remuera Tinirau qui se trouve actuellement à Montpellier, en France métropolitaine. Remuera s’est inscrit au Tournoi de Paris pour participer à cette compétition internationale en catégorie – de 80 kg.

Remuera est actuellement en formation DEJEPS en France, en vue d’obtenir un diplôme d’état d’éducateur sportif. En parallèle, il participe à des compétitions de taekwondo avec de bons résultats à la clé, notamment avec une médaille d’or à l’Open de Madrid en Espagne en juin 2013, une excellente performance pour le tahitien.

Il est également entraîneur pour son club ‘Montpellier Agglomération Taekwondo’ et il a accompagné le week end dernier plusieurs compétiteurs à l’Open International des Bouches du Rhône, une compétition cadet-minimes. Deux de ses poulains ont fait de bons résultats : Hiro Tixier ramène une médaille de bronze espoirs en – de 54 kg et Temehau Doom une médaille d’argent en espoir – de 80 kg.

Il revient d’une compétition en Russie et après le Tournoi de Paris, il partira pour l’Allemagne pour un stage de combats.

Remuera au micro de Tahiti Infos :

« En Russie, j’ai perdu en quart de finale de justesse contre un portugais favori de la catégorie et double champion d’Europe en sénior. Sur le tirage, je n’ai pas eu de chance de tomber contre lui en quarts. Il a gagné en finale par la suite. Avec ces compétitions, je me prépare pour les championnats de France Elite qui sont en février. »

« Ma prochaine compétition est le Tournoi de Paris, une des compétitions les plus importantes au niveau international. Ma catégorie est celle des – de 74 kg mais dans certaines compétitions ce sont les catégories olympiques qui existent, comme pour le Tournoi International de Paris, il n’y a pas ma catégorie alors je me retrouve en – de 80 kg. »

« En Russie, c’était spécial, on aurait dit un pays en guerre, il n’y a pas de confort. Ils mangent peu et pour eux c’est normal, c’est peut être pour ça qu’ils sont forts. Moi je suis habitué à manger comme à Tahiti où on mange beaucoup. Mais en France, c’est rare de manger gras, je dois donc juste baisser les quantités pour gérer mon poids, ce n’est pas toujours facile mais cela reste plus facile qu’à Tahiti ! »

« En janvier prochain, je commence le diplôme d’état entre Aix en Provence et Montpellier, tout en continuant à m’entraîner. »

« Anne Caroline Graffe avec sa médaille olympique est un exemple, bien sûr. Mais chez les hommes le fonctionnement n’est pas vraiment pareil. Les françaises sont classées parmi les meilleures au monde, alors que chez les hommes ce n’est pas le cas, il n’y a qu’un seul médaillé mondial. C’est très difficile côté garçon de faire des résultats. Mais c’est sûr que cela nous pousse à essayer de réussir comme elle, elle est une fierté pour le fenua. » SB

Rédigé par SB le Jeudi 12 Décembre 2013 à 16:18 | Lu 946 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki