TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf international - Sunset Pro : Une première victoire WSL pour Keoni Yan


Keoni Yan est un surfeur de 20 ans plutôt discret qui s’est exilé depuis deux ans, se partageant entre Hawai’i et la Californie. Il n’en reste pas moins un des meilleurs espoirs du surf tahitien à l’international, avec Mihimana Braye et Mateia Hiquily. Il vient de remporter sa première victoire en WSL ce qui le place en tête du classement WQS.



Keoni a su battre les Hawaiiens chez eux, ici le redoutable Patrick Gudauskas
Keoni a su battre les Hawaiiens chez eux, ici le redoutable Patrick Gudauskas
HAWAI’I, le 25 janvier 2016. Keoni Yan apparaît sur le site de la WSL avec les trois lettres HAW pour Hawai’i mais ne vous y fiez pas, Keoni  est bien un surfeur tahitien. Il a grandi à Tahiti et a fait ses premières armes dans la discipline en bataillant avec les Mateia Hiquily, Mihimana Braye, Ariihoe Tefaafana, O’Neil Massin qui espèrent tout comme lui prendre la relève de Michel Bourez dans le WCT.
 
Ce garçon extrêmement discret au style de surf radical excelle en backside comme en front side. Il est ‘regular’, c’est à dire qu’il surfe dos à la vague à Teahupo’o. Il s’est fait remarquer dès 16 ans en arrivant 3e au Rangi Pro Junior en 2012. Aujourd’hui, il a la vingtaine et il représente un des meilleurs espoirs du surf tahitien.
 
Depuis déjà deux ans environ, il a choisi de s’exporter pour ‘être plus près des sponsors, dans un milieu où le surf professionnel est plus développé’ nous avait-il confié. En hiver, il est à Hawai’i, en été en Californie pour pouvoir se déplacer plus facilement. Il a été moins suivi médiatiquement au niveau local que Mateia Hiquily, Mihimana Braye ou Ariihoe Tefaafana. Sa détermination et son talent forcent l’admiration.
 
Il se permet de frapper un grand coup en remportant une des première compétitions 2016 des World Qualifying Series (WQS 1000), ce qui le place tout simplement à la première place du classement donc virtuellement qualifiable pour le Top 34 WCT en 2017. Les compétitions à venir sont nombreuses, son objectif ? Etre dans le Top 100 à l’issue de la saison pour pouvoir participer aux Prime Events l’année suivante, les compétitions les plus cotées du WQS.
 
Lors de cette compétition, il élimine dans leur fief des pointures du surf hawaiien comme Makua Rothman ou Patrick Gudauskas, dans un des spots les plus réputés au monde : Sunset Beach. Tereva David a pu se hisser jusqu’au round 3. Mihimana Braye quand à lui a pu se hisser jusqu’en finale du Seat Pro en Israël, une compétition WQS 1500, un excellent résultat sur lequel nous reviendront ultérieurement.

Keoni Yan, un des meilleurs espoirs du surf tahitien
Keoni Yan, un des meilleurs espoirs du surf tahitien
Keoni Yan en direct de Hawai’i en interview exclusive :
 
Comment s’est déroulée la compétition ?
 
« La compétition s'est déroulée à Sunset Beach, Oahu, Hawaii. Les conditions étaient superbes presque toute la journée et à partir des demi finales le vent a commencé à se lever. La finale a été très calme. J'ai commencé avec 6 points sur ma première vague ce qui m'a beaucoup aidé à la fin car j'avais besoin d'un petit score. »
 
Tes sensations ?
 
« Je me suis senti super bien toute la journée car je savais que j'avais les bonnes planches et l’appui de Ben Wilkinson, une pointure du surf hawaiien. J’ai pris la compétition série par série car toutes les séries étaient difficiles, surtout avec tous ces Hawaiiens qui connaissent cette vague parfaitement mais je savais que si je prenais les bonnes vagues, je pouvais les battre. »
 
Tes objectifs pour 2016 ?
 
« L'an dernier, j'ai fini 161e au classement WQS et cette année mon objectif est de finir dans le top 100 d'ici août car c'est là où se trouve le "cut off" c'est à dire là où ils prennent en compte le classement 2016. Gagner cette première étape ‘WSL Polynesia’ est un bon début pour moi, pour espérer avoir une chance d'obtenir un wildcard pour la Triple Crown en fin d'année, mais il y a encore du chemin a faire. »
 
Tu ne regrettes pas de concourir sous le drapeau hawaiien ?
 
« Je ne regrette pas car tout le monde sait qu’au fond je suis Tahitien. Hier, lorsque j'ai gagné ils ont annoncé au micro que j’étais de Tahiti. Je remercie mes sponsors, ma famille et tout ceux qui m'ont félicité ! Mes sponsors sont Hurley, Pulpo Sunscreen et Teva Surboard. Ils m'aident beaucoup car le matériel est important pour progresser. Je suis content qu’Hawaii et Tahiti soient devenus WSL Polynesia car cela va aider nos jeunes surfeurs tahitiens à avoir une wildcard pour le Tripple Crown. »
 
« Et un grand bravo également à Mihimana Braye pour sa 2eme place en Israël cette nuit
Maururu »

Rédigé par SB le Lundi 25 Janvier 2016 à 15:25 | Lu 547 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki