TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf Pro – Rangi Pro : Une trentaine de Hawaiiens attendus à Rangiroa


La fédération tahitienne de surf annonce deux compétitions WQS 1000 comptant pour la nouvelle région WSL Polynesia : La Rangi Pro du 8 au 11 mars et la Papara Pro du 13 au 18 mars. Les enjeux ont changé et nos surfeurs polynésiens devront se mesurer à une trentaine de Hawaiiens certainement pas venus pour faire de la figuration.



Lionel Teihotu et Ralph Sanford
Lionel Teihotu et Ralph Sanford
PAPEETE, le 2 mars 2016. La fédération tahitienne de surf représentée par son président Lionel Teihotu et son équipe, a organisé une conférence de presse ce mercredi matin afin d’annoncer l’organisation de deux compétitions de surf internationales WQS à Rangiroa et Tahiti.
 
La World Surf League avait annoncé début décembre dernier la création d’une nouvelle zone Polynesia regroupant Hawai’i et Tahiti. Le Rangi Pro junior devient le Rangi Pro et devient donc partie intégrante du circuit des World Qualifying Series, avec le Papara Pro. Les deux compétitions tahitiennes sont deux des six compétitions qui serviront à déterminer le classement final de la zone Polynesia.
 
On a pu constater lors de la première compétition comptant pour cette nouvelle région Polynesia, la Sunset Pro à Hawai’i, qu’il n’y a avait eu que deux Tahitiens engagés, Keoni Yan, résident à Hawai’i et Tereva David. Selon Isabelle D’Etigny de la fédération tahitienne, ‘ce n’est que le début et avec le temps, nos Tahitiens pourront être davantage présents lors de ces compétitions à Hawai’i’.
 
Lionel Teihotu a annoncé également que VANS, sponsor de la WSL, avait constitué une cagnotte pour payer des billets d’avion pour Hawai’i aux deux meilleurs Tahitiens de chacune des trois compétitions ; Rangi Pro, Papara Pro et Papara Pro ainsi qu’à la meilleure Tahitienne de la Pro junior, soit sept billets au total. Rappelons au passage, qu’Air Tahiti Nui ne dessert pas Hawai’i, ni l’Australie d’ailleurs.

Mihimana Braye avait remporté la Rangi Pro Junior en 2015, il devrait pouvoir rivaliser avec les Hawaiiens
Mihimana Braye avait remporté la Rangi Pro Junior en 2015, il devrait pouvoir rivaliser avec les Hawaiiens
Ce nouveau classement Polynesia permettra aux premiers classés d’accéder à des compétitions prestigieuses qui se déroulent à Hawai’i en fin d’année, comme les deux premières de la Triple Crown, le Hawaiian Pro, La Vans World Cup ou encore les trials du Pipeline Masters.
 
Dans l’immédiat, la conséquence directe sera la venue de plus d’une trentaine de Hawaiiens pour la compétition de Rangiroa ainsi que pour celle de Papara. Il y aura au total 80 surfeurs en lice pour chacune de ces deux compétitions.
 
Les chiffres provisoires concernant la participation pour le Rangiroa Pro prévu du 8 au 11 mars : 36 Hawaiiens, 26 Tahitiens, 3 Australiens, 2 Péruviens, 1 Métropolitain, 1 Guadeloupéen et 3 Sud Africains. Rangiroa sera une compétition WQS 1000, dotée de 7 500 dollars de prize money.
 
Les conditions météo à Rangi devraient être correctes avec un retour du beau temps et une houle beaucoup plus favorable, avec de grosses vagues en prévision. La compétition de Rangiroa a été avancée d’un mois par rapport au calendrier habituel, l’ex Pro junior était lié aux vacances scolaires. Le spot de la passe d’Avatoru fonctionne avec la houle du nord correspondant à notre période actuelle.

Keoni Yan, actuel n°1 de la Région Polynesia grâce à sa victoire à Sunset
Keoni Yan, actuel n°1 de la Région Polynesia grâce à sa victoire à Sunset
La compétition Papara Pro 2016 prévue du 13 au 18 mars comprendra trois compétitions, la compétition WQS 1 000 dotée de 7 500 US $ , une Pro junior garçon dotée de 2 500 US $ et une compétition Pro junior filles dotée de 1 500 US $.
 
Les surfeurs dont les résultats seront à suivre seront Keoni Yan, actuellement premier au classement WSL Polynesia, Mateia Hiquily, Mihimana Braye, O’Neil Massin ainsi qu’Ariihoe Tefaana, Steven Pierson, Tereva David, Hira Teriinatoofa ou encore Enrique Ariitu qui bien qu’absent depuis quelques temps des compétitions internationales pour raisons personnelles, reste un sérieux candidat.
 
Une autre nouveauté WSL cette année, l’âge de participation pour les juniors passe de 21 ans à 18 ans. Les ténors habituels ne pourront pas s’inscrire en Pro junior, notamment les deux derniers tenants du titre, c’est à dire O’Neil Massin et Mateia Hiquily. Ce sera une opportunité pour de nouveaux jeunes de se faire connaître. Cela augmentera également la tension autour des deux compétitions WQS.
 
La fédération tahitienne de surf tient à remercier ses partenaires Air Tahiti Nui, Opt, Jeep, Fiat 5000, Vans, Air Tahiti, Tahiti Infos, Tntv, Tbs5 Tahiti, Telectronique, Manuia, Coca Cola, Tsp, Radio 1, Socimat, Tahiti Tourisme, Vini, Poema Assurances ainsi que la commune de Rangiroa, de Papara, l’Ijspf et le gouvernement de la Polynésie Française. SB


Rédigé par SB le Mercredi 2 Mars 2016 à 21:03 | Lu 841 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki