TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf – Vans World Cup - Michel Bourez fait le show au round 3 mais sort au round 4.


Au round 3 de cet Hawaiian Pro, Michel Bourez avait obtenu le meilleur total sur deux vagues de la Triple Crown. Le round 4 n’a pas été aussi favorable pour Michel puisqu’il a été synonyme d’élimination. Le Pipeline Master, troisième compétition de la Triple Crown, sera crucial puisqu’il y jouera son maintient dans le Top 34 pour la la saison 2016.



Michel avait pourtant très bien commencé le Hawaiian Pro
Michel avait pourtant très bien commencé le Hawaiian Pro
HAWAII, le 3 décembre 2015. Michel Bourez est actuellement à Hawaii pour participer à la Triple Crown, une série de compétitions qui clôture la saison du surf professionnel qui comporte deux circuits : Le World Qualifying Series (WQS) et le championnat du monde (WCT).
 
Les deux premières compétitions de la Triple Crown sont deux compétitions WQS, la Hawaiian Pro et la Vans World Cup, la troisième est le Pipeline Masters. La Triple Crown, qui se gagne sur le total des trois compétitions, est un titre convoité par tout surfeur professionnel, Hawaii étant sous de nombreux aspects, la ‘Mecque du surf’.
 
Michel Bourez avait réussi une saison exceptionnelle en 2014 terminant le championnat du monde en 5e position. Le début de saison 2016 avait été beaucoup plus compliqué puisque Michel Bourez, blessé à Teahupo’o en session libre, avait été contraint au forfait sur deux épreuves. Il est actuellement 22e, à la limite de la relégation.
 
Lors du Hawaiian Pro, qui s’est déroulé sur le spot de Haleiwa la semaine dernière, Michel Bourez est apparu en pleine forme, il a avoué en interview être finalement revenu à 100% de sa forme. Il fait un bon parcours en se hissant jusqu’en demi finale. Alors que les deux premiers surfeurs de la série de quatre sont qualifiés pour la finale, il termine 3e à 1,5 point du deuxième, Dusty Payne, le gagnant de la triple Crown 2014.
 

Mick Fanning , l'actuel n°1
Mick Fanning , l'actuel n°1
Il enchaine ensuite avec la Vans World Cup en entrant directement au round 3. Il fait une entrée fracassante dans cette compétition, qu’il a remportée en 2014. Il obtient le meilleur score de la Triple Crown, 18.60 sur 20. Les vagues sont grosses, les séries proposent des vagues d’environ trois mètres voire plus.
 
Il prend une première vague notée 9 sur 10, puis une deuxième notée 7.33, s’assurant ainsi une position de leader de la série plutôt confortable. Il continue dans sa lancée en prenant une vague qui sera notée 9.60 qui le met définitivement hors de portée. Michel Bourez, qui surfe face à la vague, propose des enchainements de ‘rollers’ hyper radicaux sur cette vague surpuissante et les juges ne s’y trompent pas.
 
Le lendemain, ce jeudi 3 décembre, Michel Bourez entre en scène mais les choses tournent mal, il tombe dans la première vague et n’arrive pas à trouver de sections favorables au marquage de points. Julian Wilson se met à l’abri avec un 7.33 puis un 9.00 d’entrée de jeu. Michel bataille avec Joel Parkinson le champion du monde qui propose un surf clairement moins incisif dans ce type de vague, mais ce sera insuffisant.
 
Michel termine 4e de la série avec un total de 10.20. C’est évidemment une déception car perdre à ce stade de la compétition limite fortement ses chances de remporter la Triple Crown 2015. Ceci dit, ces deux dernières compétitions ne comptent pas pour le championnat du monde WCT.
 
Michel Bourez jouera son maintient dans l’élite du Top 34 en 2016 lors du Pipeline Masters qui se déroulera du 8 au 20 décembre prochain. Il a en tous cas récupéré la totalité de ses capacités physiques, si la chance avec les vagues est au rendez vous, il aura de quoi rivaliser avec l’élite mondiale pour rester éventuellement dans le WCT pour la huitième année consécutive.
 
On retiendra de cet Hawaiian Pro, le vibrant hommage rendu par Michel Bourez après son round 3 à Malik Joyeux, tragiquement disparu il y a exactement dix ans sur le North Shore Hawaiien des suites d’un accident de surf. SB

Rédigé par SB le Jeudi 3 Décembre 2015 à 13:08 | Lu 548 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki