TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf – World Qualifying Series : Mihimana Braye, le prochain ‘Michel Bourez’ ?


Suite à un dernier bon résultat à Itacaré, au Brésil, Mihimana Braye, 19 ans, se classe 106e dans le circuit WQS. Il rate de peu le Top 100, synonyme de qualification assurée pour les compétition à points du WQS, les ‘Primes’. Le bilan reste positif, sa place lors des championnats du monde Pro junior en fin d’année lui offrira une dernière chance de se qualifier.



Mihimana Braye est actuellement 106e au classement WQS
Mihimana Braye est actuellement 106e au classement WQS
BRESIL, le 1e novembre 2015. Mihimana Braye est un des meilleurs espoirs du surf polynésien. Il a actuellement 19 ans. Il a fait d’excellents résultats cette année, en remportant le Rangi Pro, une compétition Pro Junior organisée par la World Surf League aux Tuamotu, puis le Taapuna Master, la compétition de surf locale prestigieuse.
 
Il est en voyage depuis 5 mois environ, afin de tenter sa chance lors des compétitions qualificatives (WQS) pour le championnat du monde (WCT). Les compétition du WQS appelées ‘prime’ sont celles les plus cotées en termes de ‘prize money’, comme en terme de points qualificatifs pour le championnat WCT.
 
Rappelons que Michel Bourez est dans le WCT pour la 7e année consécutive, s’il fait un bon résultat à Hawaii dans la 11e étape il y restera, dans tous les cas de figure la relève doit être préparée.
 
L’élite du Top 34 est composée d’Australiens, d’Américains et les Brésiliens sont montés en puissance ces dernières années. Les français ultra-marins ne sont pas en reste, les deux grands champions que sont Michel Bourez et Jérémy Florès, tentent de tirer leur épingle du jeu dans un milieu à forte concurrence.
 
Mihimana Braye n’est pas le seul candidat à la relève. Il y a également le jeune Mateia Hiquily, 63e au classement WQS car il a participé aux ‘Primes’ cette année ou encore Keoni Yan, 140e, qui s’est installé à Hawaii. Ariihoe Tefaafana, de la même génération, est actuellement sur Tahiti, il est également très talentueux, tout comme O’Neil Massin, vainqueur de la dernière compétition WQS organisée à Tahiti, le Papara Pro.
 
Mihimana était au Brésil depuis 2 semaines. Il a participé à deux compétitions WQS 6000.  Dans la première, organisée à Florianopolis, il n’a pu passer qu’un seul tour. Par contre, dans la 2e compétition, il a pu passer les 3 premières séries, échouant de peu en 8e de finale.

'Mihiboy' gagné deux compétition majeures en 2015, le Rangi Pro junior et la Taapuna Master
'Mihiboy' gagné deux compétition majeures en 2015, le Rangi Pro junior et la Taapuna Master
Mihimana Braye a pu nous accorder une interview depuis le Brésil :
 
Tu a fais un bon parcours dans cette compétition ?
 
« Oui, mais si j’avais passé cette dernière série, j’aurais sécurisé ma place dans les ‘primes’ de l’année prochaine, en étant dans le Top 100 des meilleurs surfeurs de compétition, pour être considéré comme un surfeur Pro car tu gagnes de l’argent dès la première série dans ces compétitions. Je suis actuellement 106e donc cela va être juste pour les ‘Primes’. »
 
« J’étais 145e avant les étapes du Brésil, grâce à cette perf’, je suis monté au classement. Mon objectif cette année, c’était de me qualifier pour les championnats du monde junior en fin d’année et d’être dans les ‘Primes’ l’année prochaine. Pour les ‘Worlds’ j’ai réussi, pour les ‘Primes’ c’est juste. Il me reste, malgré tout, la possibilité de terminer dans les 5 premiers au championnat du monde junior pour avoir la ‘wildcard pour tous les ‘Primes’ de l’année prochaine, alors on y croit ! »
 
Satisfait de ton évolution cette année ?
 
« Je suis content car j’ai travaillé dur et j’en récolte les résultats. En 2013, j’étais 370e au classement WQS, en 2014 j’étais 220e et en 2015 je suis à la 106e place. Je reste confiant, cela me motive encore plus pour réaliser mon rêve, entrer dans le WCT. Petit à petit, si je continue ainsi, j’espère y être d’ici trois ans, j’ai 19 ans, j’en aurai 22, donc on y croit. »
 
« Je remercie mon coach Kader Touati qui m’en apprend tous les jours ainsi que mon sponsor Tokahi Surf Wear pour l’énorme soutien, pour les voyages et le reste. Je suis fier de représenter la marque partout dans le monde. Merci à Air Tahiti Nui qui m’a fait gagner un billet lors de ma victoire au Rangi Pro. Merci aussi à Blast Tahiti, Fcs, Mata Store et Enviropol. Je remercie mes parents et la famille qui me manque, ma copine qui me rejoint bientôt et merci à Symon Bounce et Tahiti Infos pour l’article, Maururu Roa. » SB

Rédigé par SB le Dimanche 1 Novembre 2015 à 19:05 | Lu 1226 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki