Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Surf WQS – Papara Pro : Ariihoe Tefaafana gagne le jour de son anniversaire


La finale de la 14e compétition du circuit des world qualifying series (WQS) a connu son dénouement ce vendredi en début d’après midi. Le jeune Ariihoe Tefaafana s’est imposé de justesse face à Hira Teriinatoofa. Heifara Tahutini jr gagne la compétition de longboard et Vahine Fierro s’impose en junior. Après la victoire d’Heremoana Luciani lors du Rangi Pro, le bilan du clan tahitien est bon.


Ariihoe a déjà participé à de nombreuses compétitions internationales
Ariihoe a déjà participé à de nombreuses compétitions internationales
Il aura fallu une compétition à domicile pour qu’Ariihoe Tefaafana remporte sa première victoire lors d’une compétition du circuit WQS. Ariihoe Tefaafana est de la même génération que Mateia Hiquily, Mihimana Braye ou O’Neil Massin. Il est également très talentueux, mais le manque de moyens et de sponsors l’empêche de participer aux compétitions du circuit WQS autant qu’il le voudrait, même s’il a déjà tenté sa chance en Australie, en Nouvelle Zélande ou en Europe.
 
Ariihoe Tefaafana a déjà fait parler de lui. Ce garçon simple et humble avait été en première ligne lors des cérémonies qui avaient suivi le décès tragique et accidentel de Gen Imai, surfeur émérite de Taharu’u. Il a été également un des premiers surfeurs à réagir lorsqu’une pelleteuse à tenté d’extraire du sable et des cailloux de l’embouchure de la Taharu’u, deux semaines avant le début de la compétition Papara Pro 2017.

"Family is Forever"
"Family is Forever"
Une finale gagnée de justesse
 
Il fallait avoir les nerfs solides lors de cette finale qui s’est déroulée dans un spot de Taharu’u proposant des vagues rares et petites. C’est Ariihoe Tefaafana qui prend la première vague, notée 4.50 sur 10. Le surfeur vétéran Hira Teriinatoofa, originaire de Papara lui aussi et double champion du monde ISA, tombe sur sa première vague mais obtient ensuite une note de 5.17 puis une autre de 6.50 qui le placent en tête de série.
 
Ariihoe Tefaafana va répliquer avec une vague notée 8.17 sur 10 mais Hira répond à son tour avec une note de 7.50. Les deux surfeurs surfent back side. Hira propose plus de manœuvres, Ariihoe un peu moins de manœuvres mais un peu plus appuyées, c’est ce qui va faire la différence. Sauf que sur le total des deux vagues Hira est devant alors qu’il ne reste qu’une dizaine de minutes avant la fin.
 
Ariihoe Tefaafana n’obtiendra que 5.10 sur sa vague suivante, insuffisant pour passer devant, perdant sa priorité par la même occasion. Hira, très expérimenté en compétition, va utiliser sa priorité pour ramer sur toutes les vagues qui se présentent. Finalement, une ultime série arrive et les deux surfeurs pourront prendre une dernière vague chacun : 6.33 pour Ariihoe et 6.83 pour Hira.

La délivrance est arrivée en toute fin de série
La délivrance est arrivée en toute fin de série
Une victoire qui pourrait aider Ariihoe
 
Ariihoe Tefaafana totalise donc 14.50 grâce à son 8.50 et son 6.33 contre 14.33 pour Hira Teriinatoofa qui a obtenu un 7.50 et un 6.83. C’était tendu mais ça passe pour Ariihoe qui, très ému, remporte sa première victoire en WQS. On ne peut qu’espérer qu’il puisse trouver les ressources pour continuer de tenter sa chance dans le circuit WQS.
 
Le monde de la compétition de surf est cruel et aléatoire, Ariihoe Tefaafana représente une chance supplémentaire pour la Polynésie de voir un surfeur tahitien prendre la relève de Michel Bourez dans le WCT, au même titre que Mihimana Braye, Mateia Hiquily, O’neil Massin sans oublier Tereva David, JB Prunier, Enrique Ariitu, Heifara Tahutini jr, Heremoana Luciani et les autres. SB

Ariihoe remporte cette première victoire en WQS le jour de son anniversaire
Ariihoe remporte cette première victoire en WQS le jour de son anniversaire
Parole à Ariihoe Tefaafana
 
« Beaucoup de surfeurs ont le niveau ici. J’aurais espéré mieux commencer ma finale mais j’ai débuté avec un score moyen. Heureusement, cela s’est bien terminé, il vaut mieux ça que le contraire ! Il fallait vraiment que je score sur ma dernière vague, il ne fallait pas tomber. Il ne fallait pas stresser. Quand j’ai entendu la note, cela a été la délivrance, les entrainements ont finalement payé. »
 
« J’ai déjà fan de Hira avant de commencer le surf. Faire une finale avec lui dans une compétition pro c’est juste incroyable, c’est un rêve qui devient réalité. J’aimerai le remercier car je m’entraine beaucoup avec lui. On se prépare pour les championnats du monde ISA en France au mois de mai. C’est la famille pour moi. »
 
« Je vais gagner 1000 points plus le prize money de 200 000 xpf, ce n’est pas négligeable. Ca va m’aider un peu pour la suite, je l’espère. Suivre les traces de Michel Bourez dans le WCT, c’est le rêve de tout surfeur qui veut devenir pro. Papa a toujours été là près de moi depuis petit lors de mes premières finales, lors de mes défaites. Merci à lui. C’est grâce à mes parents que je suis là aujourd’hui. » Propos recueillis par Teupoo Poulard / Pol 1e

Rédigé par SB le Vendredi 17 Mars 2017 à 19:29 | Lu 5552 fois




Sports | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017